La Société Canadian Tire Limitée « passe à l'offensive »

  • Annonce son intention de créer une fiducie de placement immobilier de 3,5 milliards de dollars avec un premier appel public à l'épargne prévu pour cette année
  • Nomme Allan MacDonald nouveau chef du Groupe détail Canadian Tire
  • Publie des résultats positifs au premier trimestre avec une augmentation de 3,3 % du bénéfice dilué par action

TORONTO, le 9 mai 2013 /CNW/ - La Société Canadian Tire Limitée (TSX:CTC, TSX:CTC.a) annonce son intention de créer une fiducie de placement immobilier (FPI) pour concrétiser la valeur de milliards de dollars de propriétés détenues, nomme un nouveau chef pour le Groupe détail Canadian Tire et publie des résultats généraux positifs pour le premier trimestre.

FIDUCIE DE PLACEMENT IMMOBILIER

La Société a annoncé aujourd'hui son intention de créer une FPI de haute qualité qui :

  • concrétiserait la valeur des actifs immobiliers de Canadian Tire;
  • créerait un véhicule autonome pour les actifs immobiliers de Canadian Tire qui appuierait des placements immobiliers continus;
  • procurerait à Canadian Tire une souplesse financière accrue lui permettant de saisir de nouvelles occasions d'investir dans ses affaires et d'en assurer la croissance.

« Nous exécutons une stratégie qui nous permet de renforcer la solidité de notre entreprise et de saisir de nouvelles occasions de croissance de manière organique et par l'entremise d'acquisitions, a déclaré Stephen Wetmore, président et chef de la direction, Société Canadian Tire Limitée. L'annonce faite aujourd'hui au sujet de la FPI accroîtrait la souplesse financière de la Société Canadian Tire Limitée, nous donnant accès à des fonds à un coût de financement intéressant afin de continuer à investir dans nos affaires et en assurer la croissance. »

La nouvelle FPI proposée acquerrait la majorité des actifs immobiliers détenus par la Société, y compris un portefeuille réparti géographiquement comprenant environ 250 propriétés dont la majorité sont des magasins de détail Canadian Tire, des commerces de détail rattachés à Canadian Tire et un centre de distribution; approximativement 18 millions de pieds carrés, et avec une valeur marchande estimative de près de 3,5 milliards de dollars. Les propriétés détenues par Canadian Tire comprennent présentement approximativement 25 millions de pieds carrés et sont situées dans toutes les provinces et dans les deux territoires. Les magasins de détail Canadian Tire que l'on envisage de remplacer, de déplacer ou de réaménager seraient retenus initialement par la Société et ne feraient pas partie de la FPI.

La Société conserverait une participation importante de 80 à 90 pour cent de la FPI, et le reste des unités de la FPI seraient offertes au public dans le cadre d'un premier appel public à l'épargne qui devrait avoir lieu à l'automne 2013. La FPI serait conçue de manière à respecter les normes appropriées en matière de gestion, de gouvernance et de structure financière, et les loyers refléteraient les taux et les conditions du marché.

Les états financiers de la FPI seraient consolidés avec les états financiers de la Société et devraient avoir une incidence minime sur le bénéfice net consolidé, les flux de trésorerie et les paramètres de la dette.

La création de la FPI de la Société Canadian Tire Limitée n'aurait aucun effet sur les ententes qui existent entre Canadian Tire et son réseau de marchands associés.

La propriété et la gestion des actifs immobiliers continueront de faire partie intégrante du succès et de la souplesse opérationnelle du Groupe détail Canadian Tire.

La Société a confirmé que la création d'une FPI serait soumise au processus de diligence raisonnable, aux conditions favorables du marché, aux approbations réglementaires et des tierces parties et à l'autorisation du conseil d'administration de Canadian Tire.

ALLAN MACDONALD EST NOMMÉ CHEF DU GROUPE DÉTAIL CANADIAN TIRE

La Société a aussi annoncé qu'Allan MacDonald, vice-président principal, Automobile et Marketing, sera le nouveau chef de l'exploitation du Groupe détail Canadian Tire.

