L'adoption du cartage obligatoire prend de l'ampleur dans le comté du premier ministre Couillard

Trois nouvelles municipalités emboîtent le pas à Roberval

POINTE-CLAIRE, QC, le 31 août 2015 /CNW Telbec/ - Depuis son lancement cette semaine à Roberval, en plein cœur du comté du premier ministre Philippe Couillard, le mouvement des détaillants pour l'adoption volontaire du cartage obligatoire prend de l'ampleur. L'Association québécoise des dépanneurs en alimentation (AQDA) est fière d'annoncer aujourd'hui que les détaillants des municipalités voisines de Saint-François-de-Sales, Saint-Hedwidge et Lac-Bouchette emboîtent le pas et implanteront officiellement le cartage systématique des acheteurs de loterie, alcool et tabac à compter du 4 septembre prochain.

« Le cartage obligatoire est la solution ultime pour prévenir la vente de loterie, d'alcool et de tabac aux mineurs. En cartant tout le monde, peu importe l'apparence d'âge, nous atteignons enfin l'objectif de perfection du gouvernement, soit 100 % de prévention de la vente aux mineurs », a déclaré Michel Gadbois, président de l'AQDA. 

L'AQDA est très encouragée par l'enthousiasme des détaillants pour cette formule, la réception positive du public et l'encouragement du milieu. En effet, lors du lancement de l'opération cette semaine, le maire de Roberval, Guy Larouche, s'est dit fier de cette initiative et a souhaité ouvertement que le gouvernement l'appuie et renforce la lutte à la contrebande de tabac.

Pas de carte, pas d'achat : c'est aussi simple que ça
L'adoption volontaire du cartage obligatoire fait suite au dépôt du projet de loi 44 en mai dernier par Québec, qui propose une hausse draconienne des amendes aux détaillants pour vente de tabac aux mineurs de 2 000 $ à 250 000 $. Celles-ci viennent s'ajouter à une hausse spectaculaire de 100 % des inspections mystères l'an dernier, dans lesquelles des mineurs tentent de prendre les détaillants en défaut en achetant du tabac.

« Pour les dépanneurs, la coupe est pleine. Les amendes mettent en péril la survie des commerces et la menace constante de poursuites constitue une épée de Damoclès intolérable. Si le gouvernement n'entend pas inclure le cartage obligatoire dans sa loi, qui est la chose logique à faire, ce sont les détaillants qui le feront à leur propre rythme, village par village, ville par ville et comté par comté »,  a conclu M. Gadbois. 

 

SOURCE Association québécoise des dépanneurs en alimentation (AQDA)

Renseignements : Guy Leroux, Association québécoise des dépanneurs en alimentation (AQDA), Cell. : (514) 993-1729; courriel: gleroux@acda-aqda.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.