L'âge plutôt que le sexe est devenu un facteur d'inégalité des revenus

Les jeunes travailleurs sont les grands perdants de la montée des inégalités entre les générations depuis 30 ans

OTTAWA, le 23 sept. 2014 /CNW/ - Alors qu'on a progressé depuis 30 ans au niveau de la lutte contre les inégalités de revenu entre hommes et femmes, l'écart salarial n'a cessé de se creuser entre les générations de travailleurs, ce qui pourrait menacer la croissance économique et la stabilité sociale futures. C'est ce que constate une nouvelle étude du Conference Board du Canada.

Intitulée Au bout du compte : Tendances relatives à l'inégalité des revenus entre les générations, cette étude conclut que les jeunes travailleurs gagnent comparativement moins que leurs aînés, qu'il s'agisse d'hommes ou de femmes, d'individus ou de couples et ce, tant avant qu'après impôt.

FAITS SAILLANTS

  • L'écart de revenu entre les travailleurs de différentes générations s'est creusé au cours des trois dernières décennies : pour les femmes et les hommes, individuellement et par couple, et ce, avant comme après impôt.
  • Le revenu disponible des Canadiens âgés de 50 à 54 ans est aujourd'hui supérieur de 64 % à celui des 25 à 29 ans contre 47 % au milieu des années 1980.
  • Si elle persiste, cette tendance à l'inégalité pourrait à la fois limiter la croissance économique future et provoquer des conflits croissants entre les travailleurs plus âgés, qui sont mieux nantis, et ceux, plus jeunes, qui le sont moins.

« L'âge plutôt que le sexe est en train de créer un nouveau clivage dans notre société, a expliqué M. David Stewart-Patterson, vice-président du Conference Board et coauteur de ce rapport. La génération de Canadiens qui se trouve aujourd'hui au sommet de l'échelle des revenus a longtemps lutté d'arrache-pied pour des principes comme l'égalité de salaire pour un travail de valeur égale. Or, les enfants de cette génération font maintenant face à des rémunérations inférieures et à des prestations de retraite réduites, même s'il s'agit du même travail chez le même employeur. »

Il est normal que des travailleurs plus âgés gagnent plus que des travailleurs moins expérimentés. Au milieu des années 1980, le revenu moyen après impôt des Canadiens âgés de 50 à 54 ans était supérieur de 47 % à celui des Canadiens âgés de 25 à 29 ans, mais on arrive depuis quelques années à un écart de 64 %.

Ce rapport souligne qu'avec le départ à la retraite des baby-boomers, les Canadiens devront compter sur une plus petite proportion de la population pour stimuler la croissance économique et maintenir l'assiette fiscale qui permet de financer les services publics.

« Il faut que les revenus d'emploi moyens augmentent dans les prochaines années. Pourtant, les jeunes Canadiens accusent un retard à cet égard, a déclaré M. Stewart-Patterson. Or, cette tendance pourrait se révéler lourde de conséquences pour les employeurs, les syndicats, les gouvernements et les collectivités. Si les gains des jeunes travailleurs restent à la traîne, on risque aussi de voir, au sein de notre société, des conflits croissants entre ceux, plus âgés, qui sont mieux nantis, et ceux, plus jeunes, qui le sont moins. »

Ce rapport, qui repose sur 27 années de données sur l'impôt sur le revenu, conclut que l'écart de revenu entre les générations est plus grand chez les hommes mais qu'il se creuse plus rapidement chez les femmes. Entre 1984 et 2010, l'écart de revenu d'emploi est passé de 53 % à 71 % chez les hommes mais il a grimpé en flèche d'à peine 9 % à 43 % pour les femmes.

Il est possible de télécharger gratuitement ce rapport, financé par les frais de recherche affectés au Conference Board, depuis l'adresse suivante : www.e-library.ca.

Pour les personnes intéressées par des entrevues de qualité professionnelle pour leur station, leur réseau ou leur site Internet, le Conference Board du Canada est maintenant équipé d'un studio qui permet des entrevues en duplex (frais de ligne facturés). Nous pouvons aussi vous envoyer sur demande des séquences préenregistrées.

Si vous souhaitez que votre nom soit retiré de notre liste d'envoi, veuillez adresser un courriel à corpcomm@conferenceboard.ca.

 

SOURCE : Le Conference Board du Canada

Renseignements : Yvonne Squires, Relations avec les médias, Le Conference Board du Canada, 255, chemin Smyth, Ottawa (ON) K1H 8M7, Tél. : 613-526-3090 poste 221, Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.