M. MacDonald s'est joint à la Société Canadian Tire il y a quatre ans et a assumé des rôles de niveau supérieur influençant tous les secteurs d'activités du Groupe détail Canadian Tire, y compris les relations avec les marchands, l'approvisionnement mondial, la présentation, la chaîne d'approvisionnement, le marketing, la stratégie numérique, l'aménagement de magasin et la gestion des fournisseurs.

« M. MacDonald a clairement manifesté les compétences et l'engagement nécessaires pour diriger le Groupe détail Canadian Tire au moment où notre industrie amorce une période de changements sans précédent », a souligné M. Wetmore.

Résultats du 1er trimestre

La Société a publié aujourd'hui les résultats de son premier trimestre clos le 30 mars 2013, qui font état de ventes et de produits favorables et d'une croissance de la marge.

Les produits consolidés ont augmenté de 1,7 pour cent, soit 40,3 millions de dollars, pour s'établir à 2,5 milliards pour le trimestre en raison du rendement solide de FGL Sports et de la croissance des ventes de la Division pétrolière, des Services Financiers et de Mark's. Le bénéfice net consolidé a augmenté pour s'établir à 73,0 millions de dollars et le bénéfice par action dilué a augmenté pour s'établir à 0,90 $, une hausse de 3,3 pour cent par rapport au premier trimestre de 2012. Les ventes au détail consolidées ont connu une hausse de 0,8 pour cent, soit 20,4 millions de dollars, pour s'établir à 2,4 milliards pour le trimestre.

« Après un exercice solide en 2012, le début du nouvel exercice a été très encourageant grâce à la mise en œuvre réussie d'initiatives clés dans toutes les enseignes, notamment la conclusion d'une entente portant sur les modalités importantes de nos contrats avec les marchands associés Canadian Tire », a affirmé M. Wetmore.

« Nous avons connu un excellent départ au cours des 70 premiers jours du trimestre, mais la situation a radicalement changé au cours des deux dernières semaines en raison de l'arrivée hâtive du printemps en mars de l'année dernière par rapport au temps froid et hivernal du mois de mars de cette année. Ceci dit, le premier trimestre est le plus petit pour ce qui est du secteur Détail. Les Services Financiers ont apporté la plus grande contribution au bénéfice du premier trimestre et ont maintenu leur bon rendement en 2013. »

Les produits consolidés ont augmenté de 1,7 pour cent, soit 40,3 millions de dollars, pour s'établir à 2,5 milliards pour le trimestre en raison du rendement solide de FGL Sports et de la croissance des ventes de la Division pétrolière, des Services Financiers et de Mark's. Le bénéfice net consolidé a augmenté pour s'établir à 73,0 millions de dollars et le bénéfice par action dilué a augmenté pour s'établir à 0,90 $, une hausse de 3,3 pour cent par rapport au premier trimestre de 2012. Les ventes au détail consolidées ont connu une hausse de 0,8 pour cent, soit 20,4 millions de dollars, pour s'établir à 2,4 milliards pour le trimestre.

« Après un exercice solide en 2012, le début du nouvel exercice a été très encourageant grâce à la mise en œuvre réussie d'initiatives clés dans toutes les enseignes, notamment la conclusion d'une entente portant sur les modalités importantes de nos contrats avec les marchands associés Canadian Tire », a affirmé M. Wetmore.

