L'APNQL maintient sa demande pour une enquête provinciale indépendante sur les relations entre les forces policières et les membres des Premières Nations

WENDAKE, QC, le 3 août 2016 /CNW Telbec/ - L'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL) accueille favorablement l'annonce ce matin, de la Commission d'enquête nationale sur les femmes et filles autochtones disparues et assassinées et tient à féliciter les commissaires nommés, dont madame Michèle Audette, Innue de la communauté de Uashat mak Mani Utenam. La tâche est colossale, les attentes sont élevées.

Cette Commission d'enquête empêchera-t-elle une autre tragédie de se reproduire? « L'annonce souffle un vent d'espoir aux yeux des femmes et des familles touchées. Or, plusieurs d'entre elles sont encore laissées dans le mystère par les autorités compétentes concernant leurs proches disparues ou assassinées, c'est tout à fait inacceptable. Il reviendra aux gouvernements de mettre en pratique des actions immédiates pour un changement radical et significatif qui s'impose dans les plus brefs délais. Ce changement commence par l'examen des pratiques policières. Y a-t-il eu crime de la part de ceux qui sont chargés de le prévenir? Comme la province déterminera la portée de son intervention dans le cadre de cette commission d'enquête nationale, nous sommes impatients de voir la volonté que démontrera le gouvernement de M. Couillard à ce chapitre », a déclaré le chef de l'APNQL, Ghislain Picard.

Depuis les événements de Val d'Or, dévoilés par l'émission Enquête à l'automne 2015, l'APNQL a maintes fois, réitéré sa demande pour que le Québec mette en place sans délai une enquête indépendante sur les relations entre les forces policières et les membres des Premières Nations pour aller au fond des choses. Bien que le gouvernement canadien agisse pour mesurer l'étendue d'une situation inacceptable qui perdure depuis des années, il relève du gouvernement du Québec de répondre à des questions fondamentales sur la sécurité et le traitement de nos sœurs et de nos citoyens dans les systèmes policiers et de justice dans cette province.

Tout en poursuivant leur lutte pour assurer la sécurité de nos sœurs et de tous les citoyens qu'ils représentent, les chefs de l'APNQL continueront d'insister pour que les mesures destinées aux familles des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées soient adaptées à leurs attentes, droits et intérêts.


À propos de l'APNQL
L'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador est l'organisme politique qui regroupe 43 chefs des Premières Nations au Québec et au Labrador. www.apnql-afnql.com.

 

SOURCE Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador

Renseignements : Mélanie Vincent : vincentmelaniemv@gmail.com, Cell. : 418-580-4442

RELATED LINKS
www.apnql-afnql.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.