L'Association canadienne des professionnels de l'insolvabilité et de la réorganisation (ACPIR) encourage les Canadiens à se renseigner sur les propositions de consommateur, la faillite et les autres options qui s'offrent aux personnes aux prises avec des difficultés financières

Un aspect important de la littératie financière consiste à connaître les options qui s'offrent à vous lorsque vos dettes deviennent trop lourdes.

TORONTO, le 23 nov. 2015 /CNW/ - L'Association canadienne des professionnels de l'insolvabilité et de la réorganisation (ACPIR), qui représente presque tous les syndics de faillite au pays, encourage les Canadiens à se renseigner sur les options qui s'offrent aux personnes aux prises avec des difficultés financières.

En novembre, à l'occasion du Mois de la littératie financière, l'ACPIR nous rappelle qu'il est important pour les Canadiens de mieux comprendre la procédure pour venir à bout d'un problème d'endettement.

« Au Canada, les syndics de faillite sont titulaires d'une licence et leurs activités sont réglementées par le gouvernement fédéral. Ils sont les seuls professionnels habilités à mener une procédure de restructuration de la dette », explique David Wood, président du Conseil.

« Le syndic peut vraiment aider les personnes qui souhaitent repartir du bon pied sur le plan financier. Nous sommes là pour guider les Canadiens dans le processus qui peut leur apporter l'aide dont ils ont besoin. »

Selon un récent sondage Ipsos Reid mené pour le compte de l'ACPIR, un Canadien sur quatre (23 %) a lui-même eu recours aux services d'un syndic de faillite (10 %) ou connaît quelqu'un qui y a eu recours (14 %). Le sondage nous indique aussi que seulement la moitié des Canadiens (54 %) connaissent le terme « syndic de faillite1 ».

« Nous voulons que les Canadiens comprennent que le syndic de faillite ne se limite pas à administrer les dossiers de faillite. Il peut leur proposer des options que personne d'autre n'est en mesure de leur offrir », explique M. Wood.

« Les recours juridiques comme la proposition de consommateur, qui équivaut à une consolidation de dettes sans intérêt, peuvent permettre au débiteur de réduire le montant total de ses dettes, de déterminer un paiement mensuel réaliste, de conserver ses biens et d'éviter de déclarer faillite. Bref, ils peuvent lui permettre de prendre un nouveau départ. »

Le syndic de faillite, qui est titulaire d'une licence délivrée par le Bureau du surintendant des faillites (BSF), donne un avis impartial. « Le rôle du syndic consiste à examiner votre situation financière, à vous expliquer clairement les solutions qui s'offrent à vous et à vous faire des recommandations en fonction de votre situation particulière. Lorsque vous avez décidé de la procédure à suivre, il vous accompagne dans toutes les étapes, dépose tous les documents requis et envoie des avis aux créanciers. »

Pour en savoir davantage sur les syndics de faillite et l'ACPIR, rendez-vous à www.cairp.ca.

Pour en savoir plus sur le Mois de la littératie financière, consultez le site Web de l'Agence de la consommation en matière financière du Canada.

1Les données sont tirées d'un sondage Ipsos Reid réalisé entre le 20 et le 23 octobre 2015 au nom de l'Association canadienne des professionnels de l'insolvabilité et de la réorganisation. Dans le cadre de ce sondage, on a interrogé sur le Web un échantillon de 1 005 Canadiens faisant partie d'un panel en ligne d'Ipsos. La marge d'erreur est de ± 3,5 points de pourcentage, 19 fois sur 20, par rapport aux résultats qui auraient été obtenus si l'on avait sondé toute la population d'adultes au Canada.

SOURCE Association canadienne des professionnels de l'insolvabilité et de la réorganisation (ACPIR)

Bas de vignette : "L’Association canadienne des professionnels de l’insolvabilité et de la réorganisation (ACPIR) encourage les Canadiens à se renseigner sur les propositions de consommateur, la faillite et les autres options qui s’offrent aux personnes aux prises avec des difficultés financières. (Groupe CNW/Association canadienne des professionnels de l'insolvabilité et de la réorganisation (ACPIR))". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20151123_C6973_PHOTO_FR_550383.jpg

Renseignements : Andrew Flynn, Chef des communications, Association canadienne des professionnels de l'insolvabilité et de la réorganisation, 416-204-3242, poste 3563, andrew.flynn@cairp.ca

RELATED LINKS
http://www.cairp.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.