L'APNQL exige que le premier ministre Couillard assume personnellement la responsabilité des relations avec les Premières Nations

WENDAKE, QC, le 15 juill. 2015 /CNW Telbec/ - « Le territoire du Québec n'a jamais été cédé par les Premières Nations, qui détiennent un titre aborigène et des droits ancestraux et issus de traités. Le gouvernement de la province de Québec doit respecter ces droits. Il en a l'obligation constitutionnelle, politique, juridique et morale. L'attitude actuelle de mépris de ces droits de la part du gouvernement provincial doit cesser », déclare Ghislain Picard, chef de l'APNQL.

L'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL) exige que le premier ministre assume personnellement la responsabilité des relations avec les Premières Nations. L'APNQL exige également la création d'un comité ministériel où se fera la coordination des relations avec les Premières Nations.

Le ministre responsable des Affaires autochtones n'est pourvu d'aucune autorité. Tous les dossiers qui importent aux Premières Nations sont entre les mains des différents ministres. Seul le premier ministre a autorité sur eux. Seul le premier ministre a l'autorité de rappeler à ses ministres qu'ils doivent, dans toutes leurs actions, respecter le titre aborigène et les droits ancestraux et issus de traités des Premières Nations. Quant au Secrétariat aux affaires autochtones, il a démontré amplement avec les années son incapacité à améliorer les relations avec les Premières Nations et à coordonner efficacement les dossiers d'importance pour les Premières Nations, qui sont en ce moment dans un état déplorable. Cette situation a de très nombreux impacts négatifs directs sur les populations des Premières Nations. L'APNQL se doit de dénoncer cette situation et de proposer des solutions.

« L'APNQL a rencontré le premier ministre Couillard à trois reprises. Le 29 avril dernier, nous avons proposé au premier ministre une démarche politique et un plan d'action qui permettrait de sortir les relations entre la province de Québec et l'ensemble des Premières Nations de l'impasse actuelle. Nous sommes toujours en attente d'une réponse. À plusieurs reprises, le premier ministre a déclaré vouloir développer avec nos Nations une véritable relation de gouvernement-à-gouvernement. Les bonnes relations ne se construisent pas qu'avec des mots. L'APNQL réitère son intention de collaborer avec le premier ministre, mais veut le voir rapidement prendre ses responsabilités et poser les gestes qui s'imposent afin d'assurer le respect du titre et des droits ancestraux et issus de traités de toutes les Premières Nations de nos territoires », conclut le chef Picard.

À propos de l'APNQL
L'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador est l'organisme politique qui regroupe 43 chefs des Premières Nations au Québec et au Labrador. www.apnql-afnql.com.

 

SOURCE Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador

Renseignements : Mélanie Vincent : vincentmelaniemv@gmail.com , Cell. : 418-580-4442

RELATED LINKS
www.apnql-afnql.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.