L'APNQL s'attend à un dialogue respectueux et progressif avec le governement Couillard

QUÉBEC, le 11 sept. 2014 /CNW Telbec/ - Au cours de leur assemblée tenue du 9 au 11 septembre 2014, les chefs de l'APNQL ont poursuivi leur objectif d'exercer leurs droits ancestraux et issus de traités pour accroître leur participation à l'économie. « Comme chefs de nos Nations, nous avons l'obligation et une orientation claire de nos citoyens des Premières Nations de mettre fin à notre exclusion des enjeux environnementaux et du développement qui nous est imposée par d'autres gouvernements. La décision Tsilhqot'in de la Cour suprême du Canada aura un impact. C'est maintenant le moment d'agir », a déclaré le chef de Kitigan Zibi, Gilbert W. Whiteduck, à l'issue de la réunion des chefs.

Le 9 septembre, les chefs de l'APNQL ont rencontré le premier ministre Philippe Couillard et son ministre délégué aux affaires autochtones, monsieur Geoffrey Kelley. « Le premier ministre et son ministre ont été accueillis, mais nous leur avons aussi rappelé que tout développement du territoire et des ressources doit prendre en compte et respecter les quatre enjeux qui nous concernent comme Premières Nations : la cogestion des territoires et des ressources avec les Premières Nations, la conservation des territoires et des ressources, l'accommodement des Premières Nations suivant une consultation significative et respectueuse et le versement de redevances », a  ajouté la grande cheffe Anne Archambault de la Nation Malécite de Viger.

« Les chefs s'attendent à ce que le premier ministre Couillard établisse immédiatement des tables bilatérales efficaces et respectueuses sur le guide intérimaire du Québec, sur le partage des revenus, ainsi que sur un mécanisme pour engager notre Assemblée avec le soutien du ministre Kelley. Le premier ministre a également confirmé son intention d'inclure, à l'avenir, les Premières Nations dans le développement de l'économie. Après des décennies d'exclusion et de manque de respect de nos droits ancestraux et issus de traités, l'ouverture démontrée par le premier ministre est conforme aux intentions et au souhait des chefs", a indiqué le chef Terence McBride de la Première Nation de Timiskaming.

« Après la rencontre avec le premier ministre Couillard et le ministre Kelley, les chefs de l'APNQL espèrent avoir une relation de travail positive avec ce nouveau gouvernement provincial. Comme toujours, les Premières Nations de tous nos territoires resteront très vigilantes et ne feront aucune concession sur le respect de nos droits ancestraux et issus de traités », a conclu le chef Lloyd Phillips du Conseil des Mohawks de Kahnawake.

La grande cheffe Archambault, ainsi que le chef McBride, le chef Phillips et le chef Whiteduck sont les membres du Comité intérimaire des chefs de l'APNQL et ils assument le leadership politique de l'APNQL pendant que le chef Ghislain Picard assume les fonctions de chef national par intérim à l'Assemblée des Premières Nations.

L'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador est l'organisme politique qui regroupe 43 chefs des Premières Nations au Québec et au Labrador. www.apnql-afnql.com.

 

SOURCE : Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador

Renseignements : Mélanie Vincent : 418-580-4442, Melanievincent21@yahoo.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.