« Nous avons connu un excellent départ au cours des 70 premiers jours du trimestre, mais la situation a radicalement changé au cours des deux dernières semaines en raison de l'arrivée hâtive du printemps en mars de l'année dernière par rapport au temps froid et hivernal du mois de mars de cette année. Ceci dit, le premier trimestre est le plus petit pour ce qui est du secteur Détail. Les Services Financiers ont apporté la plus grande contribution au bénéfice du premier trimestre et ont maintenu leur bon rendement en 2013. »

Résultats financiers consolidés      
(en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action) T1 2013   T1 2012   Variation  
Ventes au détail 2 435,5 $ 2 415,1 $ 0,8 %
Produits 2 479,8   2 439,5   1,7 %
Bénéfice net 73,0   71,0   2,9 %
Bénéfice par action de base 0,90   0,87   3,3 %
Bénéfice par action dilué 0,90   0,87   3,3 %


APERÇU DU SECTEUR DÉTAIL

Au cours du trimestre, les produits du secteur Détail ont augmenté de 32,8 millions de dollars, soit 1,5 pour cent, pour s'établir à 2,2 milliards en raison du rendement solide de FGL Sports et de la croissance des ventes de la Division pétrolière et de Mark's.

Le bénéfice avant impôt du secteur Détail s'est établi à 23,0 millions de dollars, une baisse de 1,5 million ou 5,8 pour cent, par rapport à l'exercice précédent, principalement attribuable au calendrier des frais de marketing et de publicité et à la hausse des coûts liés à l'amortissement et des coûts d'occupation résultant de l'ajout de magasins au réseau par rapport à l'exercice précédent. Compte non tenu de l'amortissement et des charges financières nettes, le BAIIA du secteur Détail a augmenté de 1,8 pour cent au cours du trimestre en raison de la hausse des produits et de la gestion rigoureuse de la marge dans toutes les entreprises.

Les ventes au détail consolidées se sont élevées à 2,4 milliards de dollars, une hausse de 0,8 pour cent par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, principalement en raison des ventes solides de FGL Sports et de l'augmentation des ventes de la Division pétrolière et de Mark's, partiellement contrebalancées par une baisse des ventes du Groupe détail.

Le Groupe détail a connu de bonnes ventes en janvier et en février, mais les ventes ont connu une baisse marquée au cours des deux dernières semaines de mars, c'est-à-dire une baisse des ventes de 1,6 pour cent et une baisse de 2,4 pour cent pour les ventes dans les magasins semblables pour le trimestre. Les magasins Canadian Tire ont connu une augmentation des ventes dans des catégories clés qui a été contrebalancée par une baisse des ventes dans les catégories des articles saisonniers, des articles de jardinage et articles pour la vie au jardin. Même si les ventes ont été plus faibles par rapport à l'exercice précédent, la marge brute s'est améliorée en raison de la gestion active de la composition des ventes et de la marge.

Le secteur automobile a commencé le trimestre avec de solides ventes de pièces d'entretien automobile léger et d'articles d'entretien automobile comme les batteries, les accessoires de batterie et les balais d'essuie-glace. Le solide rendement du début du trimestre a été contrebalancé par le temps plus froid en mars, qui a eu une incidence sur les ventes de produits nettoyants pour l'automobile et a retardé les services d'entretien automobile du printemps et la pose des pneus toute saison.

Les ventes au détail de la Division pétrolière ont augmenté de 3,7 pour cent, principalement en raison de la hausse des ventes dans les dépanneurs et du volume d'essence résultant de l'ouverture de dix nouveaux sites, dont deux sont situés sur les autoroutes des séries 400 et 401, ainsi qu'en raison de l'augmentation des prix de l'essence par rapport à l'exercice précédent.

FGL Sports a très bien commencé l'année avec une croissance des ventes au détail de 5,6 pour cent par rapport à la période correspondante de 2012. Les ventes dans les magasins semblables ont augmenté de 8,8 pour cent, partiellement en raison de la fermeture prévue d'enseignes non stratégiques comme Sport Mart et Le Monde des Athlètes. En ajustant les résultats pour tenir compte des fermetures de magasin, les ventes dans les magasins semblables pour les succursales ont quand même augmenté d'un solide 3,1 pour cent, en dépit de l'incidence du temps froid de mars. Sport Chek, la principale enseigne des succursales, a connu des ventes solides de vêtements et d'équipement, particulièrement dans les catégories liées à la saison hivernale comme les articles de hockey, de ski et de planche à neige.

