L'Assemblée des Premières Nations souligne la Journée mondiale contre le cancer

OTTAWA, le 3 févr. 2017 /CNW/ - À la veille de la Journée mondiale contre le cancer du 4 février, Perry Bellegarde, Chef national de l'Assemblée des Premières Nations (APN), et Isadore Day, Chef régional de l'APN pour l'Ontario, ont exhorté les gouvernements fédéral, provinciaux et des Premières Nations ainsi que les professionnels des soins de santé régionaux de travailler ensemble pour atteindre les neuf objectifs de la Déclaration mondiale contre le cancer.

« La collaboration avec les Premières Nations est la seule façon de s'assurer que nos peuples aient accès à des services et programmes de prévention et de traitement du cancer adaptés à la culture », a affirmé le Chef national de l'APN, Perry Bellegarde. « Nous avons fait des progrès, mais il y a encore beaucoup de travail à faire. La Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones démontre l'importance de soutenir la capacité des Premières Nations à diriger nos propres initiatives ciblées en collaboration avec des partenaires clés. Des partenariats efficaces et équitables entre les Premières Nations et des experts en lutte contre le cancer nous aideront à combler les lacunes en matière de santé. »

L'article 23 de la Déclaration des Nations Unies énonce que « … les peuples autochtones ont le droit d'être activement associés à l'élaboration et à la définition des programmes de santé, de logement et d'autres programmes économiques et sociaux les concernant, et, autant que possible, de les administrer par l'intermédiaire de leurs propres institutions ».

« Une enquête nationale menée récemment par Action cancer Ontario montre que les Premières Nations présentent un taux de survie après cinq ans nettement plus bas comparativement aux Canadiens non autochtones », a affirmé le Chef régional de l'APN pour l'Ontario, Isadore Day, qui est responsable du portefeuille national de la santé à l'APN. « C'est le cas pour quatorze des quinze formes de cancer les plus répandues - des cancers traitables comme ceux du sein, de la prostate et du colon. Nous devons nous pencher davantage sur les raisons de ce phénomène, mais les facteurs probables comprennent le piètre état du système de santé des Premières Nations, le faible bien-être socio-économique et les obstacles aux soins équitables. Si nous voulons faire des progrès par rapport aux résultats de la lutte contre le cancer parmi les Premières Nations, nous devons nous attaquer aux circonstances sous-jacentes qui expliquent ces mauvais résultats. »

Même si les statistiques varient d'une région à l'autre, et que les données nationales sur la lutte contre le cancer chez les Premières Nations sont rares, il semblerait que le cancer soit la troisième cause de décès chez les Premières Nations. Chaque collectivité fait face à des circonstances bien particulières, mais les problèmes que les patients autochtones atteints de cancer ont en commun concernent, entre autres, l'accès équitable à des services de prévention, de dépistage et de soins du cancer adaptés à la culture, l'accès équitable à une prestation de services continus dans différents milieux et administrations de services de santé, l'accès en temps opportun aux services de santé non assurés nécessaires, ainsi que l'accès à des services de soins palliatifs communautaires locaux et à des services de soutien aux survivants.

L'APN collabore toujours avec le gouvernement du Canada et des partenaires nationaux afin de s'attaquer aux secteurs prioritaires des soins aux personnes atteintes de cancer et de prévention du cancer, notamment en adoptant des approches intégrées aux services de soutien traditionnels en matière de santé et en surmontant les obstacles juridictionnels en matière de prévention, de dépistage et de traitement des patients et des familles membres des Premières Nations touchées par le cancer. 

De plus amples informations concernant les ressources sur le cancer offertes aux Premières Nations sont accessibles à l'adresse suivante : http://health.afn.ca/fr/surligner/general/bulletin-sur-le-cancer-et-la-sante.

L'Assemblée des Premières Nations est un organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada. Suivez l'APN sur Twitter @AFN_Updates.

 

SOURCE Assemblée des Premières Nations

Renseignements : Alain Garon, Agent de communications bilingue, 613 241-6789, poste 382, 613 292-0857 (cellulaire), agaron@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.