L'Association des ressources intermédiaires d'hébergement du Québec (ARIHQ) appuie les demandes de soutien financier des ressources intermédiaires pour personnes déficientes intellectuelles

MONTRÉAL, le 15 juill. 2015 /CNW Telbec/ - L'ARIHQ tient à réagir à un article publié le 12 juillet dernier dans la Presse + concernant une ressource d'hébergement pour personnes déficientes intellectuelles à Prévost.

La maison l'Intervalle est membre de l'ARIHQ.  Depuis septembre 2014, le ministère et l'ARIHQ ont entrepris des discussions concernant la situation de ces petites ressources qui accueillent des personnes avec des besoins d'encadrement intensif comme celles de la maison l'Intervalle.

« À maintes reprises, nous avons rencontré le ministère et demandé à chaque rencontre un moratoire sur le financement de ces ressources et de convenir ensemble des modalités pour préserver ces ressources indispensables pour ce type de clientèle. Toutefois, le ministère a refusé de considérer cette réalité et a diminué le financement de ce type de ressource » a déclaré, la directrice générale de l'ARIHQ, Johanne Pratte.

« Et ce, bien qu'il ne s'agissait pas d'argent neuf, mais plutôt du maintien d'un financement octroyé par les responsables des établissements des centres de réadaptation en déficience intellectuelle (CRDI) » a précisé, la directrice générale.

L'ARIHQ porte-voix des clientèles sans voix
Les personnes hébergées dans ces ressources sont des personnes hautement vulnérables.  La réalité de ces petites ressources d'hébergement est particulière. D'une part à cause du profil de la clientèle hébergée, d'autre part parce qu'il n'existe aucune alternative à ce type d'hébergement et,  enfin parce que le coût de telle ressource est plus élevé que celui des autres ressources d'hébergement qui accueillent des clientèles différentes. 

Une situation très préoccupante pour l'avenir des petites RI
L'ARIHQ est très préoccupée par la situation de ces petits milieux de vie qui offrent des services indispensables aux plus vulnérables de la société. L'État doit s'assurer du financement nécessaire à la prise en charge de ces personnes.   Le financement octroyé lors de l'ouverture de ces ressources doit être maintenu pour assurer le bien-être, la sécurité et un milieu de vie de qualité pour ces personnes sans voix .

Enfin, diminuer le financement de telles ressources signifie à court et moyen terme une fermeture de ces ressources, une relocalisation de personnes hautement vulnérables et une diminution de services qui ne peut que mettre en péril la santé et la sécurité de ces personnes.

Regroupant environ 800 ressources membres, l'ARIHQ est reconnue officiellement par le ministère de la Santé et des Services sociaux pour représenter toutes les ressources intermédiaires d'hébergement du Québec. Ses membres hébergent près de 12 000 personnes présentant différents déficits d'autonomie liés au vieillissement, à la déficience intellectuelle ou physique, ou à un problème de santé mentale ou de toxicomanie.

 

SOURCE Association des ressources intermédiaires d'hébergement du Québec

Renseignements : Luc Vallerand : 514-589-6564, luc.vallerand@arihq.com

RELATED LINKS
http://www.arihq.com

Profil de l'entreprise

Association des ressources intermédiaires d'hébergement du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.