L'Assemblée des Premières Nations accueille favorablement le compte rendu du Rapporteur spécial des Nations Unies et exhorte le Canada à travailler avec les peuples autochtones pour appliquer ses recommandations

OTTAWA, le 12 mai 2014 /CNW/ - Le Chef régional Ghislain Picard, porte-parole de l'Assemblée des Premières Nations (APN), a accueilli avec satisfaction le compte rendu du Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, James Anaya, et a exhorté le gouvernement du Canada à travailler avec les peuples autochtones pour appliquer ses recommandations.

« Le Comité exécutif national de l'APN reconnaît les efforts mis en œuvre par le Rapporteur spécial des Nations Unies, James Anaya, et nous demandons au gouvernement du Canada de travailler avec les Premières Nations pour appliquer les importantes recommandations contenues dans le rapport d'aujourd'hui et faire en sorte de traiter ces questions prioritaires en utilisant des moyens qui conviennent à nos peuples », a déclaré le Chef régional de l'APN du Québec et du Labrador, Ghislain Picard. « Les Premières Nations approuvent totalement la recommandation selon laquelle le Canada doit consacrer beaucoup plus d'attention aux problèmes auxquels notre population est confrontée et qui touchent tous les Canadiens, et il doit prendre des mesures pour les régler. Cela inclut le respect total et l'application des droits, des titres et des traités des Premières Nations et la garantie de communautés sécuritaires et saines pour notre peuple. Nous sommes également satisfaits de constater qu'il appuie notre demande d'une enquête publique nationale sur les femmes et les jeunes filles autochtones disparues et assassinées. L'opinion publique est massivement en faveur d'une telle enquête et le gouvernement du Canada doit écouter notre demande et y répondre maintenant. »

Le rapport est publié le jour où les Premières Nations du territoire de la Nation Nishnawbe Aski et leurs sympathisants sont rassemblés sur la Colline parlementaire pour saluer la mémoire des femmes autochtones disparues et assassinées et continuent de demander une enquête nationale.

Le compte rendu du Rapporteur spécial examine la situation des droits humains des peuples autochtones au Canada fondée sur des études et de l'information collectée auprès de différentes sources, incluant la visite effectuée au Canada par le Rapporteur spécial du 7 au 15 octobre 2013. M. Anaya s'est rendu dans six provinces et a visité plusieurs communautés des Premières Nations où il s'est entretenu directement avec des citoyens des Premières Nations avec l'aide de l'APN.

Les recommandations du rapport précisent que le Canada doit : respecter les normes internationales minimales concernant le traitement des populations autochtones, incluant l'amélioration des conditions socioéconomiques avec un accent particulier sur les résultats scolaires et la fourniture de logements adéquats; traiter la question de la surreprésentation des Autochtones dans le système de justice criminel; prendre des mesures pour mettre fin à la violence contre les femmes et les filles autochtones, incluant l'ouverture d'une enquête nationale sur les femmes et les jeunes filles autochtones disparues et assassinées; examiner les obstacles juridiques à l'exercice de l'autonomie, incluant des consultations significatives sur la législation et sur la mise en œuvre et l'application de politiques et de programmes; réformer le processus de règlement des revendications globales; veiller à ce que les projets de mise en valeur des ressources ne portent pas atteinte aux droits et titres ancestraux des Autochtones et à ce que les Premières Nations participent pleinement à ces projets.

Pendant la visite du Rapporteur spécial Anaya au Canada en octobre 2013, l'APN a facilité l'organisation de rencontres directes avec les Premières Nations et a mis de l'avant trois domaines où des mesures doivent être prises :

  • Le Canada doit travailler avec les Premières Nations à l'élaboration de processus et de principes de mise en œuvre de l'honneur de la Couronne selon la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.
  • Le Canada doit reconnaitre clairement les gouvernements des Premières Nations et soutenir la reconstruction de la nation.
  • De nouveaux mécanismes sont nécessaires, incluant des changements fondamentaux dans la machine gouvernementale, pour refléter et respecter des relations de nation à nation entre les Premières Nations et le Canada.

Le Chef régional Picard a salué le travail important du Rapporteur spécial des Nations Unies James Anaya en concluant en ces termes : « Nous remercions M. Anaya pour le dévouement et la diligence dont il a fait preuve pendant sa mission de Rapporteur spécial sur les droits des peuples autochtones. Dans chaque pays qu'il a visité, il a toujours rencontré les populations autochtones et a travaillé avec elles pour documenter son rapport et ses recommandations en tenant compte de leurs points de vue. Nous le félicitons pour ses efforts et nous serons heureux de travailler avec la personne qui lui succède à ce poste important, Mme Vicky Tauli-Corpuz.

Le compte rendu du Rapporteur spécial des Nations Unies documentera les discussions à la Conférence mondiale sur les peuples autochtones des Nations Unies, une assemblée plénière de haut niveau de l'Assemblée générale des Nations Unies, qui se tiendra les 22 et 23 septembre 2014 à New York.

Pour consulter la version intégrale du rapport, rendez-vous sur http://unsr.jamesanaya.org/docs/countries/2014-report-canada-a-hrc-27-52-add-2-en-auversion.pdf

L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada. Suivez l'APN sur Twitter : @AFN_Comms, @AFN_Updates.

SOURCE : Assemblée des Premières Nations

Renseignements :

Jenna Young, agente de communications, APN, 613-241-6789, poste 401; 613-314-8157; ou jyoung@afn.ca.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.