Lancement de la Semaine québécoise pour un avenir sans tabac 2010 - La moitié
des élèves fumeurs du secondaire ont l'accord d'un de leurs parents pour
fumer et le tiers achètent eux-mêmes leurs cigarettes dans un commerce

Semaine québécoise pour un avenir sans tabac - 17 au 23 janvier 2010

MONTRÉAL, le 14 janv. /CNW Telbec/ - Alors qu'il est interdit à l'exploitant d'un point de vente de fournir du tabac à un mineur, 33 % des élèves fumeurs achètent eux-mêmes leurs cigarettes dans un commerce et 44 % demandent à une personne d'en acheter pour eux. Par ailleurs, plus de la moitié des enfants qui fument (55 %) ont l'accord d'un de leurs parents pour fumer. Ce constat a été fait aujourd'hui lors du lancement de la Semaine québécoise pour un avenir sans tabac 2010 qui met l'accent cette année sur la cessation tabagique et la fumée secondaire et dont le slogan est "Par amour, je veux t'offrir un monde sans fumée".

D'autres données inquiétantes tirées de l'Enquête québécoise sur le tabac, l'alcool, la drogue et le jeu chez les élèves du secondaire 2008, publiée récemment par l'Institut de la statistique du Québec(1), révèlent que 25 % des élèves du secondaire qui fument(2) prennent leur première cigarette moins de 30 minutes après leur réveil matinal et, que 71 % des fumeurs quotidiens se disent dépendants de la cigarette. "Ces données, rappellent l'importance que les parents et l'entourage découragent les jeunes de fumer puisqu'il ne s'agit pas d'une habitude passagère dont il leur sera facile de se départir mais d'une forte dépendance à un produit mortel", a déploré Mario Bujold, directeur général du Conseil québécois sur le tabac et la santé.

Puisqu'une forte proportion (63 %) des 1,2 millions de fumeurs québécois souhaite arrêter de fumer à court terme la Semaine québécoise pour un avenir sans tabac 2010 invite les personnes qui désirent se libérer du tabac à mettre à profit la complémentarité des trois services de cessation tabagique j'Arrête qui leurs sont offerts gratuitement. En effet, afin de maximiser leurs chances de réussite, les fumeurs ont tout avantage à utiliser la ligne j'Arrête (1 866 JARRETE), les centres d'abandon du tabagisme ainsi que le site jarrete.qc.ca, pris isolément ou de façon combinée. La ligne téléphonique et les centres d'abandon du tabagisme ont offert plus de 165 000 consultations d'aide à l'arrêt tabagique depuis leur création en 2002 alors que le site jarrete.qc.ca a reçu 1,8 millions de visites durant la même période.

"C'est par amour pour nos jeunes que nous choisissons de sensibiliser la population, notamment les parents et l'entourage des adolescents, afin que chacun saisisse bien la réalité du tabagisme et l'importance de la dépendance à la nicotine. Comme société, nous devons tout faire pour aider les fumeurs à cesser de fumer et chercher à réduire l'accès au tabac pour l'ensemble de la population" avance Mario Bujold.

Qui aime bien...

À titre de parent, la comédienne et animatrice Mireille Deyglun, qui est la porte-parole de la Semaine québécoise pour un avenir sans tabac, est très préoccupée par le tabagisme. "Lorsque l'on est jeune on se pense invincible. C'est précisément par amour pour mon fils que je me permets de lui rappeler régulièrement que sa consommation de tabac est un piège et que cela nuit à sa liberté et à sa santé", a confié Mireille Deyglun en conférence de presse. "Bien que les élèves du secondaire qui fument soient conscients de leur dépendance à la cigarette, la majorité se dit capable de cesser de fumer à tout moment. Or, la réalité est bien différente car, parmi ceux qui essaieront d'arrêter, la majorité recommencera à fumer(2)" ajoute madame Deyglun.

Afficher son désir de faire un monde sans fumée

Quoi de plus touchant pour un jeune ou un moins jeune de trouver afficher sur le comptoir le matin à la maison un petit mot d'encouragement afin de souligner son engagement à arrêter de fumer, sa motivation à résister à la tentation de recommencer ou encore son souci de ne pas exposer ses proches à la fumée secondaire? Avec son slogan "Par amour, je veux t'offrir un monde sans fumée", la campagne de sensibilisation de cette année convie la population à afficher son désir de faire un monde sans fumée en se servant de feuillets adhésifs, plus communément appelés post-it. La campagne invite les fumeurs, ex-fumeurs et non-fumeurs à utiliser des feuillets adhésifs pour y inscrire des messages personnels à remettre à un ami, un membre de la famille ou un collègue de travail.

