L'ALPA salue le gouvernement canadien pour sa réforme du Programme des travailleurs étrangers temporaires

Les mesures annoncées contribueront à faire en sorte que les pilotes de ligne canadiens bénéficient des emplois offerts en aviation

OTTAWA, le 24 juin 2014 /CNW/ - L'Association des pilotes de ligne, Internationale (ALPA) a salué aujourd'hui l'annonce par le gouvernement canadien d'une réforme globale du Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET). Vendredi dernier, le ministre de l'Emploi et du Développement social (EDSC), Jason Kenney, ainsi que le ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration (CIC), Chris Alexander, ont publié un rapport intitulé « Réforme du Programme des travailleurs étrangers temporaires : Veiller à ce que les emplois soient d'abord offerts aux Canadiens », détaillant les modifications apportées au programme. Ces mesures ont pour objectif d'éliminer les pratiques d'embauche inutiles et discriminatoires, et d'obliger les compagnies qui souhaitent recourir aux services de pilotes étrangers de se doter d'un plan de transition pour passer à un effectif canadien. 

« En adoptant cette série de mesures importantes, le gouvernement a démontré sa volonté de voir le PTET utilisé comme son intention initiale le prévoit, c'est-à-dire de façon limitée et en dernier ressort, pour combler temporairement les graves pénuries de main-d'œuvre lorsqu'il n'y a pas de travailleurs canadiens qualifiés », a commenté le Commandant Dan Adamus, président du conseil canadien de l'ALPA. « L'ALPA félicite EDSC et CIC pour leur appui à la cause des pilotes canadiens. »

L'ALPA tente, depuis plusieurs années, de faire resserrer les règles qui régissent le programme en vertu duquel les compagnies aériennes canadiennes peuvent embaucher des travailleurs étrangers pour augmenter leur équipage sur une base saisonnière. L'Association a pleinement collaboré au processus de révision du programme mené par EDSC et dont le récent rapport est la conclusion. En tant qu'intervenant important du secteur gouvernemental, syndical et industriel, l'ALPA a participé activement à la démarche de révision afin de s'assurer que les intérêts des pilotes canadiens soient pris en compte dans toutes les modifications apportées aux programmes utilisés pour embaucher des pilotes étrangers.

Les modifications au PTET qui touchent les exploitants aériens entreront en vigueur le 1er juillet 2014. Ces mesures empêchent notamment les entreprises aériennes d'exiger que les candidats au poste de pilote soient qualifiés (c.-à-d. formés) sur un certain type d'aéronef. « L'ALPA milite depuis longtemps en faveur de ce changement puisque les exigences liées aux qualifications de type éliminent les candidats autrement parfaitement qualifiés, et permettent aux transporteurs d'économiser d'importants coûts de formation, ce qui leur confère un avantage économique inéquitable », a précisé le Commandant Adamus.

Parmi les autres mesures accueillies favorablement par l'ALPA figure la nécessité pour les exploitants aériens souhaitant embaucher des travailleurs étrangers de se doter d'un plan de transition documentant leurs démarches et démontrant leur volonté d'augmenter leur effectif de pilotes canadiens. Ces compagnies doivent également respecter certaines exigences pour annoncer les postes à pourvoir et soumettre une demande d'étude d'impact sur le marché du travail (EIMT) au minimum trois mois avant la date prévue de début de l'emploi. L'avis relatif au marché du travail est remplacé par l'EIMT, qui est beaucoup plus rigoureuse, comme méthode d'évaluation pour les employeurs qui cherchent à embaucher des travailleurs étrangers temporaires. Par ailleurs, les employeurs qui utilisent le programme seront dorénavant entièrement responsables des coûts d'administration du PTET. Les exploitants aériens devront ainsi débourser 1000 $ pour chaque demande d'EIMT, soit pour chaque poste visant à être pourvu par un travailleur étranger.

Bien que la réforme du PTET constitue un pas considérable, le Commandant Adamus indique que l'ALPA « entend poursuivre ses efforts pour ramener au travail les nombreux pilotes hautement formés et qualifiés qui sont toujours sans emploi ».

Fondée en 1931, l'ALPA est le plus grand syndicat de pilotes au monde et représente plus de 51,000 pilotes répartis dans 31 compagnies aériennes basées aux États-Unis et au Canada, dont 2,700 pilotes canadiens travaillant pour Air Transat, Bearskin, Calm Air, Canadian North, CanJet, First Air, Jazz Aviation, Kelowna Flightcraft et Wasaya. Pour plus d'informations sur l'ALPA, visitez le www.alpa.org.

Stay connected with ALPA.

SOURCE : Air Line Pilots Association, Intl

Renseignements : Commandant Dan Adamus, président du Conseil canadien de l'ALPA, 613-293-0882, Dan.Adamus@alpa.org

LIENS CONNEXES
www.alpa.org

Profil de l'entreprise

Air Line Pilots Association, Intl

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.