L'administration Coderre annonce son incapacité à atteindre les objectifs de gestion des matières putrescibles

MONTRÉAL, le 11 août 2015 /CNW Telbec/ - Projet Montréal a réagi à la présentation de la stratégie montréalaise d'implantation de la collecte des résidus alimentaires 2015-2019. « Aujourd'hui, l'administration Coderre nous a annoncé qu'elle n'atteindra aucun des objectifs du gouvernement du Québec, de la Communauté métropolitaine de Montréal et de l'agglomération de Montréal en matière de gestion des matières putrescibles. La Ville prévoit être en mesure d'offrir l'accès à la collecte des résidus alimentaires uniquement aux deux tiers des foyers montréalais d'ici 2020 », affirme Érika Duchesne, conseillère de ville du Vieux-Rosemont.

Rappelons que les objectifs de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles du gouvernement du Québec étaient de récupérer 60 % des matières organiques d'ici 2015, et de bannir les matières organiques putrescibles de l'enfouissement en 2020. Le Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles de 2006 avait pour sa part pour objectif d'atteindre un taux de valorisation de 60 % d'ici 2015 tandis que le Plan directeur de gestion des matières résiduelles de l'agglomération de Montréal 2010-2014 visait l'atteinte d'un taux de valorisation de 80 % d'ici 2020. 

La conseillère du Vieux-Rosemont déplore notamment que la stratégie proposée par l'administration Coderre ne tienne pas compte des immeubles de neuf logements et plus, ni des commerces, industries et institutions. « Puisque la stratégie couvre uniquement les immeubles de 8 logements et moins et qu'un tiers des Montréalais habitent dans des immeubles de 9 logements et plus, il nous semble impossible que la Ville atteigne ses objectifs. Et pourquoi ne pas avoir inclus les commerces et industries dans la stratégie? », ajoute Érika Duchesne.

Le porte-parole de Projet Montréal en matière de développement durable s'inquiète pour sa part du manque de flexibilité dans l'approche choisie. « L'approche mur à mur de l'administration Coderre n'est pas adaptée à la diversité du patrimoine bâti de Montréal. Imaginez des secteurs où on trouve des immeubles de 8 logements et moins et de 9 logements. Ces secteurs vont perdre une collecte des déchets sans avoir en contrepartie l'ajout d'une collecte de matières putrescibles », ajoute Sylvain Ouellet.

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Marie-Eve Gagnon, Attachée de presse, Cabinet de l'opposition officielle, 514 872-0247 / 514 516-3120, marie-eve.gagnon@ville.montreal.qc.ca

RELATED LINKS
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.