L'Association des centres jeunesse du Québec, partenaire de la campagne
sociétale Bien grandir

MONTRÉAL, le 7 oct. /CNW Telbec/ - L'Association des centres jeunesse du Québec (ACJQ) est heureuse d'être partenaire de la campagne sociétale Bien grandir venant d'être lancée par la Fondation Lucie et André Chagnon. La campagne vise à rappeler aux parents l'importance de leur rôle auprès de leur enfant entre 0 et 5 ans, plus particulièrement chez les petits entre 0 et 3 ans, étape cruciale du développement de l'enfant.

L'ACJQ n'a pas hésité à être partenaire de cette campagne. Deux enfants sur trois sont signalés aux directeurs de la protection de la jeunesse pour des motifs de négligence. La négligence touche particulièrement les petits entre 0 et 5 ans et peut entraîner des conséquences cognitives, physiques, comportementales et émotionnelles graves et permanentes, si elle n'est pas traitée à temps. Un enfant négligé est un enfant privé de choses ou de gestes dont il a absolument besoin pour se développer. Parmi les petits, des signalements sont aussi effectués pour des motifs d'abus sexuels et d'abus physiques.

L'ACJQ adhère à cette campagne sociétale : stimuler l'enfant est essentiel pour le développement cognitif et affectif. L'ACJQ tient à rappeler les connaissances récentes sur l'attachement. Un enfant a besoin de se sentir en sécurité et il se développera plus aisément s'il développe des liens d'attachement, d'où l'importance de la stabilité, au cœur des nouvelles dispositions de la Loi sur la protection de la jeunesse, entrées en vigueur en 2007. Il est démontré que le cerveau des enfants négligés peut être jusqu'à 30 % plus petit que chez les autres enfants. Cependant, s'il est pris en charge rapidement par les services sociaux spécialisés, il est possible de remédier à la situation, dans un contexte de stabilité et de sécurité.

Une intervention précoce dans les premières années de la vie d'un enfant contribue largement à éviter de développer des troubles de comportement, de sombrer dans la délinquance ou encore de décrocher sur le plan scolaire. Toutefois, l'ACJQ met en garde les citoyens et le gouvernement contre la notion que la prévention règlera tous les problèmes sociaux. Il faudra aussi continuer de dépister et de traiter les situations nécessitant une intervention plus spécialisée.

L'Association des centres jeunesse du Québec regroupe les 16 centres jeunesse du Québec, dont deux instituts universitaires. Ils sont responsables de l'application de la Loi sur la protection de la jeunesse et de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents. Leur mission consiste à fournir des services psychosociaux ou de réadaptation à 105 000 enfants, jeunes en difficulté ainsi qu'à leurs familles.

SOURCE Association des centres jeunesse du Québec (ACJQ)

Renseignements : Renseignements: Judith Laurier, (514) 842-5181, poste 311; Source: Association des centres jeunesse du Québec

Profil de l'entreprise

Association des centres jeunesse du Québec (ACJQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.