Pour ce qui est de Mark's, les ventes au détail ont augmenté de 1,6 pour cent et les ventes dans les magasins semblables, de 1,5 pour cent, stimulées par la hausse des ventes des vêtements tout-aller pour femmes, des vêtements de travail et des accessoires, particulièrement dans la région du Grand Toronto, en Ontario. La croissance des ventes a été partiellement contrebalancée par une baisse des ventes de chaussures et de vêtements pour hommes en raison de la réduction du nombre de soldes par rapport à 2012 et du temps froid de mars.

APERÇU DES SERVICES FINANCIERS

Les Services Financiers ont connu un rendement très solide au premier trimestre. Les produits ont augmenté de 3,4 pour cent pour s'établir à 250 millions de dollars et le bénéfice avant impôt a augmenté de 5,8 pour cent par rapport à l'exercice précédent en raison de la hausse des frais de cartes de crédit et des soldes des créances sur cartes de crédit.

La marge brute des Services Financiers a augmenté de 203 points de base pendant le trimestre par rapport à l'exercice précédent, principalement en raison de la hausse des produits résultant de l'augmentation des frais de crédit et de la baisse des radiations nettes.

Les charges opérationnelles des Services Financiers ont augmenté de 6,2 pour cent au cours du trimestre par rapport à l'exercice précédent en raison des coûts de marketing liés à l'augmentation des soldes de créances.

DÉPENSES D'INVESTISSEMENT

Au premier trimestre, les dépenses d'investissement se sont établies à 62,0 millions de dollars, comparativement à 64,1 millions à l'exercice précédent.

DIVIDENDE TRIMESTRIEL

La Société Canadian Tire a déclaré un dividende trimestriel de 35 cents par action ordinaire et par action de catégorie A sans droit de vote. Le dividende est payable le 1er septembre 2013 aux détenteurs d'actions ordinaires et d'actions de catégorie A inscrits aux registres en date du 31 juillet 2013. Le dividende est considéré comme un « dividende déterminé » aux fins de l'impôt.

OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS

Au cours du premier trimestre de 2013, la Société a racheté 215 900 actions de catégorie A sans droit de vote dans le cadre de son offre publique de rachat dans le cours normal des activités. Ce nombre comprend 196 100 actions rachetées en plus des actions rachetées à des fins d'antidilution.

Veuillez vous reporter au rapport de gestion pour obtenir plus de détails sur les tableaux suivants.

Résultats financiers consolidés
(en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action) T1 2013   T1 2012   Variation  
Ventes au détail 2 435,5 $ 2 415,1 $ 0,8 %
             
Produits 2 479,8   2 439,5   1,7 %
Marge brute 766,7   749,0   2,4 %
Autres produits 7,7   3,9   99,3 %
Charges opérationnelles 645,4   625,8   3,1 %
BAIIA 211,7   206,4   2,5 %
Dotation aux amortissements 82,7   79,3   4,2 %
Charges financières nettes (produits financiers nets) 28,7   29,6   (3,2) %
Bénéfice avant impôt 100,3   97,5   2,9 %
Taux d'imposition effectif 27,3 % 27,3 %    
Bénéfice net 73,0   71,0   2,9 %
             
Bénéfice par action de base 0,90   0,87   3,3 %
Bénéfice par action dilué 0,90   0,87   3,3 %

Résultats financiers du secteur Détail
(en millions de dollars canadiens) T1 2013   T1 2012   Variation  
Ventes au détail 2 435,5 $ 2 415,1 $ 0,8 %
Rendement du capital investi dans les activités de détail 7,35 % 7,75 %    
             
Produits 2 216,9 $ 2 184,1 $ 1,5 %
Marge brute 599,5   591,0   1,5 %
Autres produits 7,5   2,0   288,9 %
Charges opérationnelles 566,5   551,2   2,8 %
BAIIA 120,7   118,7   1,8 %
Amortissements 80,2   76,9   4,2 %
Charges financières nettes (produits financiers nets) 17,5   17,3   1,9 %
Bénéfice avant impôt 23,0   24,5   (5,8) %