La Semaine québécoise pour un avenir sans tabac 2010 encourage aussi le public à faire preuve d'originalité en lui proposant de créer une œuvre composée de feuillets adhésifs multicolores sur un mur, au bureau, à la maison ou dans la voiture et à envoyer la photo de leur création afin qu'elle soit affichée sur Internet. Inspiré par la thématique d'un monde sans fumée, le jeune artiste Maxime Archambault a profité du lancement de presse de la Semaine pour dévoiler sa création originale illustrée sur des feuillets adhésifs. Conçue pour le Conseil québécois sur le tabac et la santé, cette œuvre est mise aux enchères sur eBay et les recettes de sa vente serviront à lutter contre le tabac au Québec.

Le site officiel de la campagne (mondesansfumee.ca) se met à l'heure du web 2.0 en diffusant un blogue sur les questions d'actualité concernant la lutte contre le tabagisme et invite les utilisateurs à faire part de leurs commentaires. On peut également expédier des feuillets adhésifs virtuels à partir de ce site et, comme à l'habitude, les visiteurs y auront accès à une mine de renseignements sur le tabagisme, incluant une liste de ressources pour cesser de fumer. Une version anglaise du site est accessible au smokefreeworld.ca. On peut se procurer gratuitement le matériel de la Semaine dans la plupart des pharmacies, les bibliothèques municipales et les centres Énergie Cardio.

Grâce au soutien et à l'engagement des télédiffuseurs TVA, SRC, CFCF, RDS, Télé-Québec et V, 12 personnalités de la télévision se joignent à Mireille Deyglun pour livrer des témoignages émouvants tout au long de la Semaine, que le public pourra visionner également sur le site mondesansfumee.ca. Encore cette année, un tandem composé de Janette Bertrand et du réalisateur Jack Hackel, a dirigé les personnalités dans leurs témoignages qui composent les 13 messages télévisés de la campagne. Ces personnalités sont : Michèle Barbara Pelletier, Jean-François Baril, Roger Brulotte, Stephan Bureau, André Corbeil, Maxime Desjardins-Tremblay, Mireille Deyglun, Roxanne Gaudette-Loiseau, François Massicotte, Émile Mailhot, Monique Mercure, Dave Morissette ainsi que Marie-Christine Trottier.

Alors que certains croient la lutte contre le tabac déjà gagnée, le taux de tabagisme stagne au Québec à 19 % dans la population de 15 ans et plus et à 31 % chez les jeunes de 20 à 24 ans. La dernière étude de l'Organisation mondiale de la santé, publiée en décembre 2009, fait état de l'épidémie toujours croissante du tabagisme dans le monde où 94 % de la population de la planète n'est pas protégée par des lois interdisant le tabagisme dans les lieux de travail, les restaurants, les bars et à l'intérieur de tout autre lieu public et où 5 millions de personnes mourront des causes directement liées au tabac en 2010.

Le Conseil québécois sur le tabac et la santé est un organisme à but non lucratif qui œuvre depuis 33 ans à mobiliser les intervenants québécois pour réduire et prévenir la consommation de tabac au Québec. Il coordonne plusieurs programmes de prévention et d'abandon du tabac en milieu scolaire, dans les entreprises et auprès de la population, ainsi que des campagnes sociétales de promotion de la santé, dont la Semaine québécoise pour un avenir sans tabac. Cette campagne est réalisée grâce au soutien financier du ministère de la Santé et des Services sociaux. Elle compte aussi sur l'appui inestimable de centaines d'organismes, d'entreprises et de médias partenaires.

    
    (1). Enquête québécoise sur le tabac, l'alcool, la drogue et le jeu chez
    les élèves du secondaire, 2008, Institut de la statistique du Québec,
    Novembre 2009

    (2). Selon l'Enquête québécoise sur le tabac, l'alcool, la drogue et le
    jeu chez les élèves du secondaire, 2008, 15 % des élèves fument si on ne
    tient compte que de la cigarette et 18 % si on ajoute les cigarillos.
    

SOURCE Conseil québécois sur le tabac et la santé

Renseignements : Renseignements: Relations médias: Nathalie Juteau, (514) 948-5317, poste 229, cell: (514) 653-2062; Source: Conseil québécois sur le tabac et la santé; Disponibles pour des entrevues: Mireille Deyglun, la porte-parole et Mario Bujold, le directeur général du CQTS


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.