L'APNQL dénonce le projet de loi 102, une autre manifestation du mépris du gouvernement Couillard envers les droits territoriaux des Premières Nations

WENDAKE, QC, le 18 janv. 2017 /CNW Telbec/ - Selon le gouvernement Couillard, son projet de loi 102 vient remettre à jour la Loi provinciale sur la qualité de l'environnement; selon l'APNQL, en ce qui a trait à l'essentielle prise en compte des droits territoriaux de l'ensemble des Premières Nations, le projet de loi 102 n'est qu'un retour en arrière.

« Je veux d'abord rappeler la constante préoccupation de nos nations envers le respect de l'environnement, du territoire et de ses ressources que nous avons l'obligation de préserver pour les générations futures. Ceux qui veulent mettre en péril toute cette richesse vont trouver les Premières Nations sur leur chemin.

Une fois de plus, l'occasion était belle pour le gouvernement Couillard de poser un geste concret de reconnaissance des droits territoriaux de nos Premières Nations et du rôle de nos nations dans la protection du territoire et de l'environnement. Encore une fois, le gouvernement Couillard choisit de dire non à l'élan de réconciliation qui devrait animer les relations avec les Premières Nations. Cette obstination, ce refus de progresser dans sa relation avec nos Premières Nations, dont le projet de loi 102 n'est que la plus récente manifestation, ne peut avoir que des conséquences négatives. Nous dénonçons aujourd'hui avec force l'aveuglement du gouvernement Couillard », déclare Ghislain Picard, chef de l'APNQL.

« L'APNQL invite encore une fois le gouvernement du premier ministre Philippe Couillard, comme elle le fait depuis son élection, à se donner enfin une approche moderne de sa relation avec les Premières Nations, à abandonner son approche colonialiste de négation du titre et des droits ancestraux et issus de traités des Premières Nations. L'APNQL l'incite à mettre enfin en application la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, adoptée depuis bientôt dix ans et toujours ignorée par le gouvernement provincial.

Les principes fondamentaux énoncés dans la Déclaration devront guider toutes les discussions entre l'APNQL et le gouvernement Couillard, entre autres, sur la consultation et sur le partage de redevances. En se donnant une telle base de discussion avec nous, le gouvernement Couillard démontrerait une réelle volonté de réconciliation, indiquerait qu'il choisit enfin de se tourner vers un avenir équitable pour tous. Le statu quo n'est plus acceptable, il n'est que nuisible », conclut Ghislain Picard.

À propos de l'APNQL
L'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador est l'organisme politique qui regroupe 43 chefs des Premières Nations au Québec et au Labrador. www.apnql-afnql.com.

 

SOURCE Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador

Renseignements : Mélanie Vincent : vincentmelaniemv@gmail.com, Cell. : 418-580-4442

LIENS CONNEXES
www.apnql-afnql.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.