L'AIAC heureuse de la nomination de David L. Emerson à la tête de l'Examen des politiques et des programmes de l'aérospatiale - Le Ministre Paradis lance l'Examen de l'aérospatiale qui sera dirigé par un ancien ministre du cabinet

OTTAWA, le 27 févr. 2012 /CNW/ - L'Association des industries aérospatiales du Canada (AIAC) et ses  sociétés membres sont très satisfaites de la nomination de l'honorable David L. Emerson à la tête de l'Examen de l'aérospatiale, un processus qui vise à élaborer un cadre stratégique visant à maximiser la compétitivité du secteur aérospatial canadien.

« M. Emerson et un leader chevronné qui fait preuve d'une réflexion stratégique. La vaste expérience qu'il a acquise en élaboration de politiques publiques en dirigeant divers organismes du secteur public, sa pratique du secteur privé et sa profonde compréhension des forces économiques mondiales qui modèlent dans une large mesure le paysage géopolitique canadien en font un homme disposant de la combinaison idéale de compétences et d'expériences pour mener à bien ce mandat, » a déclaré David Schellenberg, le président du conseil d'administration de l'AIAC.

L'AIAC et ses sociétés membres vont jouer un rôle actif dans le processus d'Examen de l'aérospatiale. Par le biais de groupes de travail qui seront constitués sous peu, elles soumettront au président de l'Examen ainsi qu'aux membres du Comité consultatif, des solutions et des recommandations pratiques visant l'amélioration des politiques et des programmes du gouvernement fédéral dans le but d'assurer la compétitivité de l'Aérospatiale canadienne sur la scène internationale.

M. Schellenberg a ajouté que « le secteur canadien de l'Aérospatiale est le cinquième plus important au monde et emploie 80 000 Canadiens d'un océan à l'autre. » Il a conclu que « pour demeurer concurrentielle au niveau mondial, notre industrie a besoin que les politiques et les programmes du gouvernement lui permettre de tirer tout le parti possible des possibilités extraordinaires de croissance qui se présenteront à l'avenir. Un secteur canadien de l'Aérospatiale hautement concurrentiel amènera un plus grand nombre d'emplois hautement qualifiés et d'autres avantages pour l'économie canadienne. »

L'AIAC et ses sociétés membres tiennent à remercier l'honorable Christian paradis, ministre de l'Industrie du Canada, de son engagement envers l'industrie aérospatiale et de cette nomination. Nous attendons avec plaisir de collaborer avec M. Emerson et avec le gouvernement pour améliorer la capacité concurrentielle du secteur canadien de l'Aérospatiale. Cet examen devrait être terminé à la fin de cette année.


L'AIAC est l'association nationale représentant les intérêts des entreprises de fabrication et de services du secteur canadien de l'aérospatiale. Cinquième en importance dans le monde, l'industrie aérospatiale canadienne génère plus de 22 milliards de $ de recettes et emploie près de 80 000 Canadiens. Près de 80 p. 100 de sa production est exportée et l'industrie génère 6.9 p. 100 du PIB canadien. L'Association fait la promotion des intérêts des 400 sociétés du secteur implantées dans toutes les régions du Canada.


CONTEXTE


Impact économique de l'industrie aérospatiale canadienne sur l'économie :

  • Emplois totaux (directs, indirects et induits) : 150 200
  • Total de la production (directe, indirecte et induite) : 38,8 milliards $
  • Total de l'apport au PIB (direct, indirect et induit) : 17,5 milliards $
  • Total de la valeur ajoutée à l'économie (directe, indirecte et induite) : 21,3 milliards $
  • Participation aux recettes fiscales des gouvernement fédéral et provinciaux : 1,5 milliard $

Source: L'impact stratégique et économique de l'industrie canadienne de l'aérospatiale, Deloitte & Touche, Octobre 2010.
Vous trouverez plus d'informations et d'autres statistiques à www.aiac.ca.

Mandat des groupes de travail sur l'examen de l'aérospatiale

Des groupes de travail sont mis sur pied sous le leadership de l'AIAC. Ils ont pour mandat de fournir au président de l'Examen des solutions et des recommandations pratiques sur les politiques et les programmes du gouvernement du Canada dans six grands domaines qui jouent un rôle déterminant sur la capacité concurrentielle du secteur canadien de l'aérospatiale. Ces groupes seront dirigés par des représentants de l'industrie, mais d'autres groupes d'intervenants concernés seront invités à faire part de leurs éclairages particuliers. Ces groupes disposeront d'environ six mois pour mener à bien leurs travaux.

Thèmes des groupes de travail

  • Le Groupe de travail sur le Développement, démonstrations et commercialisation de la technologie devra cerner et évaluer les instruments utilisés actuellement par le gouvernement du Canada pour soutenir l'innovation et la commercialisation dans le secteur canadien de l'aérospatiale et pour identifier les changements qu'il serait possible d'apporter à ces instruments afin de permettre à l'industrie de tirer parti des possibilités qui se feront jour à l'avenir.
  • Le Groupe de travail sur l'Espace étudiera comment tirer le meilleur parti des politiques et des programmes du gouvernement du Canada favorisaient la croissance économique et la capacité concurrentielle du secteur canadien de l'espace afin d'atteindre les objectifs de la politique publique et de profiter des débouchés commerciaux qui se présenteront.
  • Le Groupe de travail sur l'Accès et développement des marchés travaillera à améliorer la compréhension de l'évolution des chaînes mondiales d'approvisionnement et les effets de cette évolution sur le secteur canadien de l'aérospatiale. Ce groupe évaluera également les politiques et les programmes du gouvernement du Canada qui favorisent l'accès aux marchés et leur développement, y compris les contrôles à l'exportation, les entraves aux échanges commerciaux, les modalités de certification dans l'aviation civile, etc.
  • Le Groupe de travail sur les marchés publics touchant à l'Aérospatiale étudiera comment tirer le meilleur parti possible des programmes d'acquisition du gouvernement fédéral pour accroître les retombées économiques afin, par exemple, d'améliorer la capacité concurrentielle du secteur canadien de l'aérospatiale.
  • Le Groupe de travail sur les personnes et sur les compétences étudiera les problèmes actuels et à venir du secteur canadien de l'aérospatiale avec sa main-d'œuvre et analysera en quoi et comment des politiques et des programmes du gouvernement du Canada pourraient permettre de trouver des solutions à ces problèmes.
  • Le Groupe de travail sur le développement des petites entreprises et de la chaîne d'approvisionnement étudiera les facteurs qui exercent une influence sur la capacité concurrentielle des PME et sur l'efficacité de leur positionnement dans les chaînes mondiales d'approvisionnement.

SOURCE ASSOCIATION DES INDUSTRIES AEROSPATIALES DU CANADA

Renseignements :

Maryse Harvey, vice-présidente, Affaires publiques, AIAC
613 760-4562, mharvey@aiac.ca

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION DES INDUSTRIES AEROSPATIALES DU CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.