L'ASFC se retire des pourparlers avec les Mohawks d'Akwesasne

L'ASFC s'oppose à la présence d'avocats qui feront rapport au tribunal.

AKWESASNE, ON, le 5 oct. /CNW Telbec/ - Les membres du groupe de travail des leaders mohawks d'Akwesasne se sont rendus à Ottawa aujourd'hui pour rencontrer les représentants de l'ASFC.

Au cours d'une discussion sur les saisies, les fonctionnaires de l'ASFC se sont opposés à la présence de l'avocat du Conseil des Mohawks d'Akwesasne (CMA) à la table de négociation, malgré la présence de leur propre représentant légal.

Les fonctionnaires de l'ASFC ont contesté le rôle de l'avocat du CMA et ont tenté de forcer tous les avocats à quitter la salle.

Lorsque les leaders mohawks d'Akwesasne ont rejeté la proposition, les fonctionnaires de l'ASFC ont mis fin à la réunion en quittant la pièce.

Les conseils des parties avaient convenu vendredi dernier de participer à la réunion et de faire rapport sur les résultats de la négociation au tribunal.

Au cours de la réunion d'aujourd'hui, le groupe de travail des leaders mohawks d'Akwesasne s'est montré profondément préoccupé par le fait que les mesures de saisie de l'ASFC nuisent au processus de négociation. Bien que les fonctionnaires de l'ASFC continuent d'insister sur leurs obligations en vertu de la Loi sur les douanes et de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés, le groupe de travail des leaders mohawks d'Akwesasne a rappelé avec force aux représentants de l'ASFC qu'ils ont un devoir de consultation et un devoir de respect des droits et des besoins de la communauté d'Akwesasne. Le fait de distribuer des feuillets de propagande et d'installer des affiches ne constitue pas une consultation.

Les leaders d'Akwesasne ont fait valoir que l'exigence de faire rapport constituait un fardeau excessif pour tous les membres de la communauté d'Akwesasne et pour la prestation des services gouvernementaux essentiels, y compris les soins de santé, l'éducation, les services sociaux, la culture, le travail, etc.

Le groupe de travail des leaders mohawks d'Akwesasne a proposé des façons différentes de faire rapport que l'ASFC refuse de prendre en considération. Ces solutions de rechange existent déjà dans d'autres bureaux principaux de sorte que l'ASFC a la capacité de satisfaire aux demandes des leaders d'Akwesasne.

"La saisie de véhicules de Mohawks a engendré une situation grave pour la communauté mohawk, a affirmé le Grand chef Mike Mitchell. Bien que l'ASFC ait un mandat conféré par la loi, ce mandat doit être vu à la lumière de son devoir de consultation et de respect des droits et des intérêts des droits des peuples autochtones des Mohawks d'Akwesasne."

"Je suis déçu par la décision de l'ASFC et du gouvernement du Canada de mettre fin aux pourparlers avec les Mohawks d'Akwesasne, a déclaré le Chef national de l'APN, Shawn Atleo. Je presse le gouvernement du Canada de reconnaître le sérieux de la situation et de s'entendre avec nous sur un processus de médiation."

SOURCE MOHAWK COUNCIL OF AKWESASNE

Renseignements : Renseignements: Brendan White, Communications, Conseil mohawk d'Akwesasne, (613) 575-2348, poste 2207, brendan.white@akwesasne.ca

Profil de l'entreprise

MOHAWK COUNCIL OF AKWESASNE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.