L'AGPQ réagit à l'annonce du ministre de la Famille Tony Tomassi - Le
ministre veut instaurer un régime de terreur pour laver sa réputation

MONTRÉAL, le 27 avr. /CNW Telbec/ - C'est avec scepticisme que l'Association des garderies privées du Québec (AGPQ) accueille les annonces faites hier par le ministère de la Famille et des Aînés (MFA) concernant les nouvelles mesures mises en place pour les services de garde du Québec. En effet, plutôt que de conduire une enquête sur les allégations lancées par le Parti Québécois, le ministre tente de jeter le blâme sur les propriétaires de garderies en resserrant les règles. Pour l'AGPQ, il s'agit d'un écran de fumée pour détourner l'attention sur les vrais problèmes. L'AGPQ est d'avis que les allégations de favoritismes dans l'attribution de places en garderies sont suffisamment sérieuses pour réclamer une enquête pour laver la réputation de tous les honnêtes propriétaires de garderies privées qui se retrouvent plongés au cœur d'une controverse politique à laquelle ils n'ont rien à voir.

"L'AGPQ est toutefois heureuse de constater que le ministre s'est rendu à l'évidence en suivant les recommandations que nous lui avons faites quant au processus d'attribution des places. En effet, tel que nous le réclamions depuis plusieurs années, le MFA a annoncé le retour à une concertation régionale pour le choix des projets, ce qui nous semble être un gage de transparence", a affirmé Sylvain Lévesque, président du conseil d'administration de l'AGPQ.

Par contre, l'incapacité du Ministre Tomassi et de son cabinet à répondre aux questions de l'Assemblée nationale n'est que la pointe de l'iceberg. La gestion quotidienne du ministère laisse tout autant à désirer. Improvisation, coups de tête et retour des "poupons macoutes" afin de nettoyer l'image du ministre ; pour l'AGPQ, ce n'est pas une façon de diriger les destinées du réseau des services de garde québécois. Ces mesures annoncées hier en matière d'inspection sont excessives et ne visent qu'à revamper l'image du ministre.

De plus, nous avons nettement l'impression que, depuis la nomination du Ministre Tomassi, il n'y a plus de direction au MFA. Les relations que l'Association entretenaient avec les différents intervenants du ministère se sont fortement dégradées depuis 2008. Plusieurs dossiers administratifs deviennent de plus en plus difficiles à régler par les voies officielles. L'Association a l'impression qu'un mot d'ordre a été donné aux fonctionnaires afin que ceux-ci ralentissent le traitement des dossiers de l'AGPQ.

"Le Ministre passe le rouleau compresseur sur notre réseau, alors qu'il n'y a pas si longtemps, il brandissait un communiqué de presse de notre Association en guise de réponse au Parti Québécois. J'ai de la difficulté à comprendre", ajoute Monsieur Lévesque.

L'AGPQ réclame l'intervention du Premier ministre

Au nom de tous les propriétaires de garderie privée qui se dévouent au quotidien pour l'éducation des enfants de la province, nous demandons au Premier ministre d'intervenir dans le dossier des services de garde et de se pencher sur le dossier du Ministre Tomassi qui a perdu toute créditbilité au sein du milieu des services de garde. De plus, nous souhaitons que toute la lumière soit faite et que tout le monde dans le réseau puisse se concentrer sur notre vraie mission : l'éducation à la petite enfance.

L'AGPQ appelle à la mobilisation

Dans les prochaines semaines, l'AGPQ organisera des moyens de pression afin de dénoncer l'iniquité des mesures annoncées hier par le ministre de la Famille. L'AGPQ lance donc un appel à la mobilisation de tous les propriétaires et gestionnaires de garderies privées. Plus que jamais, l'AGPQ invite à la solidarité : plus nous aurons de propriétaires et de gestionnaires qui se mobiliseront, plus forte sera notre voix pour dénoncer l'injustice et la mauvaise gestion commise par ce ministre.

Au sujet de l'AGPQ

L'Association des garderies privées du Québec est investie auprès des enfants québécois. La qualité des services offerts, ainsi que l'engagement quotidien des propriétaires de garderies et de leur personnel auprès des familles québécoises font de nous des partenaires incontournables dans le développement du réseau des services de garde. L'AGPQ est la seule instance nationale mandatée pour représenter l'ensemble du réseau des garderies privées du Québec.

SOURCE Association des garderies privées du Québec

Renseignements : Renseignements: Virginie Martel, Agente de communication, AGPQ, (514) 485-2221, poste 226, Cellulaire: (514) 214-2157

Profil de l'entreprise

Association des garderies privées du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.