La Société canadienne du cancer et Merck s'unissent pour tenir le public informé des progrès réalisés dans le domaine de plus en plus complexe du cancer

Le projet « Nouveaux horizons dans la recherche sur le cancer » vise à fournir aux Canadiens des renseignements clairs, crédibles et compréhensibles sur des sujets complexes liés au cancer                                                                                       

TORONTO, le 26 mai 2016 /CNW Telbec/ - Étant donné l'essor de la recherche sur le cancer, qui porte maintenant sur des domaines comme l'immunothérapie, la génomique et les nouveaux médicaments, la perspective de percées importantes en matière de traitement du cancer n'a jamais été aussi prometteuse. Afin de s'assurer que les Canadiens continuent d'avoir accès à de l'information précise au sujet du cancer dans un monde complexe, qui évolue très rapidement, la Société canadienne du cancer s'associe à Merck Canada inc. pour le lancement du projet Nouveaux horizons dans la recherche sur le cancer.

Tel qu'annoncé ce matin au MaRS Discovery District, Merck, connue sous le nom de MSD à l'extérieur du Canada et des États-Unis, a confirmé qu'elle verserait 1 million de dollars à la Société canadienne du cancer pour appuyer la création et la mise en œuvre du projet Nouveaux horizons, conçu pour devenir la source d'information en ligne à consulter pour obtenir des réponses au sujet des plus récentes découvertes scientifiques dans le domaine du cancer et de leurs répercussions sur la prévention, le dépistage et le traitement de la maladie. Ce partenariat vise également à offrir un soutien soutenu aux divisions de la Colombie-Britannique, de l'Ontario et du Québec de la Société canadienne du cancer.

« Aujourd'hui, nous sommes fiers de nous associer à la Société canadienne du cancer, chef de file dans la diffusion de renseignements crédibles à propos du cancer auprès des Canadiens, a déclaré Chirfi Guindo, président et directeur général de Merck Canada inc. Avec l'arrivée sur le marché de nouveaux traitements ciblés destinés aux Canadiens atteints d'un cancer, les lacunes en matière d'information augmentent et il devient plus important que jamais de disposer d'une source de renseignements fiable. »

Le mandat fondamental de la Société canadienne du cancer a toujours été de sensibiliser le grand public et de diffuser des renseignements fiables et officiels au sujet du cancer. Le site cancer.ca offre d'ailleurs des ressources sûres, faciles à comprendre et portant sur divers sujets. Depuis 1996, le Service d'information sur le cancer (numéro sans frais) a répondu à plus d'un million de questions sur le cancer, tout en orientant les patients et les soignants vers d'importants services de soutien.

« Comme on s'attend à ce que le vieillissement et l'augmentation de la population canadienne entraînent une augmentation de 40 % des cas de cancer d'ici 15 ans, il n'a jamais été aussi urgent de bien renseigner les gens au sujet de la prévention et du traitement du cancer, a déclaré Anne Vézina, présidente et chef de la direction par intérim de la Société canadienne du cancer. Nous sommes reconnaissants envers Merck pour ce généreux investissement qui permettra d'améliorer la vie de dizaines de milliers de Canadiens qui souhaitent obtenir des réponses pendant une période qui est sans doute la plus difficile de leur vie. »

Les experts des domaines de la recherche et des politiques de la Société élaboreront des ressources d'information pour tous les domaines de recherche émergents, y compris l'immunothérapie, la génomique, la médecine personnalisée, le diagnostic précoce au moyen d'analyses génétiques, les études cliniques et la prévention du cancer. Ils offriront également une formation continue au personnel du Service d'information sur le cancer.

« Les principaux progrès qui seront réalisés dans la recherche sur le cancer reposeront sur des percées à multiples facettes et permettront de caractériser les changements moléculaires au sein des cellules malignes, de comprendre leurs interactions avec le micro-environnement de la tumeur et d'exploiter le potentiel du système immunitaire de l'hôte pour lutter contre le cancer. Les connaissances importantes qui seront acquises dans chacun de ces domaines sauront nous procurer les meilleures chances de vaincre cette maladie », affirme Lillian L. Siu, M.D., professeure de médecine et oncologue médicale membre du personnel du Princess Margaret Cancer Centre.

