L'Assemblée mondiale CIVICUS à Montréal - La société civile internationale
plus que jamais déterminée à trouver des solutions aux enjeux planétaires

MONTRÉAL, le 23 août /CNW Telbec/ - Plus de 500 délégués de la société civile internationale - regroupements, organismes, fondations, représentants des gouvernements et du monde des affaires, universitaires, médias et jeunes - provenant de plus de 100 pays se sont réunis à la 9e Assemblée mondiale de CIVICUS à Montréal pour faire appel à une meilleure collaboration et à une plus forte détermination commune afin de trouver et de mettre en application des solutions aux enjeux planétaires auxquels fait face l'humanité.

Pendant les trois jours de discussions qui ont porté sur le thème Chercher des solutions : la justice économique, les participants ont trouvé des terrains d'entente sur des enjeux tels que la justice économique, l'efficacité de l'aide au développement et la justice climatique. Les thèmes abordés concernaient notamment les menaces croissantes qui pèsent sur les droits et libertés de la société civile à travers le monde ainsi que les conditions favorables pour des changements structurels qui soient fondés sur des valeurs de justice, d'équité et les droits de l'homme.

À la fin de l'événement que plusieurs décrivent comme étant la première occasion pour la société civile internationale d'examiner des problèmes interreliés, Ingrid Srinath, secrétaire générale de CIVICUS, constate : « Cette Assemblée mondiale a permis à la société civile de collaborer, d'établir un réseau de contacts et de pratiquer la solidarité en cette période cruciale pour apporter les changements profonds que recherchent les sociétés. »

Lors de cet événement,  des séances plénières et des ateliers ont permis d'échanger des points de vue provenant d'un éventail d'organismes gouvernementaux et d'ONG, de petite ou grande envergure, venant de tous les hémisphères. Lors de l'une de ces séances plénières, plusieurs panélistes, dont Otaviano Canuto, vice-président de la Banque mondiale, ont discuté des défis que posent les injustices économiques dont souffrent les pauvres et les marginaux. Chaque jour, des ateliers permettaient aux participants de choisir les thèmes sur lesquels ils souhaitaient porter attention afin d'arriver à un consensus sur les actions à mettre en œuvre.

Selon Beverly J. Oda, ministre de la Coopération internationale à l'Agence canadienne de développement international : « L'Assemblée mondiale de CIVICUS nous rappelle que le développement ne se fait pas sans efforts, mais grâce aux actions de milliers de gens et de communautés engagés, au sein des sociétés développées et en développement. »

À l'occasion de la cérémonie de clôture, Salil Shetty, secrétaire général d'Amnistie Internationale, a souligné que des enjeux planétaires d'une urgence capitale nécessitent une action immédiate et qu'il est impératif que la société civile s'engage à faire en sorte que les gouvernements respectent leurs engagements. Il ajoute : « La part la plus significative des abus en matière de droits de la personne demeurent concentrés dans les pays en développement. »    

Pendant l'événement - organisé conjointement par CIVICUS : Alliance mondiale pour la participation citoyenne, et l'Institut du Nouveau Monde (INM) -  les participants ont délibéré sur la marge de manœuvre de plus en plus restreinte de la société civile et sur la recherche d'un nouveau modèle de développement plus juste pour l'humanité, outre une séance plénière cruciale sur le besoin de prendre position et de favoriser la liberté d'expression.

Les idées émises durant l'événement seront abordées de nouveau lors de prochaines conférences internationales, notamment celle sur les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) de l'ONU qui aura lieu au Sommet à New York en septembre pour faire le bilan des progrès concernant les OMD.

À la session d'ouverture, Navanethem Pillay, Haut Commissaire des droits de l'homme à l'ONU, félicitait CIVICUS et son programme Every Human Has Rights (EHHR) « d'être la voix de ceux qui ne seront jamais entendus » en prônant une approche fondée sur les droits de l'homme pour le Sommet sur les objectifs du Millénaire pour le développement. « Une telle approche du développement fondée sur les droits de l'homme est absolument nécessaire si nous voulons réussir… parce qu'elle va au cœur des lacunes actuelles, dit-elle. La présente ébauche n'inclut pas adéquatement les droits de l'homme. » La Campagne EHHR a dévoilé ses plans concernant l'événement « A Walk Barefoot around the Block » qui aura lieu en décembre, lors de la Journée des droits de l'homme.

« La société civile doit jouer un rôle de premier plan si nous voulons résoudre les problèmes mondiaux. La société civile canadienne doit être en mesure de participer pleinement aux débats sur les enjeux planétaires, d'apprendre des initiatives internationales et d'y contribuer, » déclare Michel Venne, directeur général de l'INM.

À deux reprises, la BBC a diffusé en direct son émission radiophonique World Have Your Say depuis l'Assemblée jeunesse et l'Assemblée mondiale. Les échanges portaient entre autres sur la question de l'établissement d'une mosquée près du site Ground Zero à New York.

« Nous n'avons pas de plan B car nous n'avons pas de planète B, dit Kumi Naidoo, directeur exécutif de Greenpeace International. Tous les individus et toutes les parties prenantes doivent s'engager à résoudre les problèmes qui affectent notre planète. »

Des ateliers ont permis aux participants d'examiner notamment la contribution canadienne au développement de la société civile. L'un de ces ateliers portait sur la Charte montréalaise des droits et responsabilités qui établit un cadre pour la résolution de conflits entre les citoyens et la ville.

L'Assemblée jeunesse de CIVICUS a eu lieu à l'Université Concordia de Montréal du 18 au 20 août et a réuni plus de 100 jeunes. Samar Samir Mezghanni, présidente de l'Assemblée jeunesse de CIVICUS incitait la société civile à « trouver une nouvelle façon d'aborder les enjeux planétaires » et mettait l'accent sur le besoin « d'engager les jeunes dans les initiatives de la société civile. »

Le succès de l'événement constitue une assurance que les deux prochaines Assemblées mondiales de CIVICUS auront lieu à Montréal.

SOURCE Institut du Nouveau Monde

Renseignements : Renseignements:

Source : CIVICUS et INM

Roch Bilodeau 1 866 618-7537


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.