L'AITQ et l'ACRDQ : désormais une seule entité

«Unir nos forces est la voie la plus prometteuse pour protéger l'expertise en dépendance. »

Comité de réflexion sur le regroupement ACRDQ-AITQ

MONTRÉAL, le 26 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Conséquence directe de la transformation du réseau de la santé et des services sociaux amorcée au printemps 2015, deux grandes associations en dépendance se mobilisent et consolident leurs acquis pour ne former qu'une seule et même entité.  C'est en effet dans le cadre du colloque annuel de l'AITQ, qui se tenait récemment, que l'Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec (ACRDQ) et l'Association des intervenants en toxicomanie du Québec (AITQ) annonçaient leur regroupement pour former l'Association des intervenants en dépendance du Québec (AIDQ).

Une union naturelle, un changement nécessaire

Fortes des succès qu'elles ont cumulés au fil des années, les associations à l'origine de l'AIDQ ont décidé d'unir leurs forces dans un contexte fragilisé, où la protection de l'expertise et le soutien à l'intervention en dépendance doivent être consolidés. Devant les ressources financières de plus en plus rares et les repères qui s'estompent, les intervenants en dépendance, importants contributeurs pour une société en santé, requièrent plus que jamais l'appui d'une organisation solide et crédible, qui facilitera la mise à niveau de leurs connaissances et encouragera le partage d'expertises et le travail concerté.

C'est pourquoi la nouvelle AIDQ s'est donné pour mission de « valoriser et de soutenir l'intervention dans la prévention, le traitement et la réinsertion sociale des personnes aux prises avec une dépendance, par le développement des compétences, la concertation et la mise en commun des expertises ». En outre, par l'entremise du Programme d'évaluation des conducteurs automobiles du Québec (PECA), l'AIDQ continuera à participer activement à la prévention des risques de conduite avec facultés affaiblies, comme c'était le cas sous l'ACRDQ, grâce à l'expertise unique de ses évaluateurs; un programme qui a un impact direct sur l'amélioration du bilan routier au Québec.

Son président, M. Serge Brochu, professeur titulaire à la faculté de criminologie de l'Université de Montréal, et sa directrice générale, Mme Lisa Massicotte, souhaitent par ailleurs créer un milieu dynamique de concertation entre les différents partenaires qui œuvrent en dépendance, qu'ils soient issus des réseaux public, privé ou communautaire, de la recherche, du milieu universitaire ou de l'éducation, de la santé publique, de la sécurité publique ou du monde du travail. Exit la défense des intérêts de groupes ou d'organismes, la seule motivation de l'AIDQ consiste à soutenir les intervenants, que ce soit par le développement de compétences, la concertation ou la mise en commun des expertises. Ce soutien se concrétisera de multiples façons, dans le respect des valeurs qui définissent la nouvelle Association, soit l'engagement, l'esprit de partenariat, l'innovation, l'excellence et la reconnaissance professionnelle.

En devenant ainsi un lieu de rencontre privilégié pour l'ensemble des acteurs en dépendance, l'AIDQ met de l'avant un modèle d'engagement social durable qui correspond davantage aux attentes des parties prenantes, dont les grands gagnants seront sans contredit tous les intervenants qui œuvrent auprès des personnes dépendantes et celles à risque de le devenir, et ultimement les personnes auprès de qui ils interviennent.

À propos de la création de l'AIDQ

L'Association des intervenants en dépendance du Québec sera officiellement en activité à compter du 1er décembre 2015. Toutefois, les deux associations fondatrices ont amorcé l'harmonisation de leurs activités et ont créé un conseil d'administration transitoire dont le mandat est d'assurer le succès de ce passage marqué vers un nouveau modèle de collaboration de tous les milieux de la dépendance au Québec. On peut visionner une vidéo de présentation sur YouTube et suivre l'évolution de la nouvelle organisation en se rendant sur son site Web à www.aidq.org. Suivez-nous également sur Facebook.

 

SOURCE Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec (ACRDQ)

Renseignements : Arlette Côté, Conseillère-cadre, Communications, Association des intervenants en dépendance du Québec, acote.acrdq@ssss.gouv.qc.ca, 514 287-9625, poste 109, Cellulaire : 514 757-4929

RELATED LINKS
www.acrdq.qc.ca

Profil de l'entreprise

Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec (ACRDQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.