L'Association Industrielle de l'Est de Montréal (AIEM) tient à réitérer son appui au projet de la Ligne 9 d'Enbridge et aux retombées positives pour l'industrie pétrochimique québécoise

MONTRÉAL, le 6 févr. 2013 /CNW Telbec/ - L'Association Industrielle de l'Est de Montréal (AIEM), a tenu aujourd'hui à réagir aux propos du ministre de l'Environnement, M. Yves-François Blanchet, en réitérant son soutien au projet d'inversion de la Ligne 9 et aux retombées positives pour l'industrie pétrochimique québécoise. Ce projet permettra de donner des options pour consolider la présence d'importants joueurs de l'industrie du raffinage, de stimuler la pétrochimie dans l'Est de Montréal et qui du même coup, assurera la pérennité de près de 2 000 emplois dans le secteur pétrochimique du raffinage du Québec.

« Pas plus tard qu'en mai dernier, l'AIEM avait déclaré publiquement qu'elle appuyait le projet d'inversion de la Ligne 9 d'Enbridge à condition que ce dernier soit réalisé dans une perspective de développement durable et nous tenons à rappeler qu'Enbridge peut encore une fois aujourd'hui, compter sur notre soutien dans ce projet de grande envergure », a déclaré M. André Brunelle, président du conseil d'administration de l'AIEM.

« Le projet d'inversion de la Ligne 9 est important pour l'essor économique de l'Est de Montréal puisqu'il assurera la vitalité de l'industrie pétrochimique du Québec et il s'agit d'un levier en matière de création et de maintien d'emplois qui profitera également aux collectivités de ce secteur industriel névralgique de Montréal », précise M. Brunelle.

Rappelons que ce projet, qui a pour but de remettre la Ligne 9 dans son sens d'écoulement d'origine entre Sarnia et Montréal, redonnerait l'option d'approvisionner le Québec en pétrole brut de l'Ouest canadien, ce qui viendrait grandement aider nos raffineries à demeurer concurrentielles dans le marché mondial hautement compétitif du raffinage.

« Enfin, un tel projet ne pourrait bénéficier de notre appui sans miser sur le développement durable. La protection de l'environnement demeure une priorité pour nous et le projet d'Enbridge ne présente pas d'impacts environnementaux additionnels sur le plan local. Le projet d'inversion de la Ligne 9 adhère au principe d'un développement responsable et durable et permettra notamment de réduire la dépendance des raffineurs québécois à l'égard du pétrole extracôtier étranger. À L'AIEM, nous sommes d'avis que tant que nous utiliserons un produit, mieux vaut le faire localement selon les meilleures techniques disponibles et de bénéficier des retombées, plutôt que de demander à quelqu'un d'autre de le faire à notre place  » a conclu M. Brunelle.

À propos de l'AIEM
Fondée en 1960 pour la protection de l'environnement, l'Association contribue à l'harmonisation des activités industrielles en milieu urbain. Son mandat est d'offrir aux membres un lieu d'actions concertées, ainsi que des services et des conseils adaptés à leurs besoins d'amélioration continue dans un milieu urbain en constante évolution. À cet égard, ses champs d'action et ses priorités sont en rapport direct avec : le développement durable, la gestion des risques d'accidents industriels majeurs, l'interaction avec les services publics et de liaison avec la communauté locale.

SOURCE : Association Industrielle de l'Est de Montréal (AIEM)

Renseignements :

Dimitri Tsingakis
Directeur général
L'Association Industrielle de l'Est de Montréal (AIEM)
dimitri@aiem.qc.ca
Tel. : (514) 645-2258
Cel. : (514) 212-6323

Profil de l'entreprise

Association Industrielle de l'Est de Montréal (AIEM)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.