L'Association des Pompiers de Montréal et le Regroupement des associations de pompiers du Québec qualifient de brutale et de sauvage le démantèlement du service des incendies de Rosemère et demandent au ministre Martin Coiteux d'intervenir d'urgence dans ce dossier

MONTRÉAL, le 8 mars 2016 /CNW Telbec/ - C'est en qualifiant de déraison totale ce coup de force contre l'intégrité de la fonction publique municipale que le président de l'Association des Pompiers de Montréal et du Regroupement des associations de pompiers du Québec, Ronald Martin, a décrié haut et fort aujourd'hui cette décision inopinée de la mairesse de la ville de Rosemère, Madeleine Leduc, de fermer carrément son service incendie au profit d'une entente avec sa voisine, la ville de Blainville, et de congédier sans plus de préambules les 41 personnes, dont les 38 pompiers de la municipalité.

« Cette décision aussi déplorable que spectaculaire est d'autant plus injustifiable que les principaux intéressés, encore sous le choc, ont appris la nouvelle sans ménagement lors d'une séance d'information tenue lundi soir à l'hôtel-de-ville de l'endroit » a précisé le président de l'APM et du RAPQ en indiquant que cela trahit une absence totale de respect pour les pompiers autant que pour la population de cette ville qui risque de faire les frais d'un marché de dupes.

Monsieur Martin a soutenu, en cela, que cette décision était en infraction directe avec les engagements du schéma de couverture de risques de la ville de Rosemère, sanctionné par les autorités ministérielles. « Les contribuables de Rosemère pourraient bien en payer le prix fort avec des augmentations significatives de leurs polices d'assurance contre les incendies et de responsabilité civile » a ajouté le leader syndical, en soulevant le fait que l'absence de caserne sur le territoire de Rosemère aurait un impact sur le temps de réponse au feu, et ce, en dépit d'une entente de couverture négociée avec la ville de Blainville.

Le président de l'APM et du RAPQ s'est dit aussi outré du fait que la ville de Rosemère fasse ainsi des promesses d'économies inconsidérées à sa population.

Pour l'APM et le RAPQ, cette gestion à courte vue exige que le ministre de la Sécurité publique et des Affaires municipales, Martin Coiteux intervienne de toute urgence ; les enjeux reliés à la sécurité publique étant majeurs dans un territoire important d'une superficie totale de12,18 km.

« Les pompiers de l'APM et du RAPQ accordent leur soutien inconditionnel aux pompiers de la section locale des TUAC à Rosemère » a conclu monsieur Martin en disant souhaiter que le Ministre des affaires municipales et ministre de la sécurité publique saura ramener l'administration de Rosemère à la raison.   

 

SOURCE Association des Pompiers de Montréal

Renseignements : Source : Ronald Martin, président ; Info : Alexandre Dumas, 514-898-4636 (cellulaire) / 514-845-7068 (ligne directe), Alexandre.dumas@cohnwolfe.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.