Secteur Détail - par enseigne              
(en millions de dollars canadiens, sauf les nombres de magasins et de postes d'essence) T1 2013   T1 2012   Variation  
Croissance des ventes au détail des magasins du Groupe détail (1,6) % 3,8 %    
Croissance des ventes dans les magasins semblables du Groupe détail (2,4) % 3,3 %    
Produits des magasins du Groupe détail 1 174,3 $ 1 184,8 $ (0,9) %
Nombre de magasins du Groupe détail 490   488      
Nombre de magasins PartSource 87   87      
               
Croissance des ventes au détail de la Division pétrolière Canadian Tire 3,7 % 5,2 %    
Croissance du volume des ventes d'essence (en litres) de la Division pétrolière Canadian Tire 2,7 % (1,9) %    
Produits de la Division pétrolière Canadian Tire 485,5 $ 469,7 $ 3,4 %
Marge brute de la Division pétrolière Canadian Tire 33,1 $ 32,0 $ 3,4 %
Nombre de postes d'essence 299   289      
               
Croissance des ventes au détail des magasins FGL Sports 5,6 % 6,4 %    
Croissance des ventes dans les magasins semblables de FGL Sports 8,8 % 7,3 %    
Produits des magasins FGL Sports 367,4 $ 341,8 $ 7,5 %
Nombre de magasins FGL Sports 406   506      
               
Croissance des ventes au détail des magasins Mark's/L'Équipeur 1,6 % 6,7 %    
Croissance des ventes dans les magasins semblables de Mark's/L'Équipeur 1,5 % 5,8 %    
Produits des magasins Mark's/L'Équipeur 194,1 $ 191,5 $ 1,4 %
Nombre de magasins Mark's/L'Équipeur 386   385      

Résultats financiers du secteur Services Financiers
(en millions de dollars canadiens) T1 2013   T1 2012   Variation  
Créances moyennes brutes 4 251,1 $ 4 014,1 $ 5,9 %
Taux de radiation nette lié aux cartes de crédit 6,17 % 7,28 %    
Rendement des créances 6,77 % 5,98 %    
             
Produits 250,0 $ 241,7 $ 3,4 %
Marge brute 139,8   130,2   7,3 %
Charges opérationnelles 62,9   59,2   6,2 %
Bénéfice avant impôt 77,3   73,0   5,8 %

Pour visionner le rapport complet en format PDF des résultats financiers trimestriels de la Société Canadian Tire, veuillez visiter :
http://files.newswire.ca/116/CanadianTire0509fr.pdf

DÉCLARATIONS PROSPECTIVES

Le présent document contient des informations de nature prospective qui sont fondées sur les attentes actuelles de la direction quant à diverses questions, comme les résultats financiers et opérationnels futurs de la Société. Les déclarations prospectives sont fournies afin de présenter de l'information sur les attentes et les projets actuels de la direction et de permettre aux investisseurs et aux autres lecteurs de mieux comprendre la situation financière prévue, les résultats opérationnels et le contexte opérationnel de la Société. Les lecteurs sont prévenus que ces renseignements pourraient ne pas convenir à d'autres fins.

Toutes les déclarations, autres que celles portant sur des faits historiques, qui figurent dans le présent document, peuvent constituer des informations prospectives, y compris, mais sans s'y limiter, les déclarations ayant trait aux attentes de la direction en ce qui concerne les résultats et les perspectives futurs possibles ou hypothétiques, nos objectifs et priorités stratégiques, nos actions et les résultats de ces actions, de même que les perspectives économiques et commerciales pour nous. Les informations prospectives sont souvent, mais pas toujours, signalées par des mots tels que « pouvoir », « supposer », « estimer », « planifier », « perspective », « prévision », « anticiper », « prévoir », « continuer » ou la forme négative de ces mots ou par des variantes similaires. Les informations prospectives reposent sur des hypothèses posées, des analyses ou des estimations faites et des avis donnés par la direction à la lumière de son expérience et selon sa perception des tendances, de la situation actuelle et des faits futurs prévus ainsi que d'autres facteurs qu'elle estime appropriés et raisonnables à la date à laquelle ces déclarations sont faites.

