L'Assemblée des Premières Nations soutient que le rapport du Comité d'examen fédéral sur la nouvelle mine Prosperity vient étayer la position du gouvernement de la nation Tsilhqot'in à l'encontre du projet et appelle le gouvernement fédéral à rejeter le projet

OTTAWA, le 1er nov. 2013 /CNW/ - Le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations (APN), Shawn A-in-chut Atleo, a déclaré hier que le rapport du Comité d'examen fédéral concluant que le projet de mine Prosperity aurait de graves répercussions environnementales et culturelles sur le territoire traditionnel de la nation Tsilhqot'in confirme les préoccupations exprimées de longue date par cette nation à propos de ce projet et oblige le gouvernement fédéral le rejeter.

« Le rapport du Comité d'examen fédéral sur l'environnement indique clairement que le projet de mine Prosperity aurait de graves répercussions sur les terres avoisinantes et l'environnement, en plus de mettre en péril la capacité des Tsilhqot'in de « maintenir leur mode de vie et leur identité culturelle », a déclaré le Chef national de l'APN, Shawn Atleo. « Toutes les Premières Nations doivent appuyer le gouvernement national Tsilhqot'in qui demande que les droits et intérêts des Premières Nations soient pleinement reconnus et respectés, tout comme leurs préoccupations en matière d'environnement. Les Premières Nations ne sont pas contre tout développement, mais nous ne soutiendrons jamais le développement à tout prix lorsque nos terres, nos vies, nos cultures et nos territoires traditionnels sont menacés. Ce n'est que dans le cadre de la reconnaissance et de l'affirmation des droits autochtones et des responsabilités environnementales que nous pourrons progresser ensemble sur la voie du développement économique viable et efficace pour tous les citoyens et pour l'avenir ».

Le nouvelle mine Prosperity est un projet envisagé par Taseko Mines Ltd. sur le territoire des Chilcotin (« Tsilhqot'in ») en Colombie-Britannique, à environ 550 kilomètres au nord-est de Vancouver. Un premier projet a déjà été rejeté par le gouvernement fédéral en 2010 et le rapport dévoilé hier porte sur une proposition modifiée du même projet de mine.

La Chef régionale de l'APN en Colombie-Britannique, Jody Wilson-Raybould, a déclaré ce qui suit : « Les conclusions du Comité d'examen environnementale sont sans appel. La nouvelle mine Prosperity va détruire l'environnement et, ce faisant, contribuer à la dégradation constante du mode de vie des Tsilhqot'in et des Secwepemc. La décision que le gouvernement fédéral doit prendre est également évidente : ce nouveau projet de mine Prosperity ne peut aller de l'avant. » Dans l'attente de décisions à venir concernant des projets de développement de grande ampleur prévus en Colombie-Britannique, tel que Northern Gateway et le barrage du Site C, la Chef régionale Wilson-Raybould a ajouté : « La question posée à tous les Canadiens en prévision de l'avenir devrait être la suivante : Quel est l'équilibre approprié entre le besoin de développement économique pour soutenir une économie moderne et le besoin de protéger notre environnement pour préserver la nature et le mode de vie traditionnel de nos citoyens? Nous devons trouver des moyens de concilier des perspectives divergentes, ce qui va nécessiter une discussion de principe plus approfondie parmi les Canadiens à propos de l'avenir de ce pays en tant qu'exploitant de ressources naturelles et en tant que pays qui privilégie la durabilité environnementale et le respect des droits autochtones, notamment les droits issus de traités. »

L'APN et le Chef national Atleo souhaiteront la bienvenue et rendront hommage à une délégation d'aînés, de citoyens et de sympathisants des Tsilhqot'in lorsque la Caravane du titre foncier autochtone : la marche des Tsilhqot'in pour la justice arrivera à Ottawa. Cette caravane a parcouru le chemin entre le territoire traditionnel des Tsilhqot'in en Colombie-Britannique jusqu'à Ottawa pour assister à l'audience, le jeudi 7 novembre, de la Cour suprême du Canada dans l'affaire Williams. Cette cause, relative au titre des Tsilhqot'in sur leur territoire traditionnel, est considérée comme l'une des plus importantes en matière de droits autochtones depuis des décennies. L'APN interviendra dans cette cause pour appuyer les Tsilhqot'in et la reconnaissance du titre autochtone.

Suivez la Caravane du titre foncier autochtone : la marche des Tsilhqot'in pour la justice à l'adresse suivante (en anglais seulement) : https://www.facebook.com/events/577219655672722/?ref_newsfeed_story_type=regular

L'Assemblée des Premières Nations est l'organisation nationale qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada. Suivez l'APN sur Twitter : @AFN_Comms et @AFN_Updates.

SOURCE : Assemblée des Premières Nations

Renseignements :

Alain Garon, agent des communications bilingue de l'APN, 613-241-6789, poste 382, 613-292-0857 ou agaron@afn.ca.

Jenna Young, agente des communications de l'APN, 613-241-6789, poste 401, 613-314-8157 ou jyoung@afn.ca.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.