Lait diafiltré - L'annonce du gouvernement fédéral accueillie froidement par Les Producteurs de lait du Québec

LONGUEUIL, QC, le 3 mai 2016 /CNW Telbec/ - C'est avec déception que Les Producteurs de lait du Québec (PLQ) accueillent l'annonce du gouvernement Trudeau dans le dossier du lait diafiltré aujourd'hui. La Chambre des communes réfère le problème au comité permanent de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire qui aura 30 jours pour consulter les producteurs et l'industrie laitière afin de trouver une solution.

« En février dernier, le ministre de l'Agriculture du Canada, M. Laurence MacAulay, a déclaré qu'il n'avait jamais été dans les intentions que le lait diafiltré soit utilisé au lieu du lait dans les fromages et qu'il travaillait afin d'assurer que les règles soient claires pour tous. Le problème est connu et la solution aussi. Le gouvernement devrait assumer ses responsabilités et appliquer sa réglementation au lieu de relancer de nouvelles consultations », a déclaré Bruno Letendre, président de l'organisation.

Les normes canadiennes sur la composition des fromages prévoient une limite claire et stricte à l'ajout d'ingrédients laitiers qui ne proviennent pas directement du lait. Le ministre et l'Agence canadienne d'inspection des aliments, qui sont responsables de l'application des normes, ont reconnu que le lait diafiltré était un ingrédient. « Il ne s'agit pas d'une question de commerce international, mais bien d'une question de souveraineté canadienne dans l'application de ses lois et règlements », a ajouté le président.

L'application de la réglementation canadienne n'empêcherait pas l'importation au Canada du lait diafiltré et son utilisation par les transformateurs, mais en limiterait l'ajout dans les fromages normés. En 2015, les producteurs laitiers canadiens ont perdu quelque 220 millions de dollars de revenus en raison de ces importations.

La frustration des producteurs de lait, qui subissent de lourdes pertes depuis des mois, est à son comble actuellement. L'action des producteurs de la base aujourd'hui à Montréal illustre bien cette exaspération. « L'absence de décision du gouvernement ne contribuera pas à les rassurer », a commenté M. Letendre.

Malgré leur déception, Les Producteurs de lait du Québec collaboreront au processus de consultation du comité permanent et continueront de discuter avec les représentants du gouvernement pour faire valoir les intérêts de leurs membres et obtenir la mise en place d'une solution satisfaisante dans les meilleurs délais.

La production laitière génère au Québec quelque 83 000 emplois directs, indirects et induits et contribue à hauteur de 6,2 milliards de dollars au produit intérieur brut. Finalement, elle entraîne des retombées fiscales de 1,29 milliard de dollars, dont 678 millions de dollars au gouvernement fédéral et 454 millions de dollars au gouvernement du Québec. Le Québec compte 5 856 fermes laitières qui livrent annuellement près de 3 milliards de litres de lait, dont la vente totalise des recettes à la ferme de plus de 2,4 milliards de dollars.

www.lait.org

 

SOURCE Les Producteurs de lait du Québec

Renseignements : François Dumontier, Conseiller, relations publiques et gouvernementales, Tél. : 450 679-0530, poste 8704, Cell. : 514 713-0530


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.