La sécurité du personnel et du public est compromise - Des agents correctionnels de la région de l'Atlantique protestent contre les abus de la direction de l'établissement Springhill

SPRINGHILL, NS, le 20 mars 2013 /CNW Telbec/ - Des agents correctionnels fédéraux du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse manifestent depuis ce matin devant l'établissement Springhill contre des pratiques abusives de la part des gestionnaires.

Des membres du Syndicat des agents correctionnels du Canada (UCCO-SACC-CSN) ont érigé une ligne d'information devant le pénitencier à sécurité moyenne tôt ce matin. Ils disent que des gestionnaires zélés empoisonnent les relations de travail avec une pluie de procédures disciplinaires frivoles. Le syndicat avertit que la sécurité publique est menacée.

Le président régional d'UCCO-SACC-CSN, Doug White, soulève un incident de janvier dernier, où deux agents correctionnels de Springhill ont reçu des amendes pour avoir utilisé une automobile sécurisée lors d'une escorte d'un détenu à Halifax. Un gestionnaire correctionnel, qui s'opposait à l'usage du véhicule, a lancé une enquête avant de trouver les deux agents coupables et de leur imposer des amendes de 160 $.

« Voici un tribunal irrégulier qui ne sert qu'un seul but : intimider nos membres, a commenté Doug White. La sécurité du public ou de nos membres à Springhill n'est pas, de toute évidence, une priorité pour les gestionnaires du Service correctionnel du Canada dans la région. »

M. White identifie le cas de deux anciens directeurs de pénitenciers SCC, qui aujourd'hui sont des enquêteurs internes, comme une source d'irritation majeure pour les 225 agents correctionnels à l'établissement Springhill. Dans les dernières années, il ajoute qu'il y a eu plus d'enquêtes disciplinaires à Springhill qu'à tous les autres établissements de la région Atlantique confondus.

« Les gestionnaires de la région Atlantique se comportent à la fois comme juge, juré et bourreau, a dit Doug White. Nous revendiquons un système d'enquête et de discipline indépendant, neutre et juste. »

Malgré des engagements de travailler avec le syndicat local afin de résoudre ces problèmes, il n'y a pas eu de suivi de la part du SCC. La région de l'Atlantique d'UCCO-SACC-CSN maintient qu'un processus d'amélioration des relations de travail à cet établissement dysfonctionnel doit être immédiatement mis sur pied.

SOURCE : SYNDICAT DES AGENTS CORRECTIONNELS DU CANADA (UCCO-SACC-CSN)

Renseignements :

Lyle Stewart, Service des communications CSN, 514 796-2066

Profil de l'entreprise

SYNDICAT DES AGENTS CORRECTIONNELS DU CANADA (UCCO-SACC-CSN)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.