L'Association des pompiers de Montréal dénonce vertement les faussetés et gros titres racoleurs du Journal de Montréal sur les heures supplémentaires chez les pompiers de Montréal

MONTRÉAL, le 22 juin 2016 /CNW Telbec/ -  L'Association des Pompiers de Montréal dénonce vertement les titres à la une et l'article du Journal de Montréal de ce mercredi 22 juin qui affirment à tort qu'un pompier de Montréal ait pu gagner, en 2015, 370 000 $ en raison des heures supplémentaires.

« Ces éléments du dit article et des gros titres frôlent le jaunisme de bas étage  et illustre tout au moins une absence de rigueur, de discernement et de jugement » a dit le président de l'Association des Pompiers de Montréal, Ronald Martin, qui a poursuivi en disant être tenté d'associer cette façon de faire sinon à de la malhonnêteté intellectuelle, du moins à une propension maladive à une information-spectacle de 15e ordre.

Monsieur Martin s'est particulièrement insurgé contre le fait que l'article sans nuances du quotidien omette de justifier correctement le montant spectaculaire, à première vue, mais, qui est le reflet, non pas du salaire ou du cumul des heures supplémentaires, mais à la fois du salaire normal et d'une compensation accordée à un pompier qui a été dédommagé par la CSST, à la suite d'une cause de cancer gagnée en arbitrage devant la Commission des lésions professionnelles, pour un cancer contracté dans l'exercice de ses fonctions, au fil des années. Le tout a été comptabilisé en 2015.

« On est bien loin de parler de salaire et de rémunération hors de l'ordinaire » a poursuivi le leader syndical en insistant sur le fait que ce pompier est hypothéqué à vie, de ce fait, à la suite de multiples années à consacrer sa vie à la protection de celle de ses concitoyens contribuables.

Pour le président de l'APM, ce qu'il y a de plus odieux encore dans ce type de traitement d'une information brute, c'est le fait qu'il contribue nettement à alimenter de manière pernicieuse des préjugés dommageables face aux pompiers dont la mission est la protection des vies et des biens des citoyens.

L'Association des Pompiers de Montréal a, enfin, fait savoir qu'elle songeait à soumettre ce cas pour le moins déplorable au Conseil de presse du Québec, tout en réclamant du Journal de Montréal qu'il publie la contrepartie des faits qui éclairent la situation réelle.

 

SOURCE Association des Pompiers de Montréal

Renseignements : Source : Ronald Martin, président, Association des pompiers de Montréal; Info : Alexandre Dumas, 514-898-4636 (cellulaire), 514-845-7068 (ligne directe), Alexandre.dumas@cohnwolfe.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.