L'AEPC demande une loi ayant plus de « mordant » aux auditions sur le projet de loi no 115 pour lutter contre la maltraitance

MONTRÉAL, le 19 janv. 2017 /CNW Telbec/ - L'Association des établissements privés conventionnés (AEPC) a participé aujourd'hui aux auditions de la Commission des relations avec les citoyens sur le projet de loi 115 -- Loi visant à lutter contre la maltraitance envers les aînés et toute autre personne majeure en situation de vulnérabilité. Elle y a présenté un mémoire regroupant 7 recommandations venant préciser certaines dispositions du projet de loi.

Selon Annick Lavoie, directrice générale de l'organisme, il faut « mieux définir la maltraitance, rendre obligatoire le signalement et prendre les mesures nécessaires pour l'enrayer et ce, dans l'intérêt des résidents. »

Élargir la définition de la maltraitance
La première recommandation de l'AEPC est de clarifier la définition de la maltraitance. La définition actuelle apparaît succincte et l'Association souhaite qu'elle soit élargie. Elle croit que des situations de maltraitance peuvent avoir lieu en dehors d'une relation de confiance. À titre d'exemple, prenons le cas d'un visiteur qui invective et menace à chaque visite le compagnon de chambre de son parent. Ce geste répétitif cause de la détresse à la personne qui en est victime et doit être stoppé.

Les caméras et autres mécanismes de surveillance
Une autre recommandation vise la création d'un projet de loi distinct sur les modalités d'utilisation des caméras et autres mécanismes de surveillance. L'AEPC estime qu'une analyse plus poussée est nécessaire pour s'assurer de la cohésion entre cette nouvelle loi et les lois existantes protégeant les droits des citoyens. Madame Lavoie a tenu à préciser que « les établissements privés conventionnés respectent la volonté des résidents ou de leur répondant légal qui désirent installer une caméra dans leur chambre. Nous sommes confiants que la relation de transparence et le lien de confiance établi entre les intervenants du milieu de vie et la famille du résident sauront limiter l'usage des moyens technologiques de surveillance. »

Le mémoire de l'AEPC est en ligne au www.aepc.qc.ca

À propos de l'Association des établissements privés conventionnés (AEPC)
L'Association des établissements privés conventionnés (AEPC) regroupe 30 propriétaires-gestionnaires qui représentent 59 installations (57 CHSLD et 2 centres de réadaptation, incluant une unité de soins palliatifs) offrant un milieu de vie, un milieu de soins et un milieu de fin de vie à une clientèle en grande perte d'autonomie. Les établissements de son réseau répondent collectivement aux besoins quotidiens de près de 7 000 résidents.

 

SOURCE Association des établissements privés conventionnés (AEPC)

Renseignements : Sylvie Cajelait, conseillère en communication, Téléphone : 514 499-3630, poste 238 | Cellulaire : 514 366-5617, s.cajelait@aepc.qc.ca | www.aepc.qc.ca

LIENS CONNEXES
http://www.aepc.qc.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.