À propos de Merck

Depuis 125 ans, la société Merck est un chef de file mondial dans le domaine des soins de santé qui vise à aider le monde à vivre mieux. Merck est connue sous le nom de MSD à l'extérieur des États-Unis et du Canada. Grâce à nos médicaments, vaccins, traitements biologiques et produits de santé animale, nous collaborons avec nos clients et œuvrons à procurer des solutions de santé novatrices dans plus de 140 pays. Nous démontrons également notre détermination à améliorer l'accès aux soins de santé grâce à des politiques, programmes et partenariats d'envergure. Pour de plus amples renseignements à propos de nos activités au Canada, visitez le site www.merck.ca ou suivez-nous sur YouTube.

À propos de la Société canadienne du cancer

La Société canadienne du cancer finance les meilleures recherches sur le cancer au Canada, grâce à nos généreux donateurs et à notre rigoureux processus d'examen par les pairs. Nous sommes l'organisme de bienfaisance national qui investit le plus dans la recherche sur le cancer au Canada, subventionnant chaque année le travail de centaines de chercheurs dans les universités, les hôpitaux et les centres de recherche. Faites votre don aujourd'hui à cancer.ca.

Déclarations prospectives de Merck & Co., Inc., Kenilworth, N.J., États-Unis

Ce communiqué de Merck & Co., Inc., Kenilworth, N.J., États-Unis (la « Société ») contient des « déclarations prospectives » (forward looking statements), au sens des dispositions libératoires de la Private Securities Litigation Reform Act de 1995 des États-Unis. Ces déclarations sont fondées sur les convictions et les prévisions actuelles de la direction de la Société et sont soumises à de nombreux risques et incertitudes. Rien ne garantit que les produits au stade expérimental reçoivent les approbations nécessaires des organismes de réglementation ou qu'ils auront un succès commercial. Si les postulats comptables se révèlent inexacts ou en cas de risques ou d'incertitudes, les résultats réels peuvent différer de façon appréciable de ceux que décrivent les déclarations prospectives.

Les risques et les incertitudes comprennent, sans s'y limiter, les conditions générales du secteur et la concurrence; les facteurs économiques généraux, y compris le taux d'intérêt et les fluctuations du taux de change; les effets de la réglementation de l'industrie pharmaceutique ou des lois concernant les soins de la santé aux États-Unis et à l'échelle mondiale; les tendances mondiales en matière de limitation des coûts de soins de santé; les percées technologiques et les nouveaux produits des concurrents ainsi que les brevets obtenus par ces derniers; les défis inhérents à la mise au point des nouveaux produits, y compris l'obtention de l'approbation réglementaire; la capacité de la Société à prédire précisément les conditions de marché futures; les difficultés ou les retards liés à la fabrication; l'instabilité financière des économies mondiales et le risque-pays; la dépendance à l'égard de l'efficacité des brevets de la Société et des autres protections relatives aux produits innovants, ainsi que le risque de faire l'objet d'actions judiciaires, y compris les litiges sur les brevets, ou de mesures réglementaires.

La Société ne s'engage aucunement à publier des mises à jour de ses déclarations prospectives à la suite de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou de quelque fait que ce soit. D'autres facteurs susceptibles d'entraîner une différence notable entre les résultats réels et les résultats décrits dans les déclarations prospectives sont énoncés dans le rapport annuel 2015 de la Société établi sur le formulaire 10-K et dans les autres documents déposés par la Société auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis et accessibles sur le site Internet de cette dernière (www.sec.gov).

 

SOURCE Société canadienne du cancer

Bas de vignette : "((De gauche à droite): Mme Wendy Morton, directrice adjointe, politique nationale et relations avec les parties prenantes (oncologie), Merck Canada inc.; Mme Anne Vézina, présidente et chef de la direction par intérim, Société canadienne du cancer; M. Chirfi Guindo, président et directeur général, Merck Canada inc.; Mme Kamal Khera, secrétaire parlementaire de la ministre de la Santé; et Dre Lillian L. Siu, professeure de médecine et oncologue médicale, Centre de cancérologie de l’hôpital Princess Margaret. (Groupe CNW/Société canadienne du cancer)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20160526_C5117_PHOTO_FR_700416.jpg

Renseignements : Ani Armenian, Merck, 514 428-3395, ani.armenian@merck.com; Rosie Hales, Société canadienne du cancer, 416 934-5338, Rosie.Hales@cancer.ca

RELATED LINKS
http://www.cancer.ca
www.merck.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.