L'AERDPQ est inquiète pour la pérennité des services spécialisés de réadaptation pour les personnes ayant une déficience physique

MONTRÉAL, le 25 sept. 2014 /CNW Telbec/ - L'Association des établissements de réadaptation en déficience physique du Québec (AERDPQ) est préoccupée de l'impact sur l'accès aux services spécialisés et surspécialisés de réadaptation du projet de loi déposé aujourd'hui intitulé Loi modifiant l'organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l'abolition des agences régionales.

À la lecture du projet de loi, plusieurs questions demeurent :

  • Comment cette nouvelle structure contribuera-t-elle à améliorer l'accès, la continuité et la qualité des services considérant qu'au 31 mars 2014, 7 000 personnes étaient en attente d'un premier service spécialisé de réadaptation?

  • Comment cette nouvelle structure contribuera-t-elle à préserver et à développer l'expertise des 6 800 personnes qui offrent des services spécialisés et surspécialisés de réadaptation essentiels aux quelque 77 000 personnes qui les requièrent annuellement?

  • Comment cette nouvelle structure contribuera-t-elle à mobiliser le personnel à faire autrement pour continuer d'offrir des services de qualité à leur clientèle?

  • Comment cette nouvelle structure contribuera-t-elle à développer et soutenir les activités de recherche et de formation destinées à garantir une offre de service de pointe selon les meilleures pratiques?

« Les services de réadaptation rendent possible l'autonomie des personnes ayant une déficience auditive, du langage, motrice ou visuelle et contribuent de façon importante à la participation sociale des personnes handicapées. L'Association compte sur le fait que ces transformations puissent servir de réels leviers à l'amélioration de l'offre de services aux personnes », a indiqué Anne Lauzon, directrice générale de l'Association.

« L'analyse détaillée du projet de loi nous permettra de mieux en cerner l'impact et l'Association contribuera constructivement aux discussions. En ce sens, l'Association souhaite qu'on profite de cette volonté de changement pour le faire au bénéfice des personnes ayant une déficience physique, dont certaines sont parmi les plus vulnérables de la société, et de régler une fois pour toutes l'accès aux services spécialisés et surspécialisés de réadaptation », a précisé Pierre-Paul Veilleux, président de l'Association.

À propos de l'Association

L'Association des établissements de réadaptation en déficience physique du Québec regroupe les 21 établissements qui offrent des services spécialisés et surspécialisés de réadaptation. Quelque 6 800 professionnels y travaillent en équipes multidisciplinaires afin d'aider les personnes handicapées à retrouver une autonomie et une qualité de vie optimale. Environ 77 000 personnes de tous âges, présentant une déficience physique, y reçoivent des services annuellement.

 

SOURCE : Association des établissements de réadaptation en déficience physique du Québec

Renseignements : Jacinthe Majeau, 514-282-4205, poste 224

LIENS CONNEXES
http://www.aerdpq.org/

Profil de l'entreprise

Association des établissements de réadaptation en déficience physique du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.