L'Association des infirmières et infirmiers de l'Ontario lance une campagne
publique pour faire cesser les suppressions de postes : Supprimer des postes
d'infirmières c'est couper dans les soins

TORONTO, le 10 mai /CNW/ - C'est peut-être la Semaine nationale des soins infirmiers 2010 (semaine visant à reconnaître les contributions et le dévouement du personnel infirmier à l'échelle du pays), mais aujourd'hui en Ontario, l'Association des infirmières et infirmiers de l'Ontario (AIIO) lance une campagne de publicité et de sensibilisation du public sur les suppressions de postes d'infirmières et d'infirmiers qui surviennent partout dans la province.

"La Semaine des soins infirmiers est l'occasion de reconnaître la contribution inestimable que les infirmières et les infirmiers apportent au système de santé", fait remarquer Linda Haslam-Stroud, inf. aut., présidente de l'AIIO. "Cependant, en Ontario, on "reconnaît" trop souvent nos infirmières et infirmiers autorisés, qui sont des professionnels compétents, comme une cible quand vient le temps de faire des compressions dans les dépenses et on supprime des postes pour équilibrer le budget. C'est pourquoi l'AIIO entreprend sa campagne Supprimer des postes d'infirmières c'est couper dans les soins, afin de lutter contre ces suppressions."

L'AIIO a enregistré plus de 2 000 suppressions de postes d'infirmières et d'infirmiers l'an dernier. Des infirmières et infirmiers autorisés de plusieurs régions de la province ont pris des mesures concrètes à l'échelle locale pour sensibiliser leurs collectivités aux menaces qui pèsent sur la qualité des soins de santé.

La campagne de l'AIIO s'ajoutera aux efforts visant à faire cesser les suppressions de postes infirmiers qui réduisent l'accès des patients à des soins de qualité. Dès aujourd'hui, dans certaines villes ciblées de la province, des publicités seront diffusées à la radio, dans les abris d'autobus et dans les journaux. De plus, des publicités télévisuelles sur tableaux électroniques seront diffusées dans des lieux achalandés à Toronto.

"Depuis un certain temps, nos infirmières et infirmiers craignent que les économies que demande le gouvernement aux établissements de santé prennent l'aspect de réductions d'heures de soins aux patients, ce qui aurait des répercussions négatives sur leur rétablissement, et ne touchent pas les autres dépenses du système", a déclaré Mme Haslam-Stroud. "Nous espérons que de nombreux Ontariens verront nos publicités dans les abris d'autobus ou les entendront à la radio et feront savoir au gouvernement qu'il est inacceptable de supprimer des postes d'infirmières et d'infirmiers."

L'AIIO est le syndicat qui représente 55 000 infirmières et infirmiers autorisés de première ligne et membres des professions paramédicales et plus de 12 000 étudiantes et étudiants en soins infirmiers de tout l'Ontario, qui travaillent en milieu hospitalier, dans les établissements de soins de longue durée, en santé publique, dans les organismes communautaires, dans les cliniques et en entreprise.

SOURCE Association des infirmiers et des infirmières de l'Ontario

Renseignements : Renseignements: Association des infirmières et infirmiers de l'Ontario, Sheree Bond, (416) 964-8833, poste 2430, Cellulaire: (416) 986-8240; Melanie Levenson, (416) 964-8833, poste 2369

Profil de l'entreprise

Association des infirmiers et des infirmières de l'Ontario

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.