De par leur nature, les informations prospectives nous obligent à poser des hypothèses et comportent des risques et des incertitudes intrinsèques, ce qui pourrait faire en sorte que les hypothèses posées par la Société soient incorrectes et que les attentes et les plans de la Société ne se réalisent pas. Sans que soit limitée la généralité de ce qui précède ou de ce qui suit, on ne peut garantir que la Société créera en fin de compte une FPI ni, si elle en crée une, prévoir ses caractéristiques définitives, notamment le nombre, la valeur ou l'emplacement des biens que l'on proposerait de transférer à la FPI, l'importance de la participation conservée dans la FPI que la Société détiendrait à l'origine ou à l'avenir ainsi que les autres arrangements qui seront proposés ou qui existeront entre la Société et la FPI. La décision de la Société de créer une FPI est assujettie à un certain nombre de risques et d'incertitudes, notamment ceux liés au contrôle préalable, à la conjoncture favorable du marché, à l'approbation d'autorités de réglementation et de tiers de même qu'à l'approbation du conseil d'administration de Canadian Tire.  Bien que la Société estime que les informations prospectives présentées dans ce document reposent sur des renseignements et des hypothèses qui sont actuels, raisonnables et complets, elles sont nécessairement assujetties à un certain nombre de facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des attentes et des plans de la direction qui y sont exprimés pour diverses raisons. Ces facteurs, dont plusieurs sont indépendants de notre volonté et dont nous pouvons difficilement prédire les répercussions, comprennent a) le risque de crédit, le risque de marché, le risque de change, les risques opérationnels, le risque de liquidité et le risque de financement, y compris les changements de la conjoncture et les variations des taux d'intérêt et des taux d'imposition; b) la capacité de Canadian Tire à attirer et à conserver des employés, des marchands, des agents de la Division pétrolière, ainsi que des exploitants de magasins et des franchisés de PartSource, de Mark's et de FGL Sports de qualité, ainsi que nos ententes financières avec ces parties; c) la croissance de certaines activités et de certains secteurs du marché et la volonté des clients d'effectuer leurs achats dans nos magasins ou de se procurer nos produits et services financiers; d) nos marges et nos ventes et celles de nos concurrents; e) les risques et incertitudes liés à la gestion de l'information, aux technologies, à la chaîne d'approvisionnement, à la sécurité des produits, aux modifications de nature législative, à la concurrence, à la saisonnalité, au prix des marchandises et à l'interruption des activités, à nos relations avec les fournisseurs et les fabricants et à la modification des prises de position faisant autorité en comptabilité actuelles, le risque d'atteinte à la réputation des marques dont Canadian Tire fait la promotion et le coût de l'expansion du réseau de magasins et des conversions; f) notre structure financière, notre stratégie de financement, nos programmes de contrôle des coûts et le cours des actions. Il est important de noter que la liste de facteurs et d'hypothèses qui précède n'est pas exhaustive et que d'autres facteurs pourraient avoir une incidence défavorable sur nos résultats. Les investisseurs et les autres lecteurs sont priés de tenir compte des risques, des incertitudes, des facteurs et des hypothèses susmentionnés au moment d'évaluer les informations prospectives et sont prévenus de ne pas se fier indûment à celles-ci.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les risques, les incertitudes et les hypothèses qui pourraient faire en sorte que les résultats réels de la Société diffèrent considérablement des attentes actuelles, veuillez vous reporter à la rubrique intitulée « Facteurs de risques » de la notice annuelle de la Société pour l'exercice 2012 et aux rubriques 7.5.1.2, « Risques d'entreprise du secteur Détail », 7.5.2.2, « Risques d'entreprise du secteur Services Financiers », et 11, « Gestion des risques d'entreprise », du rapport de gestion figurant dans le Rapport annuel 2012 de la Société, ainsi qu'à toutes leurs sous-sections, de même qu'aux documents publics déposés par la Société Canadian Tire, disponibles sur les sites suivants : www.sedar.com et www.corp.canadiantire.ca.

