L'arrêt des activités de U.S. Steel survient après une série de promesses rompues, constate le Syndicat des Métallos

TORONTO, le 30 oct. 2013 /CNW/ - L'annonce par U.S. Steel que l'entreprise cessera ses activités de production d'acier à Hamilton est une déception pour l'ensemble des Canadiens, estime Ken Neumann, directeur national du Syndicat des Métallos.

« Les membres du Syndicat des Métallos ne sont peut-être pas surpris par cet arrêt des activités de U.S. Steel, qui survient au terme d'une série de promesses rompues, mais la population canadienne devrait s'en préoccuper. Tous les Canadiens devraient s'inquiéter de la passivité de notre gouvernement fédéral face aux importations massives d'acier, alors que notre industrie locale dépérit », a affirmé M. Neumann.

« C'est une question d'emplois, mais la situation touche d'autres enjeux également. La ville de Hamilton est centrée sur l'acier. Son identité est ancrée dans son industrie sidérurgique. Il est très triste de voir tout cela disparaître », a affirmé Marty Warren, directeur du Syndicat des Métallos pour l'Ontario.

« Cet arrêt d'activités est particulièrement décevant du fait que U.S. Steel s'était engagée à maintenir un niveau de production d'acier et d'emplois au Canada - des engagements que l'entreprise n'a jamais tenus », a constaté M. Neumann. « Le gouvernement fédéral doit faire plus que se contenter de dire « c'est une décision d'affaires et nous ne nous en mêlons pas ».

« Le gouvernement fédéral sait que U.S. Steel n'a pas tenu ses promesses. Après qu'il fut devenu clair que U.S. Steel avait renoncé à ses engagements de 2007 pris en vertu de la Loi sur Investissement Canada, le gouvernement fédéral s'est adressé aux tribunaux, mais a ensuite fait marche arrière et réglé à l'amiable en 2011, trahissant de manière scandaleuse les intérêts canadiens », a affirmé M. Neumann.

Le gouvernement fédéral a poursuivi U.S. Steel en 2009 pour avoir manqué à des engagements ayant force obligatoire - pris en vertu de la Loi sur Investissement Canada - à savoir de conserver 3 105 employés et de produire plus de 13 millions de tonnes d'acier au Canada.

Des décisions de justice préliminaires ont maintes fois confirmé que le gouvernement avait une cause légitime contre U.S. Steel. Or, plutôt que de tenir U.S. Steel pour responsable, le gouvernement conservateur a laissé tomber la cause et a accepté les compressions sévères de U.S. Steel en matière d'emplois et de production au Canada.

Les conservateurs ont négocié un règlement à l'amiable avec U.S. Steel qui, selon certaines informations, prévoyait des investissements, des niveaux de production et des engagements jusqu'en 2015, et des investissements d'au moins 50 millions de dollars à Hamilton et à Nanticoke.

« La réalité, c'est que les conservateurs ont conclu une entente secrète qui permet à U.S. Steel de cesser pour de bon ses activités de production d'acier à Hamilton », a indiqué M. Warren.

Le Syndicat des Métallos soutient depuis longtemps que le gouvernement fédéral peut faire plus que de regarder passivement des emplois disparaître et des sociétés étrangères obtenir un avantage concurrentiel en bafouant des normes internationales.

Les parties prenantes et le grand public doivent avoir voix au chapitre sur le plan des ententes commerciales et des prises de contrôle par des intérêts étrangers afin de protéger les emplois et les ressources du Canada.

« Il est temps que les syndicats et les collectivités aient le droit de déposer des griefs pour protéger les emplois canadiens, notre qualité de vie et notre environnement », a dit M. Neumann.

SOURCE : Syndicat des Metallos

Renseignements :

Ken Neumann, directeur national, Syndicat des Métallos, 416-544-5951 
Marty Warren, directeur, Syndicat des Métallos, Ontario, 519-504-9099 
Bob Gallagher, Communications, Syndicat des Métallos, 416-544-5966, 416-434-2221, bgallagher@usw.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.