L'Assemblée des Premières Nations soutient la stratégie nationale de lutte contre l'abus de médicaments d'ordonnance, qui englobe les Premières Nations

OTTAWA, le 27 mars 2013 /CNW/ - Le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations (APN), Shawn A-in-chut Atleo, a fait part aujourd'hui de son soutien à la stratégie nationale de lutte contre les médicaments d'ordonnance, annoncée aujourd'hui par le Centre canadien de lutte contre les toxicomanies (CCLT).

« L'Assemblée des Premières Nations se réjouit d'avoir l'occasion de participer, de concert avec d'autres organisations autochtones, à l'élaboration de cette stratégie nationale », a déclaré le Chef national de l'APN Shawn Atleo. « Plusieurs facteurs doivent être pris en considération lorsque l'on applique des recommandations aux citoyens et communautés des Premières Nations, et la démarche concertée et globale adoptée en ce qui a trait à l'élaboration de cette stratégie assure une assise solide pour le développement d'un plan d'action efficace. J'encourage le CCLT à travailler en partenariat avec les communautés des Premières Nations, ainsi qu'avec les partenaires régionaux et nationaux, dans ses efforts visant à mettre en œuvre les recommandations énoncées dans la stratégie. »

La stratégie, intitulée First Do No Harm: Responding to Canada's Prescription Drug Crisis (Avant tout, ne pas nuire : Affronter la crise de l'abus de médicaments d'ordonnance au Canada), a été élaborée autour de cinq domaines d'action : prévention, éducation, traitement, contrôle, surveillance et mise en œuvre. Conjointement, ces domaines d'action visent à prévenir les conséquences pour les utilisateurs de médicaments d'ordonnance, leurs familles et leurs communautés, sensibiliser et responsabiliser le public et favoriser des communautés saines et sûres, ainsi que promouvoir des pratiques adéquates de prescription et d'administration de médicaments parmi les professionnels de la santé, tout en offrant aux populations rurales, éloignées ou isolées un contexte d'ensemble propre aux Premières Nations.

Le document précise que les principaux concepts doivent être utilisés en tant que contexte des recommandations telles qu'elles s'appliquent aux citoyens des Premières Nations au Canada. Ces concepts comprennent : le contexte historique et culturel; les déterminants sociaux de la santé pour les Premières Nations; les traumatismes, notamment intergénérationnels; la compétence culturelle et la sécurité; le savoir autochtone et les connaissances des aînés; les communautés rurales, éloignées et isolées; la compétence et la gouvernance, tant au niveau individuel, familial, communautaire que provincial ou national.

« Les dommages causés par une mauvaise utilisation de médicaments d'ordonnance constituent depuis longtemps une source d'inquiétude pour les Chefs de l'Ontario », a déclaré le Chef régional de l'APN en Ontario, Stan Beardy, président du Comité des Chefs sur la santé. « Aujourd'hui, les Chefs de l'Ontario sont encouragés de constater que cette stratégie répond bien aux conclusions de leur rapport intitulé Take A Stand (Prendre position). Nous sommes également encouragés par le fait que la stratégie nationale contextualise les besoins des communautés rurales, éloignées et isolées des Premières Nations. Elle promeut l'importance de la culture, des connaissances et des pratiques de guérison des Premières Nations, auxquelles les communautés des Premières Nations ont eu recours, de concert avec la médecine occidentale, pour remédier avec succès à la crise qui a sévi dans les communautés des Premières Nations en Ontario. »

Tel que révélé par Santé Canada en 2011, les communautés des Premières Nations ayant participé à une enquête nationale entre 2008 et 2010 ont signalé que la consommation et l'abus de drogues et d'alcool étaient considérés comme le principal obstacle au bien-être communautaire dans les réserves (82,6 pour cent des répondants), suivi par le logement (70,7 pour cent) et l'emploi (65,9 pour cent). Le même rapport a déterminé qu'un nombre croissant de citoyens des Premières Nations soutenaient que leurs souffrances ou leurs traumatismes psychologiques, et la consommation de médicaments d'ordonnance en découlant, étaient liés à leur expérience dans les pensionnats indiens ou les services de protection de l'enfance.

La stratégie nationale pourra être consultée sur le site Web du CCLT à l'adresse www.ccsa.ca.

L'Assemblée des Premières Nations est l'organisation nationale qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada. Suivez-nous sur Twitter @AFN_Comms et @AFN_Updates.

SOURCE : ASSEMBLEE DES PREMIERES NATIONS

Renseignements :

Alain Garon, agent des communications bilingue de l'Assemblée des Premières Nations, 613-241-6789 (poste 382), 613-2920857 ou agaron@afn.ca.

Profil de l'entreprise

ASSEMBLEE DES PREMIERES NATIONS

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.