La Ville de Montréal adopte une résolution visant la désignation de la place Marie-Josèphe-Angélique

MONTRÉAL, le 20 févr. 2012 /CNW Telbec/ - Le maire de Montréal, M. Gérald Tremblay, a le plaisir d'annoncer que le conseil municipal a adopté aujourd'hui une résolution visant à rendre hommage à Marie-Josèphe-Angélique, cette esclave qui a connu un destin tragique. Pour faire suite aux recommandations du Comité de toponymie de la Ville de Montréal, un espace dans l'arrondissement de Ville-Marie, adjacent à la station de métro Champs-de-Mars, sera donc consacré à son souvenir.

« Par la désignation de la place Marie-Josèphe-Angélique, nous posons un geste de mémoire relativement à l'existence de l'esclavage dans l'histoire de notre métropole. Nous nous devons, collectivement, de réaffirmer nos valeurs de tolérance, d'inclusion et d'égalité entre tous les citoyens, tout en rappelant l'importante contribution des Montréalais issus des communautés noires au développement de notre métropole », a déclaré le maire de Montréal, M. Gérald Tremblay.

Cette désignation en mémoire de Marie-Josèphe-Angélique (v.1705 - 1734) rappelle la réalité historique de l'esclavage au Canada, et plus particulièrement à Montréal. Rappelons que plusieurs gestes ont été posés par l'administration municipale pour souligner la contribution de la communauté noire à la société montréalaise. En plus d'avoir décrété, en 2004,  la Journée Martin Luther King afin de lutter contre la discrimination et promouvoir la défense des droits et libertés, la Ville de Montréal célèbre depuis maintenant 21 ans le Mois de l'histoire des Noirs.

Le sombre destin de Marie-Josèphe-Angélique

Née à Madère, au Portugal, Marie-Josèphe-Angélique était l'esclave d'un négociant de Montréal. En 1734, elle fut accusée d'avoir incendié la moitié de la ville. L'accusation s'appuyait sur le témoignage d'une enfant et bien que le juge aurait expliqué que ce témoignage avait peu de valeur, il déclara tout de même Marie-Josèphe-Angélique coupable et la condamna à mort. À la lumière de recherches historiques récentes, il est admis que les preuves étaient insuffisantes pour conclure à la culpabilité de Marie-Josèphe-Angélique. Elle a d'ailleurs toujours nié son implication dans l'incendie, sauf sous la torture. À cette époque, les esclaves étaient des cibles faciles lorsqu'il fallait trouver des coupables et, à défaut de preuves contraires, l'innocence de Marie-Josèphe-Angélique est plus que probable.

La place Marie-Josèphe-Angélique est située à proximité du Vieux-Montréal, entre l'avenue de l'Hôtel-de-Ville et la station de métro Champ-de-Mars, au sud de l'avenue Viger Est. La dénomination de cet espace public s'inscrit dans les célébrations entourant la 21e édition du Mois de l'histoire des Noirs qui a pour thème cette année Imaginer un nouveau monde.

SOURCE VILLE DE MONTREAL - CABINET DU MAIRE ET DU COMITE EXECUTIF

Renseignements :

Sources :
Darren Becker
Cabinet du maire et du comité exécutif
Ville de Montréal
514 872-6412

Renseignements :
Philippe Rousseau
Division des affaires publiques
Ville de Montréal
514 872-5012

Profil de l'entreprise

VILLE DE MONTREAL - CABINET DU MAIRE ET DU COMITE EXECUTIF

Renseignements sur cet organisme

COMMUNIQUES MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.