L'Association de l'aluminium du Canada salue la Stratégie québécoise de développement de l'aluminium - Le secteur de l'aluminium pourra contribuer encore davantage au développement économique partout au Québec

CHICOUTIMI, QC, le 19 juin 2015 /CNW Telbec/ - L'Association de l'Aluminium du Canada (AAC) salue la Stratégie québécoise de développement de l'aluminium, dévoilée aujourd'hui à Chicoutimi en présence du premier ministre, M. Philippe Couillard et du ministre de l'Économie, de l'Innovation et des Exportations, M. Jacques Daoust. Alimentée par une vaste consultation à travers le Québec, cette stratégie démontre la volonté du gouvernement de mettre en place un environnement d'affaire encore plus favorable au développement du secteur de l'aluminium, une industrie de classe mondiale, employant déjà 10 000 personnes dans  plus de 4000 PME et grandes entreprises. L'industrie primaire entre autre, avec ses centres de recherche et de développement de renommée mondiale, contribue à l'effort de la chaine de valeur toute entière. L'AAC estime que les mesures annoncées, qui visent à doubler la transformation de l'aluminium en dix ans, sa valorisation dans plusieurs secteurs dont les transports et les infrastructures notamment, soutiendront la réalisation de nombreux projets d'investissement au cours des prochaines années.

« L'objectif de doubler la transformation au Québec, aussi porteur qu'ambitieux va permettre à tous les acteurs de la filière de travailler plus fort pour assurer notre compétitivité sur l'échiquier mondial, là où nos équipementiers sont déjà stratégiquement positionnés », affirme Jean Simard, président et chef de la direction de l'Association de l'aluminium du Canada.

L'AAC souligne en particulier les mesures visant la transformation et l'utilisation de l'aluminium au Québec, et notamment le développement de produits à haute valeur ajoutée et à faible empreinte carbone. La mise en valeur de l'aluminium dans les marchés publics, le maintien d'un bassin de main-d'œuvre qualifiée et d'une expertise unique avec, entre autres, la mise en place d'une Table de concertation sur l'adéquation formation-emploi, sont également des  mesures qui renforcent la pérennité de l'industrie au Québec et à l'international.

L'AAC salue également l'engagement du gouvernement de favoriser de grands projets d'investissement et d'accompagner la croissance des producteurs d'aluminium primaire.

« Le gouvernement reconnait très clairement le rôle structurant des entreprises du secteur de l'aluminium pour le développement économique partout au Québec. Le déploiement de cette stratégie nous aidera  à assurer la compétitivité de notre industrie de classe mondiale, fortement créatrice de richesse mais exposée à une concurrence internationale de plus en plus féroce. La stratégie nous permettra aussi de saisir de nouveaux créneaux de croissance », poursuit-il.

Miser sur l'avantage carbone de l'aluminium québécois
L'aluminium produit ici ayant la plus faible empreinte carbone au monde, l'AAC fait valoir que le positionnement du Québec dans l'économie verte et comme leader dans la lutte aux changements climatiques peut également contribuer à rendre possible des dizaines de milliards de dollars d'investissement dans ce secteur au cours de prochaines années. La nouvelle politique énergétique, attendue à l'automne, devra assurer pour l'avenir l'accès à l'énergie à prix concurrentiel de façon prévisible et pérenne afin de renforcer ce positionnement.

Les marchés publics comme levier
La volonté du gouvernement de favoriser et de promouvoir l'accès à l'aluminium dans ses appels d'offres publics, un marché annuel de 30 milliards de dollars, est un élément central de la stratégie. Notons ainsi la prise en compte du coût total de possession (CTP) par les organismes publics qui permettra aux produits de l'aluminium de se démarquer sur le plan de la durée de vie et des coûts d'entretien notamment. « Ce seul geste dynamisera des dizaines de PME œuvrant dans le domaine des transports, des ponts et des infrastructures », conclut Jean Simard.

À propos de l'Association de l'aluminium du Canada
Créée il y a plus de 20 ans, L'Association de l'aluminium du Canada (AAC) est un organisme à but non lucratif qui rassemble trois sociétés au Canada qui comptent parmi les plus importants producteurs d'aluminium au monde : Alcoa Canada Groupe Produits primaires, Aluminerie Alouette et Rio Tinto Alcan.   Ces trois sociétés de classe mondiale opèrent au Canada dix usines dont neuf au Québec et emploient 10 000 personnes. Elles comptent pour plus de 10% de la balance commerciale du Québec et dépensent annuellement plus de 4G$ dans son économie. En savoir plus : http://www.ledialoguesurlaluminium.com/

 

SOURCE Association de l'aluminium du Canada

Renseignements : Émilie Novales, COPTICOM, 514-577-5838, enovales@copticom.ca

LIENS CONNEXES
ledialoguesurlaluminium.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.