La transition au numérique est une priorité pour 74 % des sociétés des médias et du divertissement, selon un sondage d'EY

Les chefs des finances de partout dans le monde partagent leurs points de vue sur l'orientation actuelle et future que prendra le secteur

MONTRÉAL, le 5 sept. 2014 /CNW/ - Selon un récent sondage d'EY, un pourcentage important de 74 % des chefs des finances des sociétés du secteur des médias et du divertissement ont révélé que la transition au numérique est prioritaire pour la croissance. C'est pourquoi ils se doivent d'avoir en main des données pertinentes et des analyses appropriées pour générer les informations permettant de prendre des décisions susceptibles de changer la donne.

«Pour la première fois depuis la récession mondiale, les chefs des finances ont relégué la réduction des coûts et l'efficience opérationnelle au second plan pour se concentrer sur les possibilités génératrices de croissance offertes par le numérique et les investissements dans les technologies, affirme Francis Guimond, associé et leader de l'équipe sectorielle Technologie, communications et divertissement chez EY au Québec. Notre sondage confirme que le numérique ne constitue pas la voie de l'avenir, mais fait déjà partie de la réalité d'aujourd'hui. Les sociétés doivent en tenir compte, sinon elles risquent de ne pas en profiter».

Selon le rapport intitulé It's showtime! Digital drives the agenda, data delivers insights, dans un environnement où le numérique occupe de plus en plus de place, les sociétés du secteur des médias et du divertissement ont tout avantage à tirer parti des bouleversements du marché provoqués par les technologies et le numérique.

«Il est essentiel que les sociétés mettent en œuvre une structure qui peut s'adapter facilement aux bouleversements que les technologies et le numérique occasionnent sur le marché, ajoute M. Guimond. Elles peuvent y parvenir en ayant recours à des analyses de données appropriées susceptibles de simplifier les structures de production de rapports, à des techniques de modélisation et aux données des différentes plateformes pour stimuler les affaires et créer de la valeur».

Selon le sondage d'EY, 59 % des chefs des finances des sociétés du secteur des médias et du divertissement utilisent avec succès des données pour répondre à la demande des clients existants et accroître les ventes, mais seulement 33 % mentionnent que leur entreprise tire parti des données pour multiplier les occasions d'affaires.

«Trop de sociétés considèrent l'intégration technologique comme un obstacle et peinent à extraire des informations pertinentes parmi des données en ligne, de conclure M. Guimond. Mais des outils d'analyse appropriés peuvent les aider à recueillir des informations stratégiques éclairées susceptibles d'améliorer la prise de décisions. Et les entreprises ne peuvent se permettre de ne pas investir dans ces outils».

Le rapport d'EY répertorie, outre le pouvoir des outils d'analyse, des moyens auxquels les sociétés du secteur des médias et du divertissement peuvent avoir recours pour optimiser la croissance :

  • des fusions et acquisitions ciblant des activités et des régions qui leur sont familières;
  •  une planification fiscale reposant sur la stratégie d'affaires et opérationnelle pour accroître la performance;
  • l'attraction et la rétention de nouveaux talents pour stimuler la croissance future.

Pour consulter le rapport intégral, cliquez sur ce lien : It's showtime! Digital drives the agenda, data delivers insights.

À propos d'EY
EY est un chef de file mondial des services de certification, services de fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. Les points de vue et les services de qualité que nous offrons contribuent à renforcer la confiance envers les marchés financiers et les diverses économies du monde. Nous formons des leaders exceptionnels, qui unissent leurs forces pour assurer le respect de nos engagements envers toutes nos parties prenantes. Ce faisant, nous jouons un rôle crucial en travaillant ensemble à bâtir un monde meilleur pour nos gens, nos clients et nos collectivités.

EY est fière de célébrer 150 ans au Canada. Pour plus d'information, veuillez visiter le site ey.com/ca/fr. Suivez-nous sur Twitter @EYCanada.

EY désigne l'organisation mondiale des sociétés membres d'Ernst & Young Global Limited, lesquelles sont toutes des entités juridiques distinctes, et peut désigner une ou plusieurs de ces sociétés membres. Ernst & Young Global Limited, société à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ne fournit aucun service aux clients. Pour en savoir davantage sur notre organisation, visitez le site ey.com/ca/fr.

SOURCE : EY (Ernst & Young)

Renseignements : Julie Fournier, julie.fournier@ca.ey.com, 514 874 4308; Erika Bennett, erika.bennett@ca.ey.com, 416 943 5497; Sarah Shields, sarah.j.shields@ca.ey.com, 604 648 3607

LIENS CONNEXES
http://www.ey.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.