L'Association des restaurateurs du Québec dénonce la prise de position de la Coalition Avenir Québec sur le permis d'alcool mixte

MONTRÉAL, le 18 oct. 2016 /CNW Telbec/ - C'est avec indignation que l'Association des restaurateurs du Québec (ARQ), qui avec plus de 5 200 membres est le plus important regroupement de gestionnaires de restaurants au Québec, accueille la décision de la Coalition Avenir Québec (CAQ) d'appuyer certaines entreprises de restauration qui demandent de permettre aux restaurants qui vendent vin et bière, d'autoriser les clients à apporter et à consommer leurs propres bouteilles dans ces établissements, pratique que la loi interdit présentement.

Pour l'ARQ, qui n'a jamais été consultée par la CAQ, cette formation politique fait fausse route en soutenant la demande de ce groupe restreint d'entreprises de restauration dont la vision et les modèles d'affaires ne peuvent être transposés à tous. Dans une lettre adressée la semaine dernière à son chef François Legault, dans laquelle il rappelle que les restaurants québécois avec service aux tables réalisent des profits inférieurs à 3 %, le président du conseil d'administration de l'ARQ, M. Claude Gauthier, résume l'inquiétude des gestionnaires de la restauration en posant cette question : « Que croyez-vous qu'il arrivera quand une majorité de clients se présenteront à nos établissements une bouteille de vin dans une main, un six "packs" de bière dans l'autre, réclamant de pouvoir consommer leur nectar préféré gratuitement faisant du même coup disparaître en fumée le peu de rentabilité qu'il nous reste? ».

Au lieu de proposer des changements à la pièce qui vont nuire à l'industrie plutôt que de la relancer comme elle le croit, la CAQ devrait joindre sa voix aux restaurateurs pour demander au gouvernement de s'attaquer à une véritable modernisation des lois et des règlements touchant la vente et le service des boissons alcooliques, une revendication vieille de plus de quinze ans.

De nombreuses mesures vont d'ailleurs dans ce sens dans le plan sur l'allègement réglementaire et administratif déposé récemment par la vice-première ministre et ministre déléguée aux Petites et Moyennes Entreprises et responsable de l'Allègement réglementaire, Mme Lise Thériault. Si la CAQ veut aider la croissance économique des petites entreprises comme elle le prétend souvent, elle devrait plutôt exercer une surveillance et mettre de la pression pour que ces mesures soient réellement mises en place par le gouvernement.

Fondée en 1938, l'ARQ a pour mission de fournir à l'ensemble des établissements de restauration membres à travers le Québec des services complets d'information, de formation, de rabais, d'assurances et de représentation gouvernementale. L'ensemble de ses membres a réalisé, en 2015, près de 6 milliards de dollars de ventes, soit plus de la moitié du total des recettes de toute l'industrie de la restauration au Québec.

 

SOURCE Association des restaurateurs du Québec

Renseignements : François Meunier, vice-président aux affaires publiques et gouvernementales, ARQ, Dominique Tremblay, agente d'information, ARQ, T. : 514 527-9801, 1 800 463-4237, C. : 514 217-4559


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.