La Ville de Montréal réclame un meilleur encadrement des personnes en crise

MONTRÉAL, le 9 janv. 2012 /CNW Telbec/ - La Ville de Montréal déplore les événements du 6 janvier dernier qui se sont produits à la station de métro Bonaventure, au centre-ville de Montréal, et qui ont entraîné la mort de M. Farshad Mohammadi et causé de sérieuses blessures à un policier du SPVM.

Un nombre important de personnes souffrant de problèmes graves de santé mentale ou de toxicomanie se retrouvent dans la rue, laissées à elles-mêmes. La Ville de Montréal, le Service de police et les nombreux organismes d'intervention font des efforts colossaux avec les moyens mis à leur disposition pour aider ces personnes. Par contre, les champs de compétence de la Ville sont limités et l'implication du gouvernement du Québec, du ministère de la Santé et des Services sociaux, est essentielle.

«Il y a urgence d'agir! Fondamentalement, les personnes en crise qui vivent dans la rue et qui souffrent de problèmes de santé mentale ou de polytoxicomanie ont besoin d'un meilleur encadrement. Elles ont besoin d'être prises en charge, d'être suivies, par le réseau de la santé et des services sociaux et de recevoir les soins auxquels elles ont droit. En juin 2011, notre administration a présenté au gouvernement du Québec des demandes concrètes, pragmatiques et réalisables à court terme dans la mesure où Québec reconnaît l'urgence et la priorité d'agir pour aider les personnes en crise avec de graves problèmes, soit de santé mentale ou de polytoxicomanie », a déclaré Mme Jocelyn Ann Campbell, responsable du développement social et communautaire au comité exécutif de la Ville de Montréal.

Les six demandes formulées par l'administration Tremblay au gouvernement du Québec, sont :

  • Un accès immédiat aux services et aux lits d'urgence;
  • Une amélioration substantielle des mécanismes d'application de la Loi P38.001;
  • La consolidation immédiate de l'Équipe mobile de référence et d'intervention en itinérance;
  • Une entente de partenariat formelle entre tous les acteurs impliqués;
  • La pérennité du Programme d'accompagnement Justice et Santé mentale;
  • Un suivi très serré des personnes en situation d'itinérance référées aux hôpitaux.

« La préoccupation centrale de notre administration est de maintenir un climat social serein, inclusif et sécuritaire en développant des solutions pour prévenir l'itinérance et les incivilités et venir en aide, de façon durable, aux personnes en difficulté », a conclu Mme Campbell.

SOURCE VILLE DE MONTREAL - CABINET DU MAIRE ET DU COMITE EXECUTIF

Renseignements :

Source :   

Martine Painchaud
Cabinet du maire et du comité exécutif
514 872-9998
   
Renseignements : 

Philippe Rousseau, relationniste
Division des affaires publiques
514 872-5012

Profil de l'entreprise

VILLE DE MONTREAL - CABINET DU MAIRE ET DU COMITE EXECUTIF

Renseignements sur cet organisme

COMMUNIQUES MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.