L'arrivée de 3 000 nouvelles infirmières compense les départs à la retraite

L'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec publie ses statistiques annuelles

WESTMOUNT, QC, le 22 oct. 2013 /CNW Telbec/ - L'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) a dévoilé aujourd'hui un nombre record d'entrées dans la profession, soit 3 041 permis délivrés à des infirmières et infirmiers de la relève en 2012-2013, une trentaine de plus que l'an passé. Le nombre de nouveaux permis n'avait pas dépassé la barre des 3 000 depuis la fin des années 1970. Ainsi, l'arrivée de la relève compense les départs à la retraite.

« L'attractivité de la profession ne se dément pas, a souligné Lucie Tremblay, présidente-directrice générale de l'OIIQ. À preuve, le nombre d'inscriptions en formation infirmière initiale est en croissance constante depuis le milieu des années 2000 et a dépassé 5 000 en 2009-2010. Malgré le fléchissement de la courbe démographique des 16 à 19 ans, amorcé au début de la décennie 2010, les inscriptions se maintiennent à plus de 5 000 annuellement. On peut donc s'attendre à ce que l'arrivée de la relève continue de combler les départs à la retraite et d'assurer le maintien de l'effectif », a poursuivi Mme Tremblay.

Ainsi, le nombre d'infirmières et d'infirmiers inscrits au Tableau de l'OIIQ en 2012-2013 a atteint 72 365 membres, quelque 200 de plus que l'année précédente, soit une croissance de 0,3 %. Cette augmentation est appréciable dans un contexte où la vague des départs à la retraite a augmenté d'un cran en 2012-2013. En outre, des données préliminaires pour l'année 2013-2014 indiquent que le nombre d'infirmières et infirmiers de la relève se rapprochera de la barre des 3 500.

Plus de 91 % de la relève est toujours active cinq ans après l'obtention du permis
En plus d'être attractive, la profession retient sa relève. En effet, 91 % des infirmières qui ont intégré la profession entre 2003-2004 et 2007-2008 étaient toujours membres de l'OIIQ cinq ans après l'obtention de leur permis. En outre, la situation d'emploi de la relève s'est nettement améliorée depuis quelques années et le taux d'emploi à temps complet dépasse 40 % depuis 2011-2012.

Toujours plus d'infirmières en soins de première ligne
Presque 12 500 infirmières travaillent en soins de première ligne en 2012-2013, soit 12 % de plus qu'il y a cinq ans. La croissance est particulièrement notable en cliniques privées, cliniques-réseau et groupes de médecine de famille (GMF), où l'effectif est passé de 1 000 à plus de 1 600 en cinq ans, une augmentation de 65 %. Le développement d'une première ligne de soins forte et accessible a été défini comme une priorité par le ministère de la Santé et des Services sociaux pour répondre aux besoins de soins grandissants de la population québécoise.

Plus de 35 % des infirmières ont un baccalauréat
En 2012-2013, 35,5 % des infirmières sont titulaires d'un baccalauréat en sciences infirmières. La proportion des bachelières n'augmente que de 0,6 point de pourcentage en moyenne par année. Ailleurs au Canada, où le baccalauréat est désormais la norme d'entrée à la profession, la proportion des bachelières atteint 48 %, soit presque 13 points de pourcentage de plus qu'au Québec. L'écart se creuse puisque l'an dernier, il était de 10 points. Si le baccalauréat devenait la norme d'entrée à la profession tel que demandé par l'OIIQ en juin 2012 à l'Office des professions du Québec, le Québec pourrait réduire son décalage avec les autres provinces canadiennes. D'ailleurs, la demande pour des infirmières bachelières ira en augmentant dans la perspective du virage vers les soins de première ligne préconisé par le gouvernement du Québec.

L'effectif enseignant enregistre une croissance de 5,2 %
Le secteur de la formation infirmière regroupe 2 384 infirmières enseignantes et professeures, soit 118 de plus qu'en 2011-2012. L'effectif enseignant est en croissance constante depuis la fin des années 1990, mais la croissance de la dernière année est la plus forte enregistrée depuis au moins cinq ans. Cette croissance touche les réseaux d'enseignement collégial et universitaire dans des proportions comparables.

Particularités régionales
Les effectifs de 10 des 17 régions du Québec ont enregistré une croissance en 2012-2013 et sept de ces régions ont une croissance supérieure à 1 %. Sur l'ensemble des cinq dernières années, soit depuis 2007-2008, 14 régions ont une croissance positive.

Effectifs infirmiers régionaux en 2012-2013
et taux de croissance en 1 an (depuis 2011-2012) et en 5 ans (depuis 2007-2008)
Région d'emploi Nbre d'infirmières
en 2012-2013
Taux de croissance
(en %)
1 an 5 ans
Bas-Saint-Laurent 1 916   -1,1 -1,8
Saguenay-Lac-Saint-Jean 2 707   2,1 4,5
Capitale-Nationale 9 033   0,3 2,6
Mauricie 2 428   1,7 3,2
Estrie 2 917   1,6 2,0
Montréal 22 231   0,4 3,5
Outaouais 2 136   1,5 3,7
Abitibi-Témiscamingue 1 359   -0,1 0,4
Côte-Nord 924   1,8 -2,9
Nord-du-Québec 519   -1,1 8,8
Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine 944   -1,5 -2,3
Chaudière-Appalaches 2 911   -0,8 1,9
Laval 2 327   -0,6 2,3
Lanaudière 2 577   0,1 9,7
Laurentides 3 140   1,1 7,6
Montérégie 8 297   1,4 6,9
Centre-du-Québec 1 618   -0,2 3,1
Ensemble du Québec 67 984   0,6 3,7

Pour en savoir davantage :

À propos de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec
L'OIIQ est un ordre professionnel régi par la Loi sur les infirmières et les infirmiers et par le Code des professions. Au 31 mars 2013, il comptait 72 365 membres et quelque 15 000 étudiants immatriculés. Sa principale mission est d'assurer la protection du public par la surveillance de l'exercice de la profession infirmière. L'OIIQ a également pour mandat de promouvoir une pratique infirmière de qualité et de contribuer au maintien des compétences des infirmières.

SOURCE : Ordre des infirmières et infirmiers du Québec

Renseignements :

NOTE :
Le portrait sommaire et le tableau des données régionales seront disponibles pour les médias à la salle de presse du Congrès 2013 de l'OIIQ les 28 et 29 octobre au Centre des congrès de Québec.

Lise Provost, M. Sc., M. Éd.
Attachée de presse
Ordre des infirmières et infirmiers du Québec
514 935-2505, poste 225
514 895-1987 cellulaire


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.