L'Association des garderies privées du Québec nie les nouvelles accusations
du PQ concernant les contributions politiques

MONTRÉAL, le 25 mars /CNW Telbec/ - Suite à la période de question de l'Assemblée nationale du 25 mars où le Parti Québécois (PQ) s'est encore une fois attaqué au réseau québécois des garderies en poursuivant sa campagne de salissage envers d'honnêtes citoyens qui se dévouent pour l'éducation des enfants de la province, l'Association des garderies privées du Québec (AGPQ) tient à répondre aux nouvelles accusations gratuites et fausses lancées par le député de Gouin, Nicolas Girard.

Contributions aux partis politiques : mensonges et demi-vérités!

Le député de Gouin a affirmé devant la chambre que des membres du conseil d'administration de l'AGPQ ont contribué à la caisse du Parti libéral du Québec afin d'obtenir des places subventionnées en garderies. M. Girard affirme que 5 des 7 membres du conseil qui ont reçu des places dans différentes régions de la province. Faire le lien entre les contributions politiques et l'obtention de place est gratuit et non fondé. Les membres qui contribuent à d'autres partis politiques provinciaux ou fédéraux n'ont rien à attendre de leur contribution, pourquoi en serait-il différent pour les contributions libérales? Si M. Girard avait fait correctement son travail de recherche, il constaterait que plusieurs des personnes qu'il nomme aujourd'hui contribuent depuis très longtemps au Parti libéral du Québec et ce bien leur arrivé au pouvoir en 2003.

Les membres du conseil d'administration de l'AGPQ invitent le député et sa chef ainsi que les médias à venir constater le service offert aux enfants du Québec et ils jugeront eux-mêmes si les places obtenues étaient méritées ou non. Rien ne les empêche de comparer la qualité de nos installations avec celles des CPE. Voila un geste responsable que nous attendons de la part du député. Nous souhaitons pouvoir lui démontrer l'ampleur de son erreur.

Pour clore le dossier du profilage racial, le député de Gouin a cité un nom francophone, Monsieur Sylvain Lévesque, qui a reçu un nouveau permis de service de garde. Monsieur Girard s'attaque à ce projet alors qu'il en a fait lui-même la promotion il y a quelques mois lors de l'étude des crédits 2009-10010 du ministère de la Famille.

L'AGPQ se questionne de plus en plus sur les motivations du député Girard. La campagne de désinformation orchestrée par Monsieur Girard continue : la majorité des places accordées à Monsieur Alahmad l'ont été conformément aux recommandations des Conseils régionaux de développement (CRD), qui ont été créés par le Parti Québécois et dont Monsieur Girard défend les mérites. Si Samir Alahmad avait de bons projets aux yeux du système mis en place par le PQ, en quoi ses projets seraient-ils mauvais aujourd'hui ?

L'AGPQ, indépendante et à la solde d'aucun parti politique

Contrairement à ce que laisse sous-entendre le député Girard, l'AGPQ est un organisme indépendant qui n'est à la solde d'aucun parti politique, bien au contraire. Cependant, il est de notre devoir envers nos membres et des parents qui utilisent les services de garde privés de les défendre contre les calomnies propagées par des élus ou de les représenter auprès des gouvernements en place. Est-il besoin de rappeler que l'AGPQ est souvent parti en croisade contre les libéraux pour défendre les intérêts du réseau des garderies privées, tout comme nous le faisons aujourd'hui pour ramener les faits et exposer la vérité. Par ailleurs, il est important de spécifier que l'actuel directeur-général de l'AGPQ, un ex-attaché politique au gouvernement, a été embauché suite à un processus de sélection ouvert et transparent. Avant de joindre les rangs de l'AGPQ, l'actuel directeur-général était à l'emploi de l'Université d'Ottawa. Si l'on se fie à la démagogie employée par Nicolas Girard, lui qui était conseiller à la CSN avant de joindre les rangs du PQ, est-ce donc dire qu'il prend ses commandes directement de la CSN?

Il y a quelques semaines, M. Girard a brandi une photo de M. Alahmad en compagnie d'un ministre libéral a l'Assemblée nationale, prise il y a quelques années, en criant au scandale. M. Girard a omis de préciser qu'à sa demande, une rencontre avec M. Lévesque et M Alahmad de trois heures s'est tenue à son bureau de comté. Une photo prise lors d'une rencontre de 5 minute semble outrer le député, alors que de prendre 3 heures pour expliquer au député la qualité et l'excellence du réseau lui apparait correct!

L'Association rencontre et continue de rencontrer tous les intervenants, quelque soit leur couleur politique afin de faire avancer la qualité des services pour les enfants du Québec. Il est totalement faux d'affirmer que l'AGPQ est à la solde des libéraux. Il faut se rappeler que l'exécutif de l'association ont déjà rencontré plusieurs ministres et députés péquiste a savoir : M. Lucien Bouchard, Mme Pauline Marois, M. Bernard Landry, Mme Linda Goupil, Mme Nicole Léger, M. Richard Legendre et plusieurs autres.

Il serait intéressant de connaître les raisons pour lesquelles il ne pose aucune question sur les retards de développement dans les CPE, ou encore, sur les dépassements de coûts dans les projets de CPE. Facilité l'accès à des places de qualité, voilà l'objectif des parents du Québec, et c'est par nos actions et notre capacité à rendre des nouvelles places disponibles, dans les temps, que l'AGPQ travaille.

Avec sa campagne de salissage, c'est la qualité du travail de 7000 employés et le jugement des parents de 40 000 enfants québécois qui utilisent les services des garderies privées que le Parti Québécois remet en question. L'AGPQ demande à la Chef de l'opposition de rappeler son député à l'ordre et d'arrêter de salir la réputation des contribuables pour dénigrer le gouvernement en place. S'il y a des magouilles au sein du gouvernement, qu'il laisse les honnêtes citoyens en dehors des batailles politiques. L'orientation principale des propriétaires de garderies privées est d'offrir un service de qualité qui permettra aux enfants de bien grandir dans la société québécoise. Il est important de dénoncer les pratiques douteuses, si pratiques douteuses il y a, mais d'inclure toutes les garderies dans les allégations du PQ est injustifié et injustifiable.

Au sujet de l'AGPQ

Les garderies membres de l'AGPQ sont des milieux éducatifs de qualité, les propriétaires de ces garderies sont engagées quotidiennement envers les enfants québécois. Il nous semble important d'ajouter que les parents du Québec qui envoient leurs enfants dans une garderie privée de la province sont satisfaits des services offerts par les membres du réseau. Notre orientation est d'offrir un service de qualité qui permettra aux enfants de bien grandir dans la société québécoise.

SOURCE Association des garderies privées du Québec

Renseignements : Renseignements: Virginie Martel, Agente de communication, AGPQ, (514) 485-2221, poste 226, Cell: (514) 214-2157

Profil de l'entreprise

Association des garderies privées du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.