La sécurité est le principal sujet des pourparlers entre Unifor et Brinks

OTTAWA, le 24 sept. 2014 /CNW/ - La sécurité des équipes d'employés des véhicules blindés figure en tête de liste des sujets de discussion alors que les pourparlers avec Brinks Canada à Ottawa ont atteint un point critique, affirme le syndicat Unifor.

« La sécurité des gardiens et conducteurs des véhicules blindés est la priorité compte tenu du nombre d'attaques violentes qui ont eu lieu. C'est ce que nos membres demandent », a affirmé André Desjardins, président de la section locale 4266 d'Unifor qui représente les employés de Brinks à Ottawa. « Lorsque les gardiens et conducteurs de véhicules blindés sont en sécurité, cela signifie aussi que le public est en plus grande sécurité. »

Les pourparlers entre la section locale 4266 d'Unifor et Brinks se dirigent en médiation les 29 et 30 septembre, avec une date de grève ou de lock-out fixée au 1er octobre. Le syndicat a reçu un mandat de grève à 99 p. cent de la part de ses 130 membres.

Le principal litige des pourparlers porte sur une lettre de l'employeur, incluse dans le dernier contrat de travail négocié il y a trois ans, dans laquelle Brinks s'était engagé à s'abstenir de faire appel à des équipes sans gardien dans les véhicules pendant la durée de la convention collective. Avec ce type de formule, aucun gardien n'est prévu dans le véhicule blindé pendant que l'argent est livré ou cueilli.

Brinks a refusé à ce jour de renouveler la lettre dans le nouveau contrat.

« Ces équipes sans gardien dans le véhicule sont moins sécuritaires. Les véhicules se font voler davantage », a déclaré André Desjardins. « Si la compagnie n'a pas l'intention d'utiliser ce type de formule, elle devrait être disposée à le mettre sur papier. »

Unifor a été à l'avant plan des demandes en vue d'améliorer la sécurité dans l'industrie des véhicules blindés, notamment en réclamant des normes minimales d'emploi et de sécurité ainsi que la mise sur pied d'un groupe de travail sur l'industrie des véhicules blindés.

Depuis 2000, plus de 70 attaques ont été perpétrées contre les véhicules blindés au Canada, dont quatre l'année dernière seulement et qui ont abouti à des fusillades en public.

Pour obtenir une copie de l'étude d'Unifor sur l'industrie des véhicules blindés et toutes ses recommandations en vue d'améliorer la sécurité, consultez le site http://www.unifor.org/fr/passer-a-laction/compagnes/la-securite-des-employes-des-vehicules-blindes.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant plus de 305 000 travailleurs dont presque 2 000 dans l'industrie des véhicules blindés. Il a été créé pendant la fin de semaine de la fête du Travail en 2013 lorsque les Travailleurs canadiens de l'automobile et le Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier ont fusionné.

SOURCE : Le Syndicat Unifor

Renseignements :

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez contacter le représentant national Mike Armstrong à Mike.Armstrong@Unifor.org ou (cell.) 613-882-4949, ou le représentant national aux communications d'Unifor, Stuart Laidlaw, à Stuart.Laidlaw@Unifor.org ou (cell.) 647-385-4054.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.