L'Association canadienne du cancer colorectal presse le Québec de rattraper
son retard et d'offrir des soins de santé semblables à ceux des autres
provinces en matière de traitement du cancer colorectal

MONTRÉAL, le 15 mars /CNW/ - L'Association canadienne du cancer colorectal (ACCC) presse le gouvernement du Québec de commencer immédiatement à fournir aux Québécois les traitements personnalisés et hautement efficaces du cancer colorectal qui sont déjà offerts aux Canadiens de la plupart des autres provinces.

À ce jour, le gouvernement du Québec refuse d'affecter des fonds publics à une nouvelle catégorie de traitements personnalisés et ciblés du cancer colorectal métastasique, faisant ainsi en sorte que les Québécois qui sont atteints de cette maladie à un stade avancé et qui n'ont pas les moyens de payer eux-mêmes les médicaments sont privés de toute option pour prolonger leur vie ou en maintenir la qualité.

"Pour les patients atteints d'un cancer colorectal, il est important d'avoir accès à toutes les possibilités de traitement pouvant améliorer la qualité de vie dans son ensemble, y compris des traitements personnalisés de troisième ligne. Ces traitements ont le potentiel d'être avantageux pour 60 % des patients. En vérité, les seuls patients qui n'ont pas accès à ces traitements importants sont les citoyens du Québec qui n'ont pas d'assurance privée. C'est une question de justice sociale!", s'est exclamé le Dr Gerald Batist, oncologue à l'Hôpital général juif de Montréal.

"Ces traitements sont actuellement disponibles pour les Canadiens de toutes les provinces, de l'Ontario à la Colombie-Britannique; il n'y a pas de raison de traiter différemment les patients québécois", a déclaré Barry D. Stein, président de l'ACCC. "Ce qui donne tant d'intérêt à ces médicaments, c'est non seulement qu'ils ciblent particulièrement le cancer, mais aussi que nous pouvons déterminer, par un simple test génétique, quels patients pourront bénéficier de leur usage. Le dépistage du gène K RAS permet d'optimiser l'utilisation de ces types de médicaments pour traiter le cancer colorectal", d'expliquer M. Stein.

Dans le cadre de la campagne de sensibilisation qu'elle mène en mars à la grandeur du Canada, l'ACCC met en lumière les inégalités d'accès au traitement au pays. Au Québec, en plus d'insister sur la nécessité que le gouvernement mette en place un programme de dépistage du cancer colorectal comme il le promet depuis longtemps, l'ACCC demande au gouvernement d'approuver deux médicaments, Erbitux (cetuximab) et Vectibix (panitumumab), pour les patients qui sont atteints d'un cancer colorectal avancé et qui n'ont pas le gène muté K-RAS. L'approbation de Vectibix et d'Erbitux permettra aux médecins de donner aux patients admissibles la possibilité de maintenir leur qualité de vie aux stades avancés de la maladie.

Le cancer colorectal

Le cancer colorectal, cancer du côlon ou du rectum, est la deuxième cause de décès par cancer au Canada. Même s'il est grandement évitable et guérissable lorsqu'il est diagnostiqué de manière précoce, environ 22 000 Canadiens ont reçu l'an dernier un diagnostic de cancer colorectal et environ 9 100 en sont décédés.

Il frappe presque autant les femmes que les hommes. D'après les projections, un homme sur 14 et une femme sur 16 développeront cette maladie au cours de leur vie. Un homme sur 28 et une femme sur 31 en mourront.

ACCC

L'Association canadienne du cancer colorectal est la plus importante organisation à but non lucratif au pays dont la mission est d'accroître la sensibilisation au cancer colorectal, de soutenir les personnes atteintes et de plaider en faveur d'une politique nationale de dépistage et d'un accès en temps opportun à des options de traitement efficaces.

Consultez le site Web de l'ACCC, www.colorectal-cancer.ca/fr, pour obtenir de l'information à jour sur le cancer colorectal et la Tournée du côlon géant. Composez le numéro sans frais 1-877-50-COLON (26566) pour commander des exemplaires gratuits de documents éducatifs utiles. Pour en savoir davantage sur le Concours de messages d'intérêt public, consultez la page www.colorectal-cancer.ca/psa/fr; pour tout savoir sur la campagne de sensibilisation de mars, allez à www.faitesvoirvosfesses.ca.

SOURCE Association canadienne du cancer colorectal

Renseignements : Renseignements: Pour plus de détails sur le cancer colorectal ou pour prendre rendez-vous pour une entrevue, veuillez communiquer avec l'une des personnes suivantes: Naz Araghian, GCI GROUP, naz.araghian@gcicanada.com, (416) 486-7225; Sophie McCann, GCI Group, sophie.mccann@gcicanada.com, (514) 941-1294; Lydia Moreyne, Communications, ACCC, lydiam@colorectal-cancer.ca, (514) 875-7745, poste 223, 1-877-50-COLON (26566)

Profil de l'entreprise

Association canadienne du cancer colorectal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.