La situation financière de l'Alberta : retour à l'équilibre budgétaire en 2015

OTTAWA, le 7 août 2014 /CNW/ - Dans son portrait de la situation budgétaire albertaine intitulé Alberta Fiscal Snapshot: Promising (But Potentially Risky) Prospects, le Conference Board du Canada prévoit que l'Alberta devrait, après avoir connu six années dans le rouge, équilibrer ses comptes en 2014-2015.

Selon le directeur associé, Note de conjoncture canadienne, Matthew Stewart, « dans l'ensemble, la situation financière de l'Alberta est en très bonne santé. Qui plus est, nos prévisions pour cette province sont encore plus optimistes que les prévisions budgétaires du gouvernement lui-même, grâce à la hausse prévue des recettes liées aux ressources naturelles. »

Or, constate-t-il, « le plus grand risque pour l'avenir de l'Alberta est peut-être lié au fait que la province s'appuie fortement sur les recettes tirées des redevances pour financer ses dépenses de programmes. En finançant une si grande part de ses dépenses de fonctionnement grâce aux recettes liées à l'exploitation des ressources, la province peut maintenir son taux d'imposition à un niveau faible. Cependant, en cas de forte baisse des redevances, comme cela s'est produit en 2008-2009, elle aurait alors beaucoup plus de mal à atteindre et maintenir l'équilibre budgétaire. »

FAITS SAILLANTS

  • L'Alberta devrait enregistrer la croissance économique la plus forte du pays en 2014 et 2015, ce qui stimulera l'emploi, les revenus et les recettes provinciales.
  • La province devrait atteindre l'équilibre budgétaire en 2014-2015 mais il faut noter qu'elle s'appuie fortement sur les recettes provenant des redevances pour financer ses dépenses de programmes.
  • Elle se classe au troisième rang des provinces en ce qui concerne les dépenses de santé par tête d'habitant. Ses dépenses en matière d'éducation par élève sont également supérieures à la moyenne provinciale.

L'Alberta devrait connaître la croissance économique la plus forte du pays en 2014 et 2015. Son PIB réel augmentera de 3,5 % en 2014 et de 3,1 % en 2015. Cette forte croissance économique continuera à stimuler l'emploi et les revenus, augmentant ainsi l'assiette fiscale du gouvernement.

Avec la Colombie-Britannique et la Saskatchewan, l'Alberta fait donc partie des quelques provinces qui devraient afficher un équilibre budgétaire en 2014-2015. En outre, elle est la seule province à enregistrer un excédent net au chapitre de ses actifs financiers. Cela laisse entendre que les intérêts payés sur la dette seront négligeables pour la période prévisionnelle - exploit qu'aucune autre province n'accomplira.

Certes, le Conference Board prévoit des excédents annuels pendant une période de trois ans à compter de l'exercice 2014-2015 mais certains risques pèsent sur cette perspective. En effet, la stagnation des projets de développement des oléoducs pourrait freiner la croissance économique qui dépend également de la capacité de la province à limiter la hausse de ses dépenses de santé.

Le ministère des Finances de l'Alberta prévoit une croissance annuelle moyenne des recettes de 2,9 % au cours des trois prochaines années. La province bénéficiera aussi des modifications de la formule de calcul du Transfert canadien en matière de santé visant à aligner le financement sur le nombre d'habitants - ce qui entraînera une hausse annuelle de 20 % des transferts entre 2014-2015 et 2016-2017.

Dans son plan budgétaire, l'Alberta prévoit aussi limiter la hausse de ses dépenses de programmes en maintenant ses dépenses annuelles moyennes au niveau actuel au cours des trois prochaines années (alors qu'elles ont connu en moyenne une hausse annuelle de 7,6 % au cours des dix dernières années). L'Alberta se classe au troisième rang des provinces en ce qui concerne les dépenses de santé par tête d'habitant. Ses dépenses en matière d'éducation par élève sont également supérieures à la moyenne provinciale.

L'Alberta a annoncé son intention de limiter la hausse de ses dépenses de santé à un taux moyen annuel de 3,2 % au cours des trois exercices financiers à venir (contre une moyenne de 8,8 % au cours des dix années précédentes). Toutefois, selon les prévisions du Conference Board du Canada, il faudrait que les dépenses de santé augmentent en moyenne de 4,2 % par année, ne serait-ce que pour tenir compte de la croissance démographique et de l'inflation.

Les prévisions du Conference Board concernant la production pétrolière et les prix du pétrole sont supérieures à celles du gouvernement provincial. Par conséquent, les recettes tirées des redevances devraient être plus élevées que ce que prévoit l'Alberta. D'ici 2016-2017, les redevances devraient rapporter à la province 2,6 G$ de plus que ce qui est prévu dans le budget provincial de 2014.

Les oléoducs sont devenus un sujet brûlant en Amérique du Nord en raison des incertitudes qui pèsent sur l'avenir des projets Keystone XL et Northern Gateway. L'Alberta ne peut pas exploiter pleinement le potentiel de ses sables bitumineux sans avoir un accès accru à des pipelines au cours des cinq à dix prochaines années.

Alberta Fiscal Snapshot: Promising (But Potentially Risky) Prospects est la première publication de ce type de la division Prévisions et analyse économique du Conference Board.

 

Bas de vignette : "Health Care Costs Difficult to Rein In (Groupe CNW/Le Conference Board du Canada)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20140807_C3140_PHOTO_FR_4702.jpg

SOURCE : Le Conference Board du Canada

Renseignements : Yvonne Squires, Relations avec les médias, Le Conference Board du Canada, 255 Smyth Rd., Ottawa (Ontario), K1H8M7, Tél. : 613-526-3090 poste 221, Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca; Pour ne plus figurer sur notre liste de distribution électronique, veuillez envoyer un courriel à corpcomm@conferenceboard.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.