L'acceptabilité sociale doit être atteinte, mais elle ne peut être un frein au développement économique

MONTRÉAL, le 4 juin 2015 /CNW Telbec/ - Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) rappelle que le consensus autour des projets sur l'acceptabilité sociale doit être encouragé et atteint, mais qu'il ne peut constituer un frein au développement des projets énergétiques du Québec.

Pour MEQ, l'acceptabilité sociale est l'acceptation d'un projet par une majorité de parties prenantes dans le cadre d'un processus clair qui permet d'évaluer un projet en tenant compte des bénéfices économiques, environnementaux et sociaux ainsi que des impacts d'un projet. « L'acceptabilité sociale ne doit pas devenir un droit de veto. Elle est atteinte avec une majorité d'appuis. Car le processus, qui encourage un maximum d'intervention, ne permettra jamais l'unanimité », affirme Éric Tétrault, président de MEQ.

MEQ demande en autre au gouvernement de s'assurer que les parties prenantes aient en main toutes les informations nécessaires à l'évaluation d'un projet afin qu'elles puissent faire un débat éclairé. Cela inclut une juste évaluation des retombées économiques, qui ne peut en outre être assurée par un seul organisme. MEQ affirme que le gouvernement doit informer les citoyens de façon transparente et objective quant aux projets énergétiques au Québec. Les entreprises et autres promoteurs des projets y sont également tenus.

Le gouvernement doit permettre le développement des hydrocarbures et des ressources naturelles car il est dans l'intérêt public que l'on crée plus de richesse. « Les sondages montrent que les Québécois appuient les projets énergétiques, à condition qu'ils ne soient pas dans leur cour. Refuser d'autoriser les projets un par un, sous prétexte qu'il y a opposition dans les communautés spécifiques, irait contre le voeu de la majorité », a dit Éric Tétrault.

Les projets permettront de générer de la richesse collective sous forme de redevances, créeront une chaîne d'approvisionnement chez les manufacturiers québécois et créeront des emplois de qualité. Ils se réaliseront dans un cadre réglementaire et sécuritaire bien défini. « Le gouvernement a tous les outils en mains pour développer le modèle québécois des hydrocarbures‎. Il en a besoin plus que la majorité des juridictions dans le monde qui ont choisi d'aller de l'avant après une analyse sérieuses des avantages et des désavantages », a conclu M. Tétrault.

À propos de MEQ
Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) est une association dont la mission est d'améliorer l'environnement d'affaires et d'aider les entreprises manufacturières et exportatrices à être plus compétitives sur les marchés locaux et internationaux grâce à son leadership, son expertise, son réseau et la force de ses membres. Les quatre enjeux prioritaires de son action sont : la main-d'œuvre (adéquation formation-emploi), l'innovation, la fiscalité et l'exportation. MEQ est une division de Manufacturiers et exportateurs du Canada (MEC), la plus importante association commerciale et industrielle au pays fondée en 1871. Nous représentons l'industrie / meq.ca

 

SOURCE Manufacturiers et exportateurs du Québec

Renseignements : Véronique Proulx, directrice, Communications, affaires publiques et stratégies 514-222-8204, veronique.proulx@meq.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.