La STM fait le ménage dans ses installations - Une opération de nettoyage ou
de relations publiques?

MONTRÉAL, le 21 avr. /CNW Telbec/ - La Société de transport de Montréal (STM) a annoncé hier qu'elle mènera "sa propre campagne de propreté dans les bus et les métro" dans le cadre de l'opération générale Montréal.net. Pour le Syndicat des chauffeurs d'autobus, opérateurs de métro et employés des services connexes au transport de la STM (SCFP 1983), l'opération de nettoyage annoncée en grande pompe ressemble davantage à une opération de relations publiques.

Le président du syndicat, qui représente quelque 4100 employés de la STM, s'étonne que la société veuille "soudain se donner bonne conscience". Il rappelle que chaque matin, les chauffeurs retournent des autobus malpropres. "Dans les deux derniers jours, une centaine d'autobus ont été retournés au garage, dénonce-t-il. Ce n'est pas par caprice. Depuis le début de l'année, la sécurité des passagers a été mise en danger deux fois à cause d'autobus malpropres. Le dernier incident remonte au 31 mars en après-midi, sur la ligne 100, au coin Crémazie et l'Acadie. La pédale de l'accélérateur est restée coincée. Alors qu'elle tentait en vain de freiner, explique-t-il, la chauffeuse a demandé aux passagers de l'aider. Aucune cause mécanique n'a été trouvée. L'enquête de la STM a conclu et je lis : "Il reste la cause hypothétique de la présence d'un débris qui se serait logé sous la partie arrière de la pédale, l'empêchant de revenir à sa position de repos après avoir été enfoncée"."

Claude Benoît rappelle que cette question n'est pas nouvelle. En 1999 et en 2000, la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) demandait déjà à la STM de prendre des mesures correctives pour la propreté de ses autobus. "Je veux bien qu'on fasse une opération de nettoyage, lance le président, mais on devrait mettre ses priorités à la bonne place, commencer là où ça compte, c'est-à-dire la sécurité de la clientèle, des usagers de la route et des chauffeurs. Pour le moment, l'opération nettoyage ressemble plutôt à une opération brosse à reluire pour les administrateurs de la STM."

Le SCFP représente quelque 5500 membres dans le transport urbain au Québec. En plus de ce secteur d'activité, le SCFP est présent dans 10 autres secteurs, entre autres, la santé et les services sociaux, l'éducation, les municipalités, l'énergie, le transport aérien et les communications. Comptant au total près de 105 000 membres au Québec, il est le plus important syndicat affilié de la FTQ.

SOURCE Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements : Renseignements: Claude Benoît, président SCFP 1983, cell. (514) 984-6664; Robert Bellerose, Information SCFP, cell. (514) 247-9266; Source: Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.