L'arrondissement poursuit ses actions pour lutter contre l'agrile du frêne

MONTRÉAL, le 6 mai 2014 /CNW Telbec/ - L'arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension poursuit ses actions locales pour lutter contre l'infestation de l'agrile du frêne. En tout, 98 000 $ octroyés par la Ville centre au prorata du nombre de frênes de rue dans l'arrondissement seront investis pour poursuivre la prévention de l'apparition de cas d'agrile du frêne sur le territoire de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension et préserver les 4 661 frênes présents sur le domaine public du territoire de l'arrondissement.

« Pour le moment, nous n'avons pas détecté la présence de l'insecte ravageur sur notre territoire, mais nous sommes conscients que c'est une question de temps. C'est pourquoi nous poursuivons nos mesures préventives afin de limiter le plus possible la mortalité de nos frênes et préserver notre canopée. Nous sommes très préoccupés de la présence éventuelle de l'agrile dans notre arrondissement », a indiqué Mme Anie Samson, maire de l'arrondissement.

Plan d'action
Dans ses actions de prévention pour lutter contre l'agrile du frêne, l'arrondissement priorise la stratégie adoptée par la Ville centre, soit le SLAM (Slow Ash Mortality / Ralentissement de la mortalité des frênes) et favorise :

  • La stratégie de ralentissement en poursuivant le dépistage des frênes sur son territoire :
    • Depuis l'apparition du premier foyer d'infestation à Montréal en 2011, l'arrondissement a effectué du dépistage par écorçage de branches sur 972 frênes, dont 130 frênes l'an dernier.
    • L'arrondissement a également procédé à de l'abattage préventif sur des arbres en mauvais état afin de ralentir la progression de l'agrile (51 arbres en 2012 et 49 arbres en 2013).
    • De plus, depuis trois ans, en collaboration avec la Ville centre, des pièges collants (attractifs pour l'agrile) sont installés chaque été à différents endroits dans l'arrondissement. Jusqu'à maintenant, aucun spécimen d'agrile du frêne n'a été capturé.
  • La stratégie de conservation par l'injection, par mesure préventive, de biopesticide TreeAzin sur les frênes publics situés autour de quatre foyers d'infestation (3 foyers situés dans l'arrondissement de Ahuntsic-Cartierville et un foyer dans l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie).

L'arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension possède 15 758 arbres de rue dont environ 30 % sont des frênes. Dans une optique de résistance face aux insectes ravageurs, l'arrondissement ne plante plus de frênes depuis 2008, soit depuis l'apparition du premier foyer d'infestation d'agrile du frêne à Carignan, et choisit plusieurs essences d'arbres sur une même rue afin d'augmenter la biodiversité et maintenir la canopée.

L'agrile du frêne est un insecte ravageur exotique qui a causé la disparition de plus de 75 millions de frênes en Amérique du Nord. L'insecte s'attaque indifféremment à toutes les espèces de frênes qu'il peut détruire en quelques années si aucune action n'est entreprise. Le premier foyer d'infestation à Montréal a été découvert en juillet 2011.

Pour plus de renseignements sur l'agrile du frêne : ville.montreal.qc.ca/agrile

SOURCE : Ville de Montréal - Arrondissement de Villeray - Saint-Michel - Parc-Extension

Renseignements :

Source :
Ville de Montréal
Arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension

Renseignements : 
Jacqueline Voghel
Chargée de communication
514 872-4423


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.