Les déclarations contenant des informations prospectives ne tiennent pas compte de l'incidence des transactions, des éléments non récurrents ni des autres éléments inhabituels annoncés ou survenus après la date de présentation de ces déclarations sur les activités de la Société. Par exemple, elles ne reflètent pas l'incidence de toute cession, acquisition, radiation d'actifs ou autre charge annoncée ou engagée après que ces déclarations ont été formulées.

Les déclarations et informations prospectives présentées dans ce document reflètent certains facteurs et hypothèses à la date des présentes. La Société ne s'engage pas à mettre à jour quelque information prospective que ce soit, verbale ou écrite, qu'elle peut formuler à l'occasion ou qui peut être formulée en son nom, pour tenir compte de nouveaux renseignements ou d'événements futurs ou pour un autre motif, sauf si les lois sur les valeurs mobilières en vigueur l'exigent.

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE

Canadian Tire tiendra une conférence téléphonique pour discuter de l'information comprise dans le présent communiqué et de questions afférentes à 12 h (HE), le 9 mai 2013. La conférence téléphonique sera diffusée sur le Web en direct et dans son intégralité à l'intention de tous les investisseurs intéressés et des médias à l'adresse http://corp.canadiantire.ca/Fr/Investors et sera archivée durant 12 mois à la même adresse.

À PROPOS DE CANADIAN TIRE

La Société Canadian Tire Limitée (TSX : CTC.a, TSX : CTC) est une famille d'entreprises qui comprend le Groupe détail, PartSource, Gas+, FGL Sports (Sport Chek, Hockey Experts, Sports Experts, National Sports, S3 et Atmosphere), Mark's, les Services Financiers Canadian Tire et Bon départ de Canadian Tire. Avec plus de 1 700 magasins de détail et postes d'essence établis partout au pays, nos principales catégories de vente au détail - Au volant, Au foyer, À l'atelier et Au jeu et la catégorie des vêtements - sont soutenues par la division des Services Financiers. Fondée en 1922, la Société Canadian Tire emploie près de 68 000 personnes et demeure une marque de confiance qui compte parmi les plus réputées au Canada. Pour obtenir plus de renseignements, visitez le site Corp.CanadianTire.ca.

M. Marco Marrone, actuel chef de l'exploitation du Groupe détail Canadian Tire, a décidé de quitter l'entreprise après 27 ans de carrière. M. Marrone a informé la Société qu'il ne pouvait pas s'engager à plus long terme dans son rôle actuel. Étant donné la récente entente entre la Société et ses marchands concernant le nouveau contrat de marchand, M. Marrone croit que le moment est propice pour ménager une transition en douceur avec M. MacDonald.

M. Marrone est reconnu pour son exécution exceptionnelle tout au long de sa carrière chez Canadian Tire, notamment pour son excellent leadership à la tête de la division des Services Financiers, pour son rôle en tant que chef des finances de Canadian Tire, et plus récemment à titre de chef de l'exploitation du Groupe détail Canadian Tire, où il a mené à bien plusieurs initiatives clés en vue d'améliorer cette division. 

 

Lien URL du PDF : http://stream1.newswire.ca/media/2013/05/09/20130509_C5162_DOC_FR_26564.pdf

SOURCE : SOCIETE CANADIAN TIRE LIMITEE

Renseignements :

Médias : Amy Cole, 416-544-7655 amy.cole@cantire.com
Investisseurs : Lisa Greatrix, 416-480-8725, lisa.greatrix@cantire.com

Profil de l'entreprise

SOCIETE CANADIAN TIRE LIMITEE

Renseignements sur cet organisme

SOCIETE CANADIAN TIRE LIMITEE - RELATIONS AVEC LES INVESTISSEURS

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.