L'ACSAQ félicite le nouveau gouvernement, mais elle se dit prête à lutter contre toute modification « non nécessaire, non désirée et même illégale » à la Loi 101

MONTRÉAL, le 5 sept. 2012 /CNW Telbec/ - Ce matin, le président de l'Association des commissions scolaires anglophones du Québec (ACSAQ) a félicité la première ministre élue, Pauline Marois et il s'est engagé à poursuivre la collaboration entre le réseau des écoles publiques anglophones du Québec et son gouvernement nouvellement élu.

« Tout d'abord, nous tenons à exprimer notre soulagement de savoir Madame Marois saine et sauve à la suite des événements tragiques d'hier soir et tenons à souligner le calme et le courage admirable dont elle a fait preuve dans les circonstances » a noté le président de l'ACSAQ, David D'Aoust. « Le résultat des élections d'hier parle de lui-même : les Québécois semblent avoir choisi le changement et la stabilité à la fois. De notre point de vue, la très faible marge de victoire du Parti Québécois et le gouvernement minoritaire d'hier soir laissent  peu de place à des actions radicales envisagées précédemment telle l'extension des restrictions de la Loi 101 aux cégeps et aux centres de formation professionnelle et d'éducation des adultes des commissions scolaires ».

« Au cours des années, les représentants de l'ACSAQ ont eu maintes réunions avec la première ministre élue, Pauline Marois », a déclaré M. D'Aoust. « Nous avons travaillé dans le passé avec Madame Marois et son équipe et nous continuerons à le faire afin de renforcer l'enseignement public du Québec, de réduire le taux de décrochage et d'améliorer les services offerts aux élèves ayant des besoins particuliers. Nos commissions scolaires anglophones sont très fières de leur taux de réussite dans chacune de ces priorités. En même temps, la première ministre élue aura de l'opposition si le nouveau gouvernement décide de mettre en place sa proposition concernant la Loi 101. »

Les neuf commissions scolaires membres de l'ACSAQ desservent quelque 10 000 élèves des centres d'éducation des adultes dont bon nombre perdraient le droit de fréquenter des programmes de formation professionnelle si la proposition du PQ est mise en place « Les adultes inscrits à ces programmes obtiennent une deuxième chance d'acquérir des compétences—souvent pour terminer leurs études secondaires—d'améliorer leur français et de contribuer davantage à l'avenir économique du Québec », a ajouté M. D'Aoust. « Il n'y aura aucun gagnant si cette porte est fermée. L'ACSAQ a l'intention d'unir sa voix à celle de la Fédération des cégeps, du Conseil du patronat du Québec et de plusieurs autres groupes étudiants et communautaires visant à contrer l'application de la Loi 101 aux centres de formation professionnelle et d'éducation des adultes. »

L'ACSAQ invitera les partis de l'opposition de la nouvelle Assemblée nationale à lutter contre toutes futures extensions de la Loi 101. L'Association demande plutôt que le nouveau gouvernement et les autres partis concentrent leurs efforts à restaurer le financement nécessaire de l'enseignement public, à appuyer la réussite scolaire, à fixer une date pour les prochaines élections scolaires et à trouver la paix sociale et linguistique. Le Parti Québécois nous en a fait la promesse au cours de la récente compagne électorale.

« Le Parti Québécois, comme Madame Marois elle-même l'a reconnu, a maintenant une tâche solennelle de former un gouvernement pour tous les Québécois—tous ceux qui ont voté pour lui, et tous ceux qui n'ont pas voté pour lui et surtout les enfants du Québec dont le bien-être et la réussite scolaire dépendent d'un plan d'action gouvernemental responsable et inclusif.  Un tel plan d'action positif entrepris par le Parti Québécois assurera la collaboration de l'ACSAQ à titre de partenaire productif et d'allié engagé », a conclu M. D'Aoust.

L'ACSAQ est la voix de l'enseignement public anglophone du Québec.

SOURCE : ASSOCIATION DES COMMISSIONS SCOLAIRES ANGLOPHONES DU QUEBEC

Renseignements :

Kim Hamilton
Directrice des communications et des projets spéciaux
514 919-3894 (cell.)

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION DES COMMISSIONS SCOLAIRES ANGLOPHONES DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.