La session du manque d'ambition - Le monopole libéral continue de nuire à l'économie du Québec, selon la CAQ

QUÉBEC, le 4 déc. 2015 /CNW Telbec/ - Accompagné de l'ensemble des députés caquistes, le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, a dressé le bilan de la dernière session parlementaire, vendredi matin, en affirmant que l'incompétence du Parti libéral en matière d'économie est dorénavant impossible à cacher.

Sans vision et sans ambition, gouvernant par une gestion à la petite semaine et selon une politique du « tout m'est permis », le gouvernement de Philippe Couillard a besoin d'une bonne dose de réalité, a souligné François Legault. Le chef de la CAQ invite le premier ministre à réfléchir à tête reposée durant le temps des fêtes à un véritable plan de relance pour notre économie.

« La population perd sur toute la ligne. Elle est perdante sur tous les tableaux : d'un côté, les services publics se dégradent et de l'autre, le fardeau fiscal continue d'augmenter. Les révisions constantes à la baisse des prévisions de croissance économique ont été très révélatrices. L'économie n'est pas une fin en soi, mais la faible croissance économique a de gros impacts sur les finances du gouvernement du Québec. C'est simple : moins il y a de croissance, plus le gouvernement doit faire des choix douloureux. C'est ce qui est malheureusement en train de se passer », a déclaré François Legault, rappelant qu'en un an et demi, les libéraux ont pigé 1 500 $ en moyenne dans le portefeuille des familles du Québec.

Le chef du deuxième groupe d'opposition est convaincu que sa formation politique a semé pour l'avenir en 2015. Seule la CAQ pourra remplacer le monopole libéral sur la politique québécoise, étant donné le déclin inévitable du mouvement souverainiste qui s'est encore manifesté avec la baisse des appuis au Bloc québécois lors de l'élection fédérale.

«Notre formation politique a atteint une phase de maturité. Les Québécois veulent faire des gains. Ils ne veulent pas de la souveraineté, mais ils ne veulent pas non plus du statu quo libéral. C'est sur cette base que nous bâtirons l'avenir. Notre objectif est de mettre fin au monopole libéral et seule la CAQ peut y arriver. Les Québécois vont pouvoir le constater par eux-mêmes. Je suis très optimiste pour l'avenir de la CAQ. En 2016, on va proposer de nouveaux projets économiques concrets pour faire avancer le Québec. On va montrer comment un gouvernement de la CAQ, à compter de 2018, va redonner de l'ambition au Québec! » s'est exclamé François Legault.

« Une opposition constructive et efficace » - François Bonnardel

Le leader parlementaire de la Coalition Avenir Québec et député de Granby, François Bonnardel, a souligné la contribution exceptionnelle de ses collègues tant sur les plans parlementaire que législatif. En assurant un travail constructif, la CAQ a prouvé cet automne qu'est la seule alternative crédible aux libéraux.

« En santé, François Paradis a donné des sueurs froides au ministre Gaétan Barrette lorsqu'il était question du temps d'attente pour une chirurgie ou de l'obtention d'une place pour une personne âgée dans un CHSLD. Un autre moment fort a été le dépôt par le député Éric Caire d'un mémoire percutant sur l'efficacité gouvernementale. Le Rapport Caire frappe fort et vise juste, notamment en suggérant de renforcer l'imputabilité des gestionnaires responsables des dérives informatiques dans chaque ministère et organisme », a énuméré François Bonnardel.

Le leader caquiste ne pouvait toutefois passer sous silence le travail remarquable mené par le critique en matière de justice, Simon Jolin-Barrette, et le porte-parole en matière d'éducation, Jean-François Roberge. « Après des semaines d'acharnement, Simon Jolin-Barrette a réussi à obtenir la convocation, en commission parlementaire, de la directrice du DPCP, Annick Murphy. Il a dévoilé avec éloquence et professionnalisme l'échec de la réforme du DPCP et l'abandon du gouvernement à la lutte contre le crime organisé. De son côté, Jean-François Roberge s'est porté sans relâche à la défense des parents et des enseignants du Québec, victimes du manque de vision et d'ambition des libéraux pour l'avenir de nos jeunes, particulièrement les plus vulnérables », a poursuivi François Bonnardel.

Au niveau législatif, le député de Granby a tenu à spécifier que sa formation politique a déposé, depuis le début de la présente législature, un total de 12 projets de loi. « Cette session-ci, on se souviendra du projet de loi 497 du député André Spénard, qui vise à responsabiliser les détenus quant à leurs coûts de détention, de mon projet de loi 498, qui propose enfin la vente d'alcool québécois à l'extérieur de la SAQ », a-t-il illustré, tout en ajoutant que ses collègues ont défié les ministres libéraux dans plusieurs commissions parlementaires, notamment sur les projets de loi concernant les luttes contre les discours haineux, le tabagisme et l'hébergement illégal.

« Nous sommes très fiers du travail et des combats que nous avons menés. Ces derniers mois, nous avons prouvé à quel point la CAQ est primordiale pour faire avancer le Québec. Je suis convaincu que les Québécois n'ont pas seulement vu en nous une opposition coriace, mais bien un gouvernement en attente. Vous pouvez compter sur nous pour redoubler d'efforts et poursuivre notre excellent travail à la rentrée parlementaire », a conclu le leader.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Guillaume Simard-Leduc, Attaché de presse, Chef de la Coalition Avenir Québec, 581-888-3946, gsleduc@assnat.qc.ca; Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.