L'Assemblée des Premières Nations appuie l'appel à une action immédiate pour remédier à la situation d'urgence en matière de santé et de santé publique qui prévaut sur le territoire de la nation Nishnawbe Aski

OTTAWA, le 26 févr. 2016 /CNW/ - Le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, ainsi que le Chef régional de l'APN pour l'Ontario, Isadore Day, ont exprimé aujourd'hui leur appui à l'égard d'une action rapide et soutenue par les gouvernements ontarien et fédéral afin de mettre en œuvre des stratégies à court, moyen et long terme pour remédier à la situation d'urgence en matière de santé et de santé publique qui prévaut chez les Premières Nations dans le nord de l'Ontario.

« Nous appuyons sans réserve l'appel du gouvernement de l'Ontario et du gouvernement fédéral à travailler ensemble, sous le leadership de la nation Nishnawbe Aski et de la région de Sioux Lookout, pour combler les lacunes chroniques des systèmes de santé qui se traduisent par des maladies et des décès évitables au sein des Premières Nations vivant dans la région, a déclaré Perry Bellegarde, Chef national de l'APN. Dans tout le pays, les Premières Nations sont confrontées à des défis similaires en ce qui concerne les soins de santé et le mieux-être. Il faut passer à l'action dès aujourd'hui et sur le long terme, car des vies sont en jeu. »

Cette semaine, le Grand Chef de la nation Nishnawbe Aski (NAN), Alvin Fiddler, et des représentants du Comité des Chefs sur la santé de la région de Sioux Lookout ont décrété une situation d'urgence en matière de santé et de santé publique pour les Premières Nations de la région de Sioux Lookout et de l'ensemble du territoire de la NAN - une zone qui couvre les deux tiers de la province de l'Ontario et qui abrite 49 collectivités des Premières Nations. Les leaders demandent des mesures immédiates, dont une rencontre avec les ministres de la Santé pour élaborer un plan d'investissement et d'intervention; des plans détaillés dans lesquels le gouvernement fédéral indiquera comment il entend donner aux Premières Nations un accès fiable à de l'eau potable propre et salubre; des plans détaillés sur la façon dont Santé Canada mettra en œuvre les recommandations formulées dans le rapport déposé au printemps 2015 par le Vérificateur général.

« Les Premières Nations nécessitent, méritent et demandent l'accès à des soins de santé stables, durables et adaptés à leur culture, comme tous les autres habitants de ce pays, peu importe où ils résidents, a expliqué Isadore Day, Chef régional de l'APN pour l'Ontario et titulaire du portefeuille national de la santé. À tout le moins, le Principe de Jordan devrait être mis en œuvre afin d'éviter les conflits de compétence qui donnent lieu quotidiennement à des délais et des dénis en ce qui concerne les soins offerts aux Premières Nations. »

Le Principe de Jordan est un principe de priorité à l'enfant dont l'objectif est de faire en sorte que les enfants des Premières Nations ne soient confrontés à aucun déni, délai ou interruption de services habituellement offerts aux autres enfants en raison de conflits entre paliers gouvernementaux. Le Principe de Jordan est ainsi nommé en hommage à Jordan River Anderson, un jeune garçon de la nation crie de Norway House au Manitoba. Jordan a dû faire face en matière de services à des délais qui se sont avérés tragiques à la suite de conflits entre paliers gouvernementaux et qui l'ont privé de la possibilité de vivre en milieu familial plutôt qu'à l'hôpital avant son décès en 2005.

Le mois dernier, lors des discussions sur le renouvellement de l'Accord sur les soins de santé, des leaders de l'APN, du Ralliement national des Métis et de l'Inuit Tapiriit Kanatami, ainsi que des ministres des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux se sont engagés à élaborer un processus officiel qui s'insérerait dans le cadre des discussions élargies sur l'Accord sur les soins de santé et inclurait les Premières Nations, les Métis et les Inuits afin de mieux déterminer comment les gouvernements provinciaux, territoriaux et fédéral peuvent répondre aux besoins en santé dans leurs systèmes de santé respectifs.

Pour des précisions sur les besoins en santé sur le territoire de la nation Nishnawbe Aski, veuillez consulter le site http://www.nan.on.ca/article/health-and-public-health-emergency--2222.asp

Pour de plus amples renseignements sur les priorités en matière de santé des Premières Nations, veuillez consulter le site http://health.afn.ca/en/highlights/general/wellness-foundation-model.

L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada. Suivez l'APN sur Twitter : @AFN_Comms, @AFN_Updates.

 

SOURCE Assemblée des Premières Nations

Renseignements : Jenna Young Castro, agente de communications de l'APN, 613 241-6789, poste 401; 613 314-8157 ou jyoung@afn.ca; Alain Garon, agent de communications bilingue de l'APN, 613 241-6789, poste 382; 613 292-0857 ou agaron@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.