L'Assemblée nationale du Québec reconnaît que les pensionnats autochtones étaient un outil de génocide culturel à l'égard des nations autochtones du Québec

QUÉBEC, le 11 juin 2015 /CNW Telbec/ - Le député de Saint-Jérôme et chef de l'opposition officielle, Pierre Karl Péladeau, salue l'adoption unanime de la motion qu'il a déposée, reconnaissant que les pensionnats autochtones étaient un outil de génocide culturel à l'égard des nations autochtones du Québec et demandant aux gouvernements du Québec et du Canada de mettre en œuvre les recommandations de la Commission de vérité et réconciliation du Canada.

« Tout le monde en convient, les pensionnats autochtones sont l'une des pages les plus sombres de l'histoire canadienne. Dès 1870, ces écoles furent mises en place pour éliminer le rôle des parents autochtones dans l'épanouissement intellectuel, culturel et spirituel de leurs enfants. Cette politique visait à détruire la culture, le mode de vie, les traditions, la langue et les familles autochtones », a déclaré Pierre Karl Péladeau.

Récemment, la Commission de vérité et réconciliation du Canada a rendu public son rapport, fruit de sept années de travail. « Le gouvernement du Québec et tous les gouvernements au Canada doivent y donner suite, afin que nous prenions tous conscience de ce pan de l'histoire, et pour que les nations autochtones puissent regarder vers l'avenir. Je salue le geste posé par les élus aujourd'hui; c'est un pas dans cette direction. Le gouvernement du Québec doit également poursuivre sa politique qui vise à maintenir des relations harmonieuses et des partenariats avec les Premières Nations et la nation inuite », a poursuivi le chef de l'opposition officielle.

La motion adoptée à l'unanimité se lit comme suit :

« Que l'Assemblée nationale reconnaisse que les pensionnats autochtones étaient un outil de génocide culturel à l'égard des nations autochtones du Québec.

Que l'Assemblée nationale demande au gouvernement du Québec et au gouvernement du Canada de mettre en œuvre les recommandations de la Commission de vérité et réconciliation du Canada.

Que l'Assemblée nationale réitère que l'action du Québec, en ce qui concerne les nations autochtones, est toujours fondée sur les 15 principes adoptés par l'Assemblée nationale en 1985, lesquels reconnaissent des droits aux Premières Nations et à la nation inuite, et jettent les bases des relations entre nos nations. »

 

SOURCE Cabinet du chef de l'opposition officielle

Renseignements : Bruno-Pierre Cyr, Attaché de presse, Cabinet du chef de l'opposition officielle, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.