L'absence de protection par sentinelle mène à la mort d'un employé ferroviaire

GATINEAU, QC, le 26 sept. 2012 /CNW/ - Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd'hui son rapport d'enquête (R11T0161) sur la mort d'un employé du CN le 14 juillet 2011. L'enquête a révélé que la mauvaise utilisation de la protection par sentinelle était l'un des facteurs contributifs de cet accident. L'accident, survenu l'été dernier près de Durham Junction (Ontario), a coûté la vie à un employé du service de l'ingénierie du CN qui effectuait, avec un collègue, des travaux de réparation sur un tronçon de la subdivision de Kingston. L'employé a été happé par un train de VIA Rail.

La protection par sentinelle comprend un ensemble de mesures visant à garantir qu'un membre de l'équipe se tient toujours à un endroit où il peut prévenir rapidement les personnes dont il assure la sécurité de l'approche d'un train. Elle garantit également que l'équipe au complet est au courant des travaux à effectuer, du mode d'exécution du travail, de l'endroit où sera postée la sentinelle, du mode d'avertissement et de la manière dont l'équipe doit libérer la voie et déplacer les outils.

Comme pour tous les accidents qui font l'objet d'une enquête par le BST, cet accident comporte plusieurs facteurs contributifs. Dans ce cas-ci, l'équipe a choisi d'exécuter les travaux malgré le fait qu'elle n'avait pas suffisamment d'employés pour poster une sentinelle, et le fait qu'elle n'avait pas la ligne de visibilité minimale pour appliquer en toute sécurité la procédure de protection par sentinelle. Concentrés sur leur travail, les membres de l'équipe n'étaient pas conscients qu'un train de VIA Rail approchait.

Après cet accident, le CN a mis en place une initiative de formation plus rigoureuse sur la « protection par sentinelle », et a offert cette nouvelle formation à plus de 3000 employés du service de l'ingénierie du CN. En outre, l'entreprise a amélioré la procédure de protection par sentinelle en révisant la distance de visibilité et le tableau des temps, pour tenir compte du temps dont les employés ont besoin pour libérer la voie; en élaborant une liste d'activités permises qui peuvent être accomplies par le recours à une protection par sentinelle; et en concevant un aide-mémoire et un cours de formation sur la protection par sentinelle pour tous les employés du service de l'ingénierie.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipelines, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Le BST dispose d'un site Web à l'adresse www.bst-tsb.gc.ca. Obtenez de l'information à jour du BST au moyen de fils RSS, sur Twitter @TSBCanada et sur YouTube.

SOURCE : BUREAU DE LA SECURITE DES TRANSPORTS DU CANADA

Renseignements :

Relations avec les médias du BST
Bureau de la sécurité des transports du Canada
819-